Plus de détails

Instagram

Paris. Théâtre du Châtele. 30-X-2021. Théâtre de la Ville hors les murs. Robert Wilson / CocoRosie : Jungle Book. D’après Le livre de la Jungle de Rudyard Kipling. Mise en scène, décors et lumières : Robert Wilson. Musiques et paroles : CocoRosie. Costumes : Jacques Reynaud. Design sonore : Nick Sagar. Design maquillage : Manu Halligan. Collaboration au mouvement : Liz Santoro. Direction musicale : Douglas Wieselman. Avec ; Heza Botto, William Edimo, Naïs El Fassi, Yuming Hey, Roberto Jean, Laetitia Lalle Bi Benie, Emma Liégeois, Jo Moss, Olga Mouak, François Pain-Douzenel. Musiciens : Takuya Nakamura, Asya Sorshneva, Tez , Douglas Wieselman. Décors costumes et accessoires réalisés par Les ateliers du Théâtre du Châtelet

Instagram

C'est un spectacle pour les enfants qui convient aussi aux grands ! Pour Jungle Book, son adaptation du Livre de la Jungle de Kipling, au Théâtre du Châtelet, attribue à chaque animal un style et une tessiture. Coloré, stylisé et dynamisé par la musique de , un spectacle réjouissant.

, le célèbre metteur en scène d'Einstein on the Beach et du Regard du sourd, l'avoue lui-même : la musique de David Byrne, Philip Glass ou Tom Waits, avec lesquels il a déjà travaillé, n'aurait pas convenu à une adaptation du Livre de la Jungle. C'est la raison pour laquelle il a confié aux deux sœurs Sierra et Bianca Casadi, alias , les paroles et la musique de Jungle Book, une comédie musicale colorée, mais contrôlée.

Devant un rideau de scène de patchwork coloré, une enseigne lumineuse digne de Broadway affiche « Jungle ». Tous à tour, les animaux de la jungle (et personnages du livre) viennent se présenter au public, introduits par un éléphant qui fait office de narratrice. Chaque animal a son style et sa voix : jazzy en long fourreau de velours noir pour Bagheera la panthère, rap pour Baloo l'ours en costume écossais ou acéré pour Shere Khan le tigre, méchant roi de la jungle. Après cette brève présentation, le rideau se lève sur une jungle ultra stylisée, constitué de longues palmes se détachant en ombres chinoises. use en effet dans ce spectacle de ses habituels découpages lumineux, remarquable travail sur les ombres et la lumière.

La découverte dans un panier de Mowgli, le petit d'homme, perdu dans la forêt, met le clan en émoi. La loi de la jungle dit que les animaux ne tuent pas les humains. Malgré l'opposition de Shere Khan, l'enfant est donc accueilli dans le clan des animaux et élevé comme l'un des leurs.
Le spectacle, qui procède par ellipses, est rythmé par des chansons interprétées en anglais et accompagné par quatre musiciens dans la fosse. Rap, jazz, slam, soul… Les styles se télescopent dans un joyeux melting-pot musical. Les parties narratives et les dialogues sont, en revanche, en français avec une scansion qui répète souvent les mêmes phrases. Ces aller et retours entre l'anglais (surtitré) et le français peut dérouter les jeunes spectateurs qui ne reconnaissent pas forcément les différents chapitres du livre. Malgré quelques fugaces baisses de rythme, le spectacle donne une impression enlevée et réjouissante, accentuée par les costumes et les prothèses colorées portées par chaque animal.

Les chorégraphes français et ont assisté le metteur en scène américain, donnant à chaque personnage sa signature corporelle. Une manière encore plus pédagogique d'identifier les personnages attachants de ce Jungle Book très pop !

Crédits photographiques : © Lucie Jansch

(Visited 892 times, 1 visits today)

Plus de détails

Instagram

Paris. Théâtre du Châtele. 30-X-2021. Théâtre de la Ville hors les murs. Robert Wilson / CocoRosie : Jungle Book. D’après Le livre de la Jungle de Rudyard Kipling. Mise en scène, décors et lumières : Robert Wilson. Musiques et paroles : CocoRosie. Costumes : Jacques Reynaud. Design sonore : Nick Sagar. Design maquillage : Manu Halligan. Collaboration au mouvement : Liz Santoro. Direction musicale : Douglas Wieselman. Avec ; Heza Botto, William Edimo, Naïs El Fassi, Yuming Hey, Roberto Jean, Laetitia Lalle Bi Benie, Emma Liégeois, Jo Moss, Olga Mouak, François Pain-Douzenel. Musiciens : Takuya Nakamura, Asya Sorshneva, Tez , Douglas Wieselman. Décors costumes et accessoires réalisés par Les ateliers du Théâtre du Châtelet

Mots-clefs de cet article
Instagram
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.