Concerts, La Scène, Musique symphonique

Le gala 2015 des International Classical Music Awards à Bilkent

Plus de détails

Ankara. Bilkent University. Bilkent Konser Salonu. 28-III-2015. Oeuvres de Jean-Sébastien Bach, Franz Schubert, Wolfgang Amadeus Mozart, Léo Delibes, Leonard Bernstein, Pablo de Sarasate, Witold Lutoslawski, Andrzej Panufnik, Piotr Ilych Tchaikovsky. Zhu Xiao-Mei et Evgeni Koroliov, piano ; Jodie Devos, soprano ; Yury Revich, violon ; Alexander Sitkovetsky et Christian Tetzlaff, violons. Orchestre symphonique de Bilkent, direction : Ádám Fischer, Alexander Liebreich, Dimitri Kitaenko, Işın Metin

 IMG_4917_2015-03-28Après Tampere, Nantes, Milan et Varsovie, la cérémonie et le gala des étaient organisés par l’ en Turquie.

L’ est l’une des plus importantes institutions musicales de Turquie. Fondé en 1993, il dépend de l’université de Bilkent, un campus d’enseignement privé dont la haute réputation n’est plus à faire.  Bénéficiant d’une magnifique salle de concert à l’acoustique généreuse, cette phalange dynamique et enthousiaste accueillait la cérémonie et le concert de gala 2015 des .

En ouverture du concert, deux immenses pianistes offraient l’introduction instrumentale de cette soirée : dans un extrait des Variations Goldberg de Bach et dans l’Andantino de la Sonate D.959 de Schubert. On retrouve sous les doigts de ces artistes une intensité musicalité loin de toute esbroufe. Virtuose du Sheng, organe à bouche d’origine chinoise, , faisait forte impression sur le public avec son interprétation de la Danse du Dragon, mélange de timbres étonnants et de pure virtuosité.

Le chef d’orchestre Adam Fischer, spécialiste de Mozart, ouvrait la partie « opératique » de cette soirée, emportant, au tonus et à l’énergie, l’effectif orchestral dans l’ouverture des Noces de Figaro de Mozart. Jeune artiste de l’année vocale, la soprano belge , dirigée par ,  faisait chavirer le public dans « l’air des clochettes » de Lakmé de Delibes et dans le « Glitter and be gay » de Candide de Bernstein. En conclusion de cette première partie, , jeune artiste instrumental faisait valoir sa sureté technique et son intonation irréprochable dans la Fantaisie Carmen de Pablo de Sarasate.

La seconde partie du gala débutait par la puissante et virtuose « Intrada » du Concerto pour orchestre de Lutoslawski. faisait sonner avec éclat et puissance les pupitres de l’orchestre. On retrouvait ensuite accompagnant le violoniste dans l’Adagio et Vivace du Concerto pour violon de Panufnik. Les teintes sombres et fantomatiques ressortaient à merveille, telle une danse macabre, sous l’archer de ce musicien d’exception. Artiste de l’année, , faisait preuve d’une virtuosité ébouriffante dans le finale du Concerto pour violon n°2 de Chostakovitch. Le public restait dans l’univers russe, pour le finale chorégraphique de ce concert : , Prix pour l’ensemble de sa carrière, dirigeant des extraits du Lac des Cygnes et du Casse-noisette de Tchaïkovski.

Le public applaudit chaleureusement cette soirée qui restera gravée dans les mémoires. Rendez-vous à San Sebastian l’année prochaine, dans le cadre de San Sebastian Capitale européenne de la culture 2016, pour le prochain gala des International Classical Music Awards avec l’Orchestre du Pays-Basque (Orquesta Sinfónica de Euskadi),  avant une étape à Leipzig en 2017 au Gewandhaus avec l’orchestre du Gewandhaus.

 Crédits photographiques : Aydin Ramazanoglu

Plus de détails

Ankara. Bilkent University. Bilkent Konser Salonu. 28-III-2015. Oeuvres de Jean-Sébastien Bach, Franz Schubert, Wolfgang Amadeus Mozart, Léo Delibes, Leonard Bernstein, Pablo de Sarasate, Witold Lutoslawski, Andrzej Panufnik, Piotr Ilych Tchaikovsky. Zhu Xiao-Mei et Evgeni Koroliov, piano ; Jodie Devos, soprano ; Yury Revich, violon ; Alexander Sitkovetsky et Christian Tetzlaff, violons. Orchestre symphonique de Bilkent, direction : Ádám Fischer, Alexander Liebreich, Dimitri Kitaenko, Işın Metin

Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Lire aussi :

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.