À emporter, Essais et documents, Livre

Olivier Latry, le passeur de souffle de Notre-Dame

Plus de détails

À l’orgue de Notre-Dame. Entretiens avec Stéphane Friédérich. Editions Salvator. 190 pages. 18 €. Avril 2021

 

Olivier Latry, l’un des meilleurs organistes actuels se livre dans ses entretiens avec le journaliste Stéphane Friédérich, au travers de divers chapitres disposés comme le déroulement d’un office à Notre-Dame de Paris. Une lecture qui a de quoi emmener le lecteur dans les pensées et les réflexions les plus intimes de l’artiste, musicien d’église et de la salle de concert.

On se souvient du remarquable livre d’entretiens entre Michel Chapuis et le Père Claude Duchesneau paru en 1979 et qui avait largement ouvert au lecteur l’univers musical et artistique de l’illustre organiste français, évoquant particulièrement son travail musical réalisé au sein de la liturgie de l’église Saint-Séverin à Paris. Le présent ouvrage, reprenant le même principe d’un dialogue à bâtons rompus offre au lecteur une souplesse de style et un intérêt particulier, renouvelé à chaque instant.

Dans ce livre, Olivier Latry raconte sa vie, celle de musicien depuis sa naissance à la musique, ses années d’étude et ses premiers repères dont l’enseignement de son maître Gaston Litaize. Peu à peu se forge la personnalité de l’artiste et vient alors, à l’âge à 23 ans seulement, sa nomination au grand-orgue de Notre-Dame de Paris, place qu’il partagera avec trois de ses collègues. Prenant alors ses fonctions en 1985, un an après la disparition prématurée de Pierre Cochereau, il grave son premier CD sur cet orgue tel que son prédécesseur l’avait laissé. Un disque consacré à la musique de Charles-Marie Widor qui faisait alors découvrir à un plus large public ce jeune organiste brillant et fougueux virtuose. L’Allegro de la Symphonie n° 6 sonnait ici comme une sorte « d’espagnolade » qui emporte tout sur son passage. Il y avait de quoi s’émerveiller d’un tel talent.

Les titres des chapitres du présent livre déclinent les divers moments d’une messe depuis le « Kyrie eleison » qui évoque le drame de l’incendie de Notre-Dame et ses conséquences sur l’arrêt des activités, la préservation de l’orgue miraculeusement sauvé et l’impact psychologique sur le musicien. La suite, « Gloria in exelcis Deo », laisse apparaitre une belle objectivité dans le discours d’Olivier Latry concernant le monde musical avec ses clans, ses chapelles, ses dogmes. Pour lui, et cela rejoint bien l’état d’esprit de son ami de tribune Jean-Pierre Leguay, saisir et savoir apprécier ce que la musique et l’orgue apportent à chaque époque est source d’enrichissement intérieur et de sagesse. Poursuivant le déroulement de l’office divin, « Credo » est un moment émouvant où l’organiste, citant Liszt et Jean-Paul II, parle de sa foi en illustrant son propos par divers évènements liés à la vie même de Notre-Dame et son implication personnelle de musicien pratiquant, conduisant les fidèles depuis ses claviers. « Sanctus » exprime ici la place de l’orgue par rapport au sacré et au profane, comment un organiste du XXIᵉ peut se situer dans sa fonction de titulaire de cathédrale et de concertiste dans les grandes salles, largement dotées désormais par le monde d’orgues importants et souvent de facture futuriste. Dans la dernière partie « Agnus Dei » reprenant une nouvelle fois le cours de l’histoire de l’orgue depuis ses origines avec ses enseignements et ses écoles, Olivier Latry projette un futur pour l’orgue de demain, à la fois sur ses propres orientations stylistiques et acoustiques, mais aussi dans ses rapports avec la société : un programme qui lui tient à cœur.

En plusieurs annexes le livre s’achève par une histoire et un descriptif de l’orgue de Notre-Dame ainsi qu’une discographie sélective d’Olivier Latry. Quelques photos dont certaines inédites viennent illustrer judicieusement le centre de l’ouvrage. Le lecteur par ces lignes simplement exprimées pourra à la fois, grâce à la pertinence des questions de Stéphane Friédérich – également collaborateur de ResMusica – mieux connaitre ce grand musicien français et aussi ce monde bouillonnant dans lequel il vit, depuis son enseignement au CNSM de Paris jusqu’aux diverses consoles d’orgues, dans les lieux saints ou les salles de concert.

Lire aussi :

Un Bach nouveau par Olivier Latry à Notre-Dame de Paris

Une histoire discographique de l’orgue de Notre-Dame de Paris

(Visited 777 times, 1 visits today)

Plus de détails

À l’orgue de Notre-Dame. Entretiens avec Stéphane Friédérich. Editions Salvator. 190 pages. 18 €. Avril 2021

 
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.