Mot-clef : Frédéric Antoun

4_manon_dr_stefan_brion

La Manon de Massenet vue par Olivier Py à l’Opéra-Comique

En coproduction avec le Grand Théâtre de Genève et l’Opéra de Bordeaux, la Manon de Massenet vue par Olivier Py débarque à l’Opéra-Comique avec sa vision sulfureuse et extrême mais surtout avec Patricia Petibon, Mark Minkowski et Les Musiciens du Louvre. On le sait, depuis les premières représentation à Genève de 2016, cette Manon ne passe toujours pas auprès d’une partie du public qui ne voit dans ce travail que provocation, ...
Le singulier Otello de Roberto Alagna à l’Opéra Bastille

Le singulier Otello de Roberto Alagna à l’Opéra Bastille

Roberto Alagna offre au public parisien son Otello qu’il avait déjà abordé, non sans témérité, à Orange en 2014. Ces représentations avaient soulevé de nombreuses réticences. Pas assez large la voix, trop lourd le rôle ! Cinq ans plus tard, la voix de Roberto Alagna semble avoir encore évolué.  Passons brièvement sur la mise en scène d’Andrei Șerban qui date de 2004 et qui se patine progressivement au fur et à mesure ...
Un Requiem de Berlioz saisissant par Pablo Heras-Casado

Un Requiem de Berlioz saisissant par Pablo Heras-Casado

Grande veillée funèbre à la Philharmonie de Paris pour ce concert mettant en miroir deux œuvres aussi dissemblables que l’intimiste Musique funèbre de Witold Lutosławski et la Grande Messe des morts d’Hector Berlioz, sous la baguette de Pablo Heras-Casado à la tête des forces de l’Orchestre de Paris renforcées par l’Orfeón Donostiarra. Il y a assurément plusieurs chemins à la maison du Père, et autant de visions de l’Au-delà comme en témoignent ...
ICMA - Official Logo WINNER

The Winners of the International Classical Music Awards – ICMA 2018

For the International Classical Music Awards 2018, the ICMA Jury has once more selected musicians and organizations that have distinguished themselves through outstanding achievements. The independent and international jury has also chosen their favourites from 357 nominated audio and video releases. Jury President Rémy Franck said: "Running for eight years, ICMA has become a huge annual celebration and a widely respected benchmark for musical excellence. One of the reasons of this ...
L’Otello hors-style de Jonas Kaufmann au Royal Opera House

L’Otello hors-style de Jonas Kaufmann au Royal Opera House

Tout était prévu en cas d’annulation, mais Jonas Kaufmann est bien présent au Royal Opera House pour sa prise de rôle en Otello, et lors de sa dernière prestation à Londres, le jour de son anniversaire, il n’est pas sur la réserve et n’hésite pas à hausser la voix dans les actes impairs. Pourtant, la question se pose rapidement de savoir si cette façon de chanter le rôle, avec un ...
9788461772131

Entre Saint-Saëns et Wagner, il y a Proserpine

Dans Proserpine, Camille Saint-Saëns met tout son talent de symphoniste au profit de l’histoire d’une des héroïnes les plus complexes de l’opéra romantique français. Après Carmen, après Violetta, c’est une autre courtisane qui se révèle sur la scène de la salle Favart le 14 mars 1887. Femme puissante mais surtout condamnée, Proserpine colle indéniablement à la peau de la belle tragédienne Véronique Gens, admirablement entourée par une distribution vocale de ...
Musiciens

Così fan tutte à Garnier, entre redondances et ennui

Peu de chorégraphes ont véritablement réussi à convaincre lorsqu’ils se sont essayés à la mise en scène d’opéra. Le « laboratoire des amants » de la célèbre chorégraphe belge Anne Teresa De Keersmaeker ne fera pas exception à la règle pour cette nouvelle production de Cosí fan tutte présentée à l’Opéra Garnier. Même si la distribution vocale se révèle agréable et homogène et que le souffle de Philippe Jordan à la baguette ...
LSlatkin

L’Heure espagnole par Slatkin, une grande réussite

L'Orchestre National de Lyon poursuit son intégrale Ravel pour le disque, avec une Heure espagnole exquise. Difficile de trouver le ton juste dans une œuvre aussi déroutante et facétieuse que L'Heure espagnole. On n'a jamais fini de se demander à quel degré il faut prendre cette « comédie musicale » enrobée d'espagnolades, cette intrigue qui semble n'être jamais qu'un prétexte, ces vers faciles « au rythme qui se casse, à la rime cocasse » (de ...
Dukas

