bandeau RES MUSICA

Maud Le Pladec rejoue Fausto Romitelli à Beaubourg

Danse , La Scène, Spectacles Danse

Centre Georges Pompidou. 27/III/13. Maud Le Pladec : Poetry. Conception et chorégraphie : Maud Le Pladec. Musiques : Fausto Romitelli (Trash TV Trance), Tom Pauwels (création originale). Création lumière et couleur : Sylvie Mélis. Création costumes : Alexandra Bertaut. Avec Maud Le Pladec, danseuse, Julien Gallée-Ferré, danseur, Tom Pauwels, musicien.

Après Professor, dans lequel s’intéressait au compositeur italien dans une approche très expérimentale, elle poursuit sa rencontre avec . Le choix de la guitare électrique donne à Trash TV Trance une tonalité rock. Jouée avec virtuosité par , qui n’a pas hésité à la prolonger par sa propre composition originale, elle s’impose comme le principal élément conducteur de ce spectacle.

Le dispositif scénique en est minimaliste. Le guitariste survolté est entouré de deux danseurs : , placide et imperturbable, et Julien Gallée-Ferré, dégingandé, qui bougent incessamment au rythme de la pulsation. Gestes syncopées, mécaniques ondulatoires, le mouvement qui se déploie en boucle a rapidement un effet hypnotique. Les répétitions et le parcours sonore, mais aussi la manière dont les danseurs la paraphrasent ou l’interprètent, s’étirent dans l’espace et sur le plateau. La lumière, quatrième dimension à part entière du spectacle, accentue cette dimension cybernétique.

Pour intéressante qu’elle soit, cette expérience musicale et chorégraphique manque cependant d’une structure véritablement lisible et peut-être même d’un concept clair pour être absolument captivante.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.