Danse , La Scène, Spectacles Danse

La danseuse américaine de Benjamin Millepied

Plus de détails

Paris. Théâtre du Châtelet. 8-IV-2015. L.A. Dance Projet 3. Harbor Me (création mondiale). Chorégraphie : Sidi Larbi Cherkaoui. Musique : Woojae Park, Dr Ysaye M. Barnwell. Décors : Sander Loonene et Fabiana Piccioli. Costumes : Sidi Larbi Cherkaoui, Fabiana Piccioli. Lumières : Fabiana Piccioli. Avec Aaron Carr, Charlie Hodges, Morgan Lugo. II acts pour the blind (2014). Chorégraphie : Roy Assaf. Musique : Rökkurro. Montage audio : Reut Yehudai, Jeremie Bernheim. Costumes : Janie Taylor. Lumières : Omer Sheizaf. En collaboration avec Stephanie Amurao, Anthony Bryant, Aaron Carr, Charlie Hodges, Morgan Lugo, Nathan Makolandra, Rachelle Rafailedes. Hearts and Arrows (2014). Chorégraphie : Benjamin Millepied. Musique : Philippe Glass. Concept visuel : Liam Gillick. Costumes : Janie Taylor. Lumières : Roderick Murray. Avec Brianna Abruzzo, Stephanie Amurao, Anthony Bryant, Aaron Carr, Charlie Hodges, Morgan Lugo, Nathan Makolandra, Rachelle Rafailedes.

Sidi Larbi Cherkaoui, Harbor Me 02 © Marie-Noëlle Robert, Théâtre du ChâteletPour la troisième saison consécutive, le Châtelet accueille le , un collectif fondé par . Ce dernier signe la meilleure pièce du programme composé de trois chorégraphies contemporaines.

Sidi Larbi Cherkaoui, invité à chorégraphier pour le , s’est fortement inspiré de son expérience indienne pour écrire ce trio masculin Harbor Me. Excellents, les trois danseurs sont souples et sensuels, se coulant avec fluidité dans les propositions du chorégraphe. Le lien qui unit les danseurs est très tellurique, chacun incarnant un élément terrestre : l’eau, la terre ou le feu, interdépendants l’un de l’autre. Comme souvent chez Sidi Larbi Cherkaoui, cependant, le propos « new age » anesthésie un peu la portée du mouvement. Et la musique, confiée au coréen Woojae Park, a tendance à tout écraser.

Deux pour le prix d’un, c’est le résumé de la pièce suivante II acts for the blind qui propose deux fois la même chorégraphie de Roy Assaf, avec des effets forts différents. La première fois, elle est interprétée sans costumes et sans paroles, comme les vignettes d’une bande dessinée qui seraient sans bulles et sans couleur. La deuxième, elle illustrée par un texte hilarant et décalé dit par Charles Hodges, qui met des mots sur les actions absurdes de chacun des danseurs. Le tout raconte une historiette sans queue ni tête qui se déroule dans la Cité des Anges ! So what ?

5 Hearts and Arrows - Benjamin Millepied © Laurent PhilippeNettement plus convaincante est la pièce de , Hearts and Arrow, qui livre le deuxième opus de sa trilogie sur les joyaux, en hommage à Balanchine. On admire chez ce chorégraphe installé depuis quelques mois à la tête du Ballet de l’Opéra de Paris, l’apparente facilité avec laquelle il crée des pièces qui suscitent une adhésion immédiate. C’est de la « feel good dance » : savoir-faire, dynamisme et vitalité, mais aussi rapidité et musicalité à chaque séquence. Comme un poisson dans l’eau avec ces interprètes qu’il a choisi et accompagné pendant plusieurs années, Benjamin Millepied se fait plaisir, réservant aux danseurs un feu d’artifice de sauts et de parcours enlevés. Le vocabulaire chorégraphique reste simple, sans inventivité gestuelle, avec parfois des imprécisions dans les ports de bras ou les épaulements, mais l’énergie de cette « danseuse américaine » de Benjamin Millepied est intacte. Et c’est ce qui compte !

Photo : © Marie-Noëlle Robert, Laurent Philippe

Plus de détails

Paris. Théâtre du Châtelet. 8-IV-2015. L.A. Dance Projet 3. Harbor Me (création mondiale). Chorégraphie : Sidi Larbi Cherkaoui. Musique : Woojae Park, Dr Ysaye M. Barnwell. Décors : Sander Loonene et Fabiana Piccioli. Costumes : Sidi Larbi Cherkaoui, Fabiana Piccioli. Lumières : Fabiana Piccioli. Avec Aaron Carr, Charlie Hodges, Morgan Lugo. II acts pour the blind (2014). Chorégraphie : Roy Assaf. Musique : Rökkurro. Montage audio : Reut Yehudai, Jeremie Bernheim. Costumes : Janie Taylor. Lumières : Omer Sheizaf. En collaboration avec Stephanie Amurao, Anthony Bryant, Aaron Carr, Charlie Hodges, Morgan Lugo, Nathan Makolandra, Rachelle Rafailedes. Hearts and Arrows (2014). Chorégraphie : Benjamin Millepied. Musique : Philippe Glass. Concept visuel : Liam Gillick. Costumes : Janie Taylor. Lumières : Roderick Murray. Avec Brianna Abruzzo, Stephanie Amurao, Anthony Bryant, Aaron Carr, Charlie Hodges, Morgan Lugo, Nathan Makolandra, Rachelle Rafailedes.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.