À emporter, CD, Musique symphonique

Kalevi Aho, un contemporain finlandais majeur fête le hautbois

Plus de détails

Kalevi Aho (né en 1949) : Concerto pour hautbois et orchestre ; Solo IX pour hautbois ; Sonate pour hautbois et piano. Piet Van Bockstal, hautbois ; Orchestre symphonique de Lahti, direction : Martyn Brabbins ; Yutaka Oya, piano. 1 CD BIS-1876 SACD. Enregistrements réalisés à la Salle Sibelius, Lahti, en septembre 2010 (Concerto) et au Potton Hall, Saxmundham (Angleterre) en septembre 2010. Notice quadrilingue : anglais, finnois, allemand, français. Durée : 71’16

 

aho_hautbois n’a rien de commun avec un bonimenteur opportuniste. Bien au contraire l’immense catalogue de ce Finlandais âgé de soixante-cinq ans induit depuis plusieurs décennies des commentaires convaincus et admiratifs tant ses sources d’inspiration et son traitement musical revêtent mille aspects disparates et changeant, justifiables et dégustables pour l’auditeur souvent confondu par tant de facettes inspirées. Ce nouveau CD BIS, éditeur suédois dévoué à la musique du maître, regroupe trois œuvres reliées entre elles par le hautbois. Piet Van Bocksall, à la fois virtuose et nuancé, porte ce projet grâce à un jeu et une compréhension incomparables.

Qu’il soit seul, accompagné par le piano ou confronté à la masse orchestrale, son assurance, sa finesse et sa détermination le classent sans hésitation parmi les solistes de tout premier plan sur la scène internationale. Aménageant sa part personnelle, il se plie avec talent aux exigences techniques, aux audaces inventives et inspirées de . La pièce pour hautbois seul (Solo IX) datant de 2010 fut conçue pour accompagner les deux autres œuvres enregistrées ici. Elle repose sur une forte densité sonore autour d’un motif répété sur une gamme ascendante rapide et sur de courts thèmes apaisés à la mélodie descendante, le tout conférant, selon le propre terme de Aho, un élément « primitif ». Le Concerto pour hautbois et orchestre (2007) dispense une superbe musique imprégnée avec délicatesse d’influences arabes qu’il sait métamorphoser au profit d’un langage personnel d’écoute exceptionnellement  gratifiante  tout en évitant avec succès une plongée dans un académisme qu’il refuse autant qu’il rejette l’expérimentation sans but où tant de créateurs se complaisent  malheureusement.

Les musiciens contribuent à faire de ce concerto une des plus belles musiques de ce début de siècle. Une fois encore Piet Van Bosksall qui en avait assuré la création en avril 2008 à Anvers, puis la première finlandaise à Tampere un mois plus tard atteint des sommets interprétatifs inouïs. La Sonate pour hautbois et piano (1984-1985) appartient à une époque où Aho se montrait plus aventureux et virtuose, davantage en phase avec la modernité contemporaine de cette décennie. Une heureuse cérémonie en faveur du « projet hautbois » d’un des compositeurs nordiques les plus éminents.

Plus de détails

Kalevi Aho (né en 1949) : Concerto pour hautbois et orchestre ; Solo IX pour hautbois ; Sonate pour hautbois et piano. Piet Van Bockstal, hautbois ; Orchestre symphonique de Lahti, direction : Martyn Brabbins ; Yutaka Oya, piano. 1 CD BIS-1876 SACD. Enregistrements réalisés à la Salle Sibelius, Lahti, en septembre 2010 (Concerto) et au Potton Hall, Saxmundham (Angleterre) en septembre 2010. Notice quadrilingue : anglais, finnois, allemand, français. Durée : 71’16

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.