Paul Dukas, musiques pour le prix de Rome

Les pièces de jeunesse composées par Dukas pour l’obtention du prix de Rome révèlent déjà les qualités de grand orchestrateur qui devaient par la suite marquer les grands chefs-d’œuvre du grand compositeur français. L’interprétation exemplaire d’Hervé Niquet et de ses forces confère à ces compositions toute la légitimité qui leur revient. Après des albums successivement consacrés à Debussy, Saint-Saëns, Gustave Charpentier et Max d’Ollone, le présent volume est le cinquième de ...
platée garnier0915

Platée au Palais Garnier ou l’achèvement d’une symphonie

Avec la reprise de Platée, ballet-éclat de rire pas si bouffon que ça de Jean-Philippe Rameau, les Musiciens du Louvre Grenoble frappent à nouveau et se renouvellent sans cesse. Quelle production scénique peut s'enorgueillir d'enchaîner depuis sa création en 1999 sa cinquième saison avec autant de juvénilité, de fraîcheur et d'esprit si français? Quand bien même avec une équipe vocale nouvelle, très francophone et avec beaucoup de prises de rôles, la mise ...
charles dutoit 2015

Triomphal Charles Dutoit à Amsterdam dans Stravinsky et Ravel

Le chef d’orchestre Charles Dutoit fait triompher le Rossignol de Stravinsky et l’Heure espagnole de Ravel sur la scène du Concertgebouw d’Amsterdam.   Les matinées du samedi de la radio néerlandaise sont des évènements attendus des mélomanes pour la rareté des affiches proposées et la qualité et des artistes invités. En ce samedi ensoleillé du mois de mai, le public se pressait pour entendre des versions de concert de deux opéras, plutôt ...
LA CHAUVE-SOURIS

La Chauve-Souris en français ouvre la 300e saison de l’Opéra-Comique

L’Opéra-Comique, qui fête ses 300 ans, frappe fort. Défenseur de l’art du chant français, il présente, pour l’ouverture de cette saison phare, une Chauve-souris en français par des chanteurs de premier ordre. Cette nouvelle production est réjouissante sur tous les plans, faisant transparaître le travail minutieux entre tous les collaborateurs. D’abord, le nouveau texte français de Pascal Paul-Harang, qui insiste sur l’intelligibilité en tenant compte de la spécificité du chant ...
Charlotte_Salomon_Ensemble_c_Ruth_Walz03

Charlotte Salomon à Salzbourg, un futur chef-d’oeuvre de Dalbavie

Connaissez-vous Charlotte Salomon ? Morte à Auschwitz à 26 ans, après des études inachevées à l’Académie des Beaux-Arts de Berlin et quelques années d’exil en France, cette jeune artiste laisse une œuvre sans pareille, plus d’un millier de gouaches réalisées en 18 mois, où se mêlent son histoire personnelle, celle de sa famille bourgeoise et suicidaire, et les grands moments de la folie de son temps. On en voit quelques-unes dans le ...
pecheur-39189

Quatuor vocal d’exception pour les Pêcheurs de perles à Angers

La partition des Pêcheurs de perles comporte de réelles beautés mélodiques d’ailleurs saluées par Hector Berlioz qui y trouvait « un nombre considérable de beaux morceaux expressifs pleins de feu et d’un riche coloris », mais il faut convenir qu’elle ne brille pas toujours par sa subtilité dans le rythme obstiné ou dans le traitement des chœurs. En exagérant le contraste, la lecture de Mark Shanahan contribue à souligner ces faiblesses et ...
Gossec (Thésée)

Frédéric Antoun, révélation dans le Thésée de Gossec

On saluera avec la plus grande bienveillance ce très beau livre-disque qui donne enfin l’occasion de découvrir la mise en musique par François-Joseph Gossec d’un des plus beaux livrets de Quinault, déjà mis en musique par Lully plus d’un siècle auparavant. Réduit à quatre actes et privé des intrigues secondaires qui en compliquaient la trame, le texte ainsi raccourci et condensé atteste les traditionnels changements d’ordre esthétique et idéologique qui ...
Enlèvement_nantes

