Danse , La Scène, Spectacles Danse

Le Ballet Julien Lestel au Casino d’Enghien-les-Bains

Plus de détails

Enghien-les-Bains. Casino Barrière. 8-X-2021. Mosaïques. Chorégraphie : Julien Lestel. Musique : Umberto Giordano et création musicale d’Iván Julliard. Lumières : Lo-Ammy Vaimatapako. Costumes : Patrick Muru. Avec les danseurs du Ballet Julien Lestel

Mosaïques, la dernière création de , constitue une ode à la diversité, aussi bien par la chorégraphie qui mêle des styles de danse variés que par la personnalité des danseurs.


Passé par l’Opéra de Paris, les Ballets de Monte-Carlo, le Ballet de Zurich où il a été nommé Principal et le Ballet national de Marseille, a travaillé avec les plus grands, notamment Noureev, Forsythe, Pina Bausch et Preljocaj. Depuis la création de sa compagnie en 2007 à l’Espace Pierre Cardin, le danseur a su se faire une place dans le paysage chorégraphique français. Aujourd’hui, forte d’un répertoire d’une vingtaine de chorégraphies et composée de onze danseurs, la compagnie fait tourner ses spectacles dans toute la France.

C’est à Enghien-les-Bains, dans le théâtre à l’italienne logé au cœur du Casino, que nous avons vu Mosaïques, la dernière création de Julien Lestel.

Pièce d’ensemble avant tout, Mosaïques donne à voir un collectif de danseurs dont la puissance physique est mise en avant. Dès l’ouverture, les mouvements répétitifs, rythmés par les percussions, requièrent une énergie de groupe et une animalité qui rappellent celles des danses tribales. Le groupe bat à l’unisson, même si quelques imprécisions viennent parfois enrayer la belle dynamique. Puis, les duos et solos permettent de voir les qualités individuelles des danseurs et leur singularité. Julien Lestel ne s’attache pas à un style précis mais mêle des influences diverses, allant du contemporain au hip-hop en passant par l’afro et le néo-classique. Les corps ondulent dans une gestuelle parfois déliée, parfois heurtée, qui crée un univers à part.

Le duo central, interprété par et , offre un beau moment de respiration tout en fluidité, avant de retrouver la dynamique des mouvements d’ensemble pour clore la pièce. Malheureusement, les danseurs ne retrouvent pas la même énergie qu’au début et l’intensité est moindre. La pièce manque d’un fil conducteur plus clair pour donner de la tenue au spectacle dans la longueur et éviter l’effet de juxtaposition de tableaux dansés. Dans l’ensemble, l’interprétation manque encore un peu d’intensité et d’émotion mais les danseurs sont jeunes et ont un beau parcours devant eux.

Crédits photographiques : © Lucien Sanchez

(Visited 557 times, 1 visits today)

Plus de détails

Enghien-les-Bains. Casino Barrière. 8-X-2021. Mosaïques. Chorégraphie : Julien Lestel. Musique : Umberto Giordano et création musicale d’Iván Julliard. Lumières : Lo-Ammy Vaimatapako. Costumes : Patrick Muru. Avec les danseurs du Ballet Julien Lestel

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.