Danse , La Scène, Spectacles Danse

Meg Stuart expérimente encore dans Cascade

Plus de détails

Paris. Centre Pompidou. 12-X-2022. Dans le cadre du Festival d’Automne et programme New Settings/Fondation d’entreprise Hermès. Meg Stuart : Cascade. Chorégraphie : Meg Stuart. Créé avec et interprété par Pieter Ampe, Jayson Batut, Mor Demer, Davis Freeman, Márcio Kerber Canabarro, Renan Martins de Oliveira, Isabela Fernandes Santana. Scénographie et lumière : Philippe Quesne. Dramaturgie : Igor Dobričić. Composition musicale : Brendan Dougherty. Musique live : Philipp Danzeisen et Rubén Orio/Špela Mastnak. Costumes : Aino Laberenz. Texte : Tim Etchells / Damaged Goods. Assistante scénographie : Élodie Dauguet. Assistante costumes : Patty Eggerickx. Assistante création : Ana Rocha.

Terrain de jeu géant et étoilé pour Cascade, la nouvelle production décevante de avec une équipe artistique prestigieuse composée de , et .

Saccos géants recouverts d’une bâche étoilée, comme le papier rocher qui abritait les crèches de l’enfance, une rampe de roller, de vieux morceaux de mousse hissés dans des filets, tel est le terrain de jeu de Cascade, le nouveau spectacle de , dont la présentation a été repoussée à plusieurs reprises à cause de l’épidémie de Covid.

C’est du moins ainsi que l’on interprète le « Welcome back, It’s been long, it’s been too long, very long » dit par l’unique acteur du spectacle, un texte écrit par pour Damaged Goods, la compagnie bruxelloise de Meg Stuart, chorégraphe d’origine américaine installée de longue date en Belgique. Entre gravité et apesanteur, mouvement et immobilité, six danseurs, un acteur et deux musiciens explorent durant 1h50 les infinies possibilités qu’offre cet espace imaginé par , metteur en scène et en espace, ancien directeur du Théâtre des Amandiers de Nanterre et désormais directeur de la Ménagerie de Verre.

La chorégraphe et le metteur en scène semblent s’être efforcés d’étirer au maximum le temps du spectacle dans un dispositif contemplatif où le vide devient vite vain. Danseurs en tenue sportive ou, par la magie d’un coucher de soleil très carte postale et d’une boule à facettes, en tenue de gala. Si le spectacle pose des questions intéressantes, telles que la contrainte que fait peser la gravité sur un corps gravissant une rampe abrupte, le travail inventif sur l’art de la chute ou l’exploration des formes d’abandon, comment faire collectif quand on n’a aucune histoire à raconter ?

D’habitude plus diserte sur ce que le corps met en jeu, Meg Stuart se laisse ici avaler et dominer par son décor, sans y apporter de réelle matière théâtrale ou chorégraphique. Même les deux musiciens, des percussionnistes qui jouent en bord de scène la musique composée par , semblent progressivement s’effacer. Le spectacle donne finalement l’impression d’avoir lancé un coup d’épée dans l’eau.

Crédits photographiques : © Martin Argyroglo

(Visited 191 times, 1 visits today)

Plus de détails

Paris. Centre Pompidou. 12-X-2022. Dans le cadre du Festival d’Automne et programme New Settings/Fondation d’entreprise Hermès. Meg Stuart : Cascade. Chorégraphie : Meg Stuart. Créé avec et interprété par Pieter Ampe, Jayson Batut, Mor Demer, Davis Freeman, Márcio Kerber Canabarro, Renan Martins de Oliveira, Isabela Fernandes Santana. Scénographie et lumière : Philippe Quesne. Dramaturgie : Igor Dobričić. Composition musicale : Brendan Dougherty. Musique live : Philipp Danzeisen et Rubén Orio/Špela Mastnak. Costumes : Aino Laberenz. Texte : Tim Etchells / Damaged Goods. Assistante scénographie : Élodie Dauguet. Assistante costumes : Patty Eggerickx. Assistante création : Ana Rocha.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.