Nantes : L’Enlèvement au sérail sauvé par sa distribution

Après Montpellier et avant Liège, la production de l’Enlèvement au sérail signée par Alfredo Arias fait étape à Nantes. Le metteur en scène rejette toute turquerie et choisit l’intemporalité pour centrer son propos sur les caractères et les confrontations. Malheureusement, il n’est pas en mesure de nous proposer la direction d’acteurs au cordeau qui légitimerait cette option. Sa régie se révèle assez statique et impose trop souvent aux chanteurs une ...
chateau_versailles_spectacles-theseecjacques_verrees

Versailles: Thésée de Gossec, éclats brillants d’une partition inouïe

Quelle œuvre surprenante nous a-t-il été permis d’entendre lors de cette version de concert de l’opéra de Gossec Thésée ! Sur le livret de Philippe Quinault, originellement mis en musique par Lully, la réalisation musicale de ce compositeur que l’on connaît surtout pour ses symphonies (alors qu’il a élaboré un nombre assez mémorable d’actes dramaturgiques, même si l’on ne dénombre que deux tragédies lyriques, Sabinus et Thésée, donc), est absolument ...
Grétry, encore…

L’amant jaloux à l’Opéra Comique : Grétry, encore…

L’année 2009 a vraiment été l’année Grétry, comme le prouve de nouveau cette captation de L’amant jaloux à l’Opéra Royal de Versailles. Après les fastes d’Andromaque, le conte de fée de Zémire et Azor, l’académisme de Céphale et Procris, on découvre une nouvelle facette du talent protéiforme du compositeur, avec ce charmant opéra-comique sentimental, dont la musique évoque plus d’une fois la délicatesse mozartienne. Comme toute œuvre du genre, L’amant ...
Le syndrome Cendrillon revisité

Montréal revisite le syndrome Cendrillon

Deux heures et demie d’enchantement ! L’Opéra de Montréal clôt de façon éclatante la saison lyrique, avec Cendrillon de Jules Massenet, qui a ravi le cœur d’un public de tous âges, venu nombreux à la première. L’opéra, boudé trop longtemps par les scènes lyriques, mérite à être mieux connu pour ses qualités intrinsèques. La transposition de Cendrillon dans les années 50, aurait pu facilement détruire la magie du conte original. La mise ...
C’était pendant l’horreur d’une profonde nuit

C’était pendant l’horreur d’une profonde nuit

Idoménée Noirs, les décors. Sombres, les costumes. Opaques, les éclairages. D’Iphigénie en Tauride à cet Idomeneo, coproduit avec l’Opéra National de Bordeaux, Yannis Kokkos ressert inlassablement sa scénographie faite de parois goudron, de colonnes coulissantes et d’escaliers couleur de jais. Un univers abstrait censé symboliser «l’espace mental d’Idoménée», explique Carmelo Agnello dans le programme de salle… Mais de véritable mise en scène et de réelle direction d’acteurs, nulle trace dans ce travail ...
La quintessence de l’âge classique

Hippolyte et Aricie, quintessence de l’âge classique

Rendons hommage à Ivan Alexandre pour l’extraordinaire travail de recréation historique entrepris en parfaite harmonie avec décors, costumes, lumières et ballets. Si les gestes des acteurs sont codifiés avec pondération, il sait créer avec peu de véritables personnages qui vivent. L’élégance est partout maîtresse de cérémonie. Tout est beau, délicat et subtil, même le royaume de Pluton a des séductions venimeuses irrésistibles. Peu de lumière à la manière de bougies mais ...
La Esméralda révélée par Lawrence Foster

La Esméralda révélée par Lawrence Foster

Festival de Radio France et Montpellier Languedoc-Roussillon 2008 L’ouvrage n’avait jamais été redonné depuis sa création en 1836 excepté dans la version piano/chant de Liszt en 2002 et 2007 lors des célébrations autour de Victor Hugo. «La Esméralda» de Louise Bertin fut en effet volontairement mise à l’écart pour de multiples raisons, politique d’abord – la fille de Bertin, orléaniste et directeur du Journal des Débats n’était guère plébiscitée à l’époque ! ...
L’amour à quinze ans

