Danse , La Scène, Spectacles Danse

Le Boléro de Béjart de retour au Palais des Congrès

Plus de détails

Palais des Congrès, Paris. 26-II-2020. Béjart Ballet Lausanne. T’M et variations… Chorégraphie : Gil Roman. Musique : jb Meier, Thierry Hochstätter (Citypercussion). Béjart fête Maurice. Chorégraphie : Maurice Béjart. Mise en scène : Gil Roman. Boléro. Chorégraphie : Maurice Béjart. Musique : Maurice Ravel. Avec Elisabet Ros (La Mélodie) et les danseurs du Béjart Ballet Lausanne

Le revient à Paris présenter deux ballets inédits : t’M et variations, une nouvelle création de , et le medley Béjart fête Maurice, ainsi qu’une reprise du célébrissime Boléro.

BBL_BejartfeteMaurice_Credit_Gregory_Batardon_D1A4064

, le directeur du , a créé t’M et variations… sous la forme d’un journal adressé à . Il a imaginé ce ballet il y a deux ans comme une suite de variations sur le thème de l’amour et de la nécessité intérieure de la danse. Cette succession de séquences indépendantes les unes des autres propose des ambiances radicalement différentes. On y voit de très beaux danseurs, dans des duos, trios ou ensembles, soutenus par la musique live de deux percussionnistes, jB Meier et Thierry Hochstätter, totalement engagés dans ce combat musical.

Proposé en deuxième partie, Béjart fête Maurice est un vibrant hommage à , mis en scène par Gil Roman qui varie selon les tournées, comme ce fut le cas lors de la représentation à l’Opéra royal de Versailles en 2018. Réunis exactement comme on compose un récital, ces fragments de ballets célèbrent la diversité des styles et des inspirations de Maurice Béjart et la densité des interprètes de la compagnie suisse. Un extrait de la IXe Symphonie, puis d’Heliogabale montrent l’étendue du registre des danseurs, et leur virtuosité. Le plus beau moment de ce mini-panorama du style Béjart est le duo im chambre séparée qui réunit et . Suit le splendide solo Und so weiter avec et enfin l’étonnant Dibouk, interprété par Jasmine Cammarota et Vito Pansini.

BBL_BejartfeteMaurice_Credit_Ilia_Chkolnik_4884
La soirée s’achève par le célèbre Boléro, pour lequel de nombreux spectateurs ont fait le déplacement. On se souvient avec émotion avoir vu sur cette même scène danser . est une Mélodie déliée et gracile, mais pas fragile. Au milieu de ce cercle rouge, dont on a assisté au montage par les techniciens, elle ne dégage pas le même magnétisme que son illustre aîné. Cependant, grâce à sa maîtrise du rythme, elle parvient à captiver l’auditoire jusqu’à la dernière note de la partition de Ravel. Un tonnerre d’applaudissements salue alors sa performance et puissance.

Crédits photographiques © Ilia Chkolnik, Gregory Batardon, Lauren Pasche

Plus de détails

Palais des Congrès, Paris. 26-II-2020. Béjart Ballet Lausanne. T’M et variations… Chorégraphie : Gil Roman. Musique : jb Meier, Thierry Hochstätter (Citypercussion). Béjart fête Maurice. Chorégraphie : Maurice Béjart. Mise en scène : Gil Roman. Boléro. Chorégraphie : Maurice Béjart. Musique : Maurice Ravel. Avec Elisabet Ros (La Mélodie) et les danseurs du Béjart Ballet Lausanne

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.