Archives de l’auteur : Thanh-Tâm Lê

avatar

À propos de Thanh-Tâm Lê

Thanh-Tâm est ingénieur de l’École polytechnique et chercheur en mathématiques, mais son rapport avec la musique est aussi primordial : études musicales (CNR de Clermont-Ferrand et Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris), concerts comme soliste et récitaliste à Paris (Pleyel, TCE, Chopin-Pleyel,...) et dans divers festivals (Reims, Saumur,...). Il est également Lauréat de la Fondation Menuhin 1988. Pour ResMusica il rédige de nombreux commentaires d’œuvres et biographies et est aussi co-modérateur avec Simon Corley du forum de discussion classique-fr.
Accéder à son site →

Concert de Noël

Choeur de Toulouse Midi-Pyrénées Ayant passé en compagnie du Chœur de Toulouse Midi-Pyrénées une très agréable soirée, qu’un froid moins mordant sur la ville rose n’aurait pas déparée, pourquoi ne pas en partager quelques impressions furtives ? Pour l’anecdote, j’ai découvert deux des pièces les plus séduisantes de ce programme éclectique sous une fausse perspective. Pour quelque stupide raison, je pensais que Niels la Cour était un compositeur du XVIIème siècle, le confondant ...

Pour l’OCNT …

Comme un certain nombre de mélomanes l’ont appris par quelques articles parus dans la presse toulousaine et nationale française, le chef d’orchestre et violoniste Alain Moglia, ancien violon solo de l’Orchestre de Paris, est menacé de perdre sa position de directeur artistique de l’Orchestre de Chambre National de Toulouse (OCNT). Il lui a été reproché des jugements tranchés sur le Requiem de Berlioz. Il lui a été reproché un engagement politique ...
Ahmet Adnan Saygun - Symphony N°1 (« Birinci Senfoni »), Op. 29

Ahmed Adnan Saygun – Symphony N°1 (« Birinci Senfoni »), Op. 29

L’on a longtemps reproché à la musique turque de variétés de se complaire dans un mélange superficiel d’éléments de musique populaire locale dévaluée et de recettes occidentales de bas de gamme. Il était donc naturel de se demander si la rencontre de deux traditions beaucoup plus riches et complexes, celle des musiques ottomanes ou folkloriques turques et celle des musiques classiques occidentales, pouvait dépasser le stade d’une curiosité mutuelle, voire ...
Ivanovs, Janis  (1906-1983) Simfonija nr. 4 « Atlantida »

Jānis Ivanovs (1906-1983) Simfonija nr. 4 « Atlantida »

Campion Cameo Il est possible d’aborder cette vaste fresque sous un mauvais jour. Jānis Ivanovs est un compositeur frustrant. La symphonie « Atlantide » est, elle aussi, inégale ; ou, plus exactement, une écoute un peu distraite peut laisser l’impression que c’est une musique agitée, rhétorique, assez décousue, accumulant des effets très typés. Ajoutons que ce musicien a traversé avec plus ou moins de compromis la période d’occupation soviétique de son « petit » pays, la Lettonie, ...
Hamerik, Ebbe - Symphonie n° 5 « Cantus firmus V - Sinfonia breve »  (Danemark,  XXe)

Symphonie n° 5 « Cantus firmus V – Sinfonia breve » d’Ebbe Hamerik

Danacord Cela faisait plus de dix ans que je cherchais à découvrir Ebbe Hamerik (1898-1951) et à entendre ses cinq symphonies, qui, disait-on, comptaient parmi les plus intéressantes du répertoire danois (et ce n’est pas peu dire), se fondaient sur un principe archaïque, mais sans verser dans le pastiche néo-classique, privilégiant un contrepoint maîtrisé et possédant parfois une puissance d’expression éruptive (je cite en substance l’article du New Grove). La notice du ...
Zajc Ivan Plemenit [1832 - 1914]

Ivan Plemenit Zajc [1832 – 1914]

Le XIXème siècle ouvrit pour la Croatie, comme pour nombre d’autres pays d’Europe centrale sous domination autrichienne, puis austro-hongroise, une période de réveil national. Il peut paraître surprenant qu’aucun compositeur ne représente ce pays et ce siècle dans les dictionnaires de référence usuels. Outre un certain manque de curiosité, cela s’explique par le caractère très fragmenté de la vie musicale croate au début du XIXème siècle, par l’absence d’établissements supérieurs ...