Danse , La Scène, Spectacles Danse

An evening with Raimund Hoghe à la Ménagerie

Plus de détails

Ménagerie de Verre, Paris. 26-X-2021. Avec le Festival d’Automne à Paris. An evening with Raimund. Chorégraphie : fragments de pièces chorégraphiques de Raimund Hoghe (2002 à 2018), recomposés par Emmanuel Eggermont et Luca Giacomo Schulte. Collaboration artistique : Luca Giacomo Schulte. Coordination scénique : Emmanuel Eggermont et Luca Giacomo Schulte. Interprétation : Ornella Balestra, Marion Ballester, Astrid Bas, Ji Hye Chung, Adrien Dantou, Lorenzo De Brabandere, Emmanuel Eggermont, Luca Giacomo Schulte, Kerstin Pohle, Luca Giacomo Schulte, Takashi Ueno. Lumière : Amaury Seval. Son : Silas Bieri. Photographe : Rosa Frank. Vidéaste : Sandeep Mehta

A la Ménagerie de Verre, An evening with Raimund est un émouvant hommage posthume rendu par ses proches, amis et collaborateurs au chorégraphe allemand

a eu trois vies : d’abord journaliste dans un quotidien de Wuppertal, il devient le dramaturge du Pina Bausch, avant de chorégraphier ses propres œuvres, dans lesquelles il est souvent interprète. Il est mort dans son sommeil le 24 mars 2021. Ses collaborateurs et les artistes avec lesquels il travaillait ont souhaité lui rendre hommage, à l’invitation de Marie-Thérèse Allier, la directrice de la Ménagerie de Verre et dans le cadre du Festival d’Automne. Une exposition des photos de spectacle par Rosa Franck est également visible dans les espaces publics de la Ménagerie pour accompagner An Evening with Raimund.

Cette soirée d’hommage commence par une projection d’extraits de captations filmées de ses pièces et se poursuit par une performance interprétée par ses danseurs fétiche. Ces 10 danseurs ont travaillé avec Raimund Hoghe, l’ont aimé peut-être. Ils s’alignent, vêtus du même imper noir, le long du garage de la Ménagerie. Chacun ensuite se purifie les mains, comme pour un rituel, au-dessus d’un saladier en verre.

« Si je meurs, laissez le balcon ouvert » disait Hoghe en 2010, dans la pièce éponyme, amoureux des chansons d’amour d’ici et d’ailleurs, d’hier et d’aujourd’hui. Ces standards ont formé la trame des bandes son nostalgiques de ses spectacles, toujours un peu Modianesques. danse l’une de ces voix cassées pour un superbe solo, suivie de la japonaise Ji Hye Chung. Les scènes, extraites de ces différents spectacles, se succèdent, recomposant un pot-pourri sensible de ses créations.

Des obsessions demeurent : la musique, le chant, les divas, avec une sublime Mort du cygne interprété par . danse sur Joséphine Baker, impérial. Un irrésistible duo en robes noires et manchons blancs réunit deux danseuses sur l’air de la petite robe noire. Enfin, , extraordinaire danseur japonais, danse comme Kazuo Ohno, une vieille femme sur l’air du Temps des cerises. Le tout se termine par un twist géant. À intervalles réguliers, les danseurs font de subtiles allusions à ses pièces Swan Lake 4 acts, Boléro Variations ou L’après-midi. Il n’y a jamais de virtuosité, mais une intense présence de chacun dans la précision de son geste.

C’est ce que l’on appelle un tombeau, hommage posthume, admiratif et amical à un grand petit monsieur de la danse, amoureux des fleurs, des « légendes » et du spectacle vivant – très vivant !

Crédits photographiques : © Rosa Franck

(Visited 260 times, 2 visits today)

Plus de détails

Ménagerie de Verre, Paris. 26-X-2021. Avec le Festival d’Automne à Paris. An evening with Raimund. Chorégraphie : fragments de pièces chorégraphiques de Raimund Hoghe (2002 à 2018), recomposés par Emmanuel Eggermont et Luca Giacomo Schulte. Collaboration artistique : Luca Giacomo Schulte. Coordination scénique : Emmanuel Eggermont et Luca Giacomo Schulte. Interprétation : Ornella Balestra, Marion Ballester, Astrid Bas, Ji Hye Chung, Adrien Dantou, Lorenzo De Brabandere, Emmanuel Eggermont, Luca Giacomo Schulte, Kerstin Pohle, Luca Giacomo Schulte, Takashi Ueno. Lumière : Amaury Seval. Son : Silas Bieri. Photographe : Rosa Frank. Vidéaste : Sandeep Mehta

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.