Cosi fan tutte, l’amour à quinze ans

Nul n’a oublié la trilogie Mozart – Da Ponte montée par Pierre Constant pour l’Atelier lyrique de Tourcoing, il y a treize ans déjà. Cosi revient aujourd’hui à l’affiche d’Angers–Nantes–Opéra, dans les mêmes décors et costumes, mais en bénéficiant d’une réflexion nouvelle, inspirée au metteur en scène par d’autres rencontres avec le joyau mozartien. Si le dispositif opte pour le siècle des Lumières, Pierre Constant insiste sur l’actualité du thème, ...
Sangria lyrique

Sangria lyrique

Il Barbiere di Siviglia Partition juteuse, musique pétillante, le chef-d’œuvre bouffe de Rossini procure un réel plaisir toujours renouvelé. Nous savons désormais que l’humour est soluble jusqu’à plus soif, sous la pression orange. Sans jeu de mots, et pour être plus précis, il ne s’agit pas du fruit frais associé à Séville mais de parapluies, fusils, tabliers et d’éventails de tous les formats, accessoires invariablement de couleur orange. Idée récurrente et ...
Bacchanale concertante

Festival de Radio France et Montpellier 2007, bacchanale concertante

La soirée de clôture du Festival de Radio France et Montpellier se veut, par définition, festive et débridée, sans oublier le lâcher de confettis dans la grande salle du Corum. Programmée en deux temps, 18h et 20h30, elle permet au public de se retrouver, à mi-parcours, autour d’un verre et quelques amuse gueule avant l’ultime soirée musicale. Fidèle à sa politique de programmation, René Kœring avait concocté quelques raretés telle cette ...
Les sortilèges de l’Orient

Les sortilèges de l’Orient

Lakmé On croirait feuilleter un vieux livre du Raj britannique dont les gravures sont à elles seules une irrésistible invitation au voyage. Si la musique de Delibes n’est pas très aventureuse sur le plan des sonorités exotiques, la mise en scène d’Adam Cook – sans aucun doute un fier descendant de James Cook ! – établit des liens étroits entre les personnages, tout en soulignant l’opposition des deux civilisations en présence. S’inspirant ...
Deux concerts originaux et magnifiques…

XXIe Festival Baroque de Pontoise

Un festival baroque de plus ?… celui de Pontoise semble vouloir combiner tous les genres ; et il y a là risque de confusion et de perte de sens dans des confrontations sans intérêt : tout n’est pas dans tout quand on mélange musique, théâtre et autres genres. Il y a aussi risque d’exhumer des œuvres sans grand intérêt en cédant à la mode du baroque ; n’avons-nous pas, ces 30 dernières années, été ...
Frédéric Antoun en récital et  L’esthétique du flabellum

Frédéric Antoun en récital et L’esthétique du flabellum

Festival de Lanaudière Le ténor Frédéric Antoun, doté d’une voix claire et émouvante, secondé au piano par Martin Dubé, – accompagnateur émérite dans le domaine de la mélodie – nous a offert un florilège de mélodies un peu «carte postale» passant des lieder de Strauss à Rachmaninov, des chansons italiennes à la mélodie française. Le fil conducteur en est sûrement la poésie qui nous amène dans les sentiers de la reconnaissance ...
Admirable Nézet-Séguin

Admirable Nézet-Séguin

Festival de Lanaudière. Divin Mozart – Glorieux Liszt Première moisson engrangée dans le cadre champêtre de Lanaudière, le concert d’ouverture du 8 juillet dernier fut non seulement excellent en tout point – avec un programme plus éclectique que de coutume – mais surtout chaudement apprécié par un très grand nombre de mélomanes. Si l’on doit jauger la richesse saccharique de la saison estivale à cette bonne récolte, la vingt-neuvième saison du ...
L’opéra vomit les tièdes

L’opéra vomit les tièdes

La Clémence de Titus Afin de souligner le 250e anniversaire de la naissance du maître de Salzbourg, l’Opéra de Montréal a voulu marquer à sa manière son attachement indéfectible à la mémoire d’un compositeur de génie, en proposant La clémence de Titus, une œuvre mal aimée ou mal comprise du grand public. Choix délibéré, assurément, c’est la première fois dans l’histoire de la compagnie que l’ultime opéra seria de Mozart fait ...