La Scène, Opéra, Opéras

Quatuor vocal d’exception pour les Pêcheurs de perles à Angers

Plus de détails

Angers. Centre de Congrès. 2-II-2014. Georges Bizet (1838-1875) : Les Pêcheurs de perles, opéra en 3 actes sur un livret de Eugène Cormon et Michel Carré. Avec : Anne-Catherine Gillet, Leïla ; Frédéric Antoun, Nadir ; Étienne Dupuis, Zurga ; Nicolas Courjal, Nourabad. Chœur d’Angers Nantes Opéra (direction : Xavier Ribes), Chœur de l’Opéra Orchestre National Montpellier Languedoc-Roussillon (direction : Noëlle Geny), Orchestre National des Pays de la Loire, direction : Mark Shanahan.

pecheur-39189La partition des Pêcheurs de perles comporte de réelles beautés mélodiques d’ailleurs saluées par qui y trouvait « un nombre considérable de beaux morceaux expressifs pleins de feu et d’un riche coloris », mais il faut convenir qu’elle ne brille pas toujours par sa subtilité dans le rythme obstiné ou dans le traitement des chœurs. En exagérant le contraste, la lecture de contribue à souligner ces faiblesses et oscille en permanence entre la caresse et le fortissimo, insuffisamment soucieuse d’équilibre et de subtilité. De plus, les pauses (un peu trop) marquées entre les numéros nuisent à la continuité de cette représentation, le concert prenant le pas sur l’opéra.

L’Orchestre National des Pays de Loire relève le défi avec mention au pupitre de cordes mais la fusion des chœurs d’Angers-Nantes et de l’Opéra de Montpellier ne fonctionne pas et aboutit à une prestation pour le moins désordonnée. En dépit de ces réserves, cette matinée se révèle absolument enthousiasmante grâce à un quatuor vocal de très haut niveau.

Comme l’écrivait une consoeur, transforme en or tout ce qu’elle chante, c’est une évidence. L’instrument homogène et assuré sur toute la tessiture, la musicalité racée, la conviction de l’interprétation, l’intelligence musicale concourent à caractériser une Leïla séduisante puis bouleversante, virtuose et si juste d’expression. Quel chemin parcouru depuis sa Clémence rémoise en 1998 ! a construit sa carrière avec sagesse et, désormais, tout un répertoire s’ouvre à elle comme l’ont récemment démontré ses prises de rôle, tout aussi musicales et gracieuses, en Juliette à Tours et Blanche de la Force à Nantes. Nous somme tentés de nous associer au chœur quand il lui réclame : « Ah ! Chante, chante encore! ».

 évolue sur les mêmes hauteurs avec des moyens vocaux impressionnants et parfaitement maîtrisés qui lui permettent de tonner par delà l’orchestre mais aussi de murmurer  mezza voce. L’interprète est au niveau, dressant un portait de Zurga inhabituellement contrasté et subtil. Sans surprise, le duo de Laïla et Zurga au troisième acte est le sommet de la représentation et l’on ne s’étonne pas que le programme du baryton canadien l’emmène désormais sur les plus grandes scènes européennes.

Sur la vague de son Gérald à Favart, s’impose désormais comme un interprète incontournable des rôles de demi-caractère : la voix est séduisante et épanouie et sa romance fait chavirer l’auditorat féminin avec un usage maîtrisé de la voix de tête. est un luxe dans le rôle de Nourabad qui n’est fait que d’imprécations, dont il s’acquitte avec scrupule. Il partage avec ses coéquipiers une diction impeccable qui rend totalement superflue la présence de surtitres. L’investissement de tous les interprètes a provoqué un enthousiasme assez inhabituel du public angevin.

Crédit photographique : (Nourabad) (Nadir) (Leïla) Etienne Dupuis (Zurga) © Jef Rabillon pour Angers Nantes Opéra

Plus de détails

Angers. Centre de Congrès. 2-II-2014. Georges Bizet (1838-1875) : Les Pêcheurs de perles, opéra en 3 actes sur un livret de Eugène Cormon et Michel Carré. Avec : Anne-Catherine Gillet, Leïla ; Frédéric Antoun, Nadir ; Étienne Dupuis, Zurga ; Nicolas Courjal, Nourabad. Chœur d’Angers Nantes Opéra (direction : Xavier Ribes), Chœur de l’Opéra Orchestre National Montpellier Languedoc-Roussillon (direction : Noëlle Geny), Orchestre National des Pays de la Loire, direction : Mark Shanahan.

Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.