Mot-clef : Alexandre Sylvestre

damnation faust (c)  Louise Leblanc

Québec: La Damnation de Faust, in an astonishing staging

The Québec Opera Festival has attained a new level of achievement, offering festival attendees a work reputed to be difficult, and which usually does not attract many people to the concert hall, even during a regular opera season. The premiere of Berlioz’s La Damnation de Faust took place before a sold-out house. And you can bet that subsequent performances will likewise enjoy full houses. Surely, this is the best production ...
damnation faust (c)  Louise Leblanc

Québec : La Damnation de Faust, une mise en images bouleversante

Le Festival d'opéra de Québec vient de franchir une nouvelle étape en proposant aux festivaliers une oeuvre pourtant réputée ardue, qui d'ordinaire, n'attire pas les foules même en saison régulière. C'est à guichet fermé qu'a eu lieu la première de la Damnation de Faust de Berlioz. Et il est à parier que les autres représentations se dérouleront dans des salles combles. C'est assurément, la meilleure production de l’Opéra de Québec ...
noces_montreal2_0911

Les Noces de Figaro : sublime Hélène Guilmette à Montréal

Premier pavé jeté à la face d’une aristocratie corrompue qui débouchera, comme l’on sait, sur la Révolution française, Les Noces de Figaro ou la Folle journée du tandem Mozart/da Ponte n’a jamais aussi bien porté son nom. Dès l’Ouverture, nous sommes emportés dans le maelström des péripéties qui ne s’arrêtera plus. Ce qui est remarquable dans la production de l’OdeM, c’est le travail d’équipe, d’avoir mis sur pied une véritable ...
Une Mimi idéale

Marianne Fiset, Mimi idéale

La Bohème L’Opéra de Montréal clôt la saison lyrique avec une nouvelle production de La Bohème, caractérisée par une distribution en grande partie québécoise. La mise en scène d’Alain Gauthier est simple, d’une grande lisibilité de lecture. Elle s’inscrit dans un moule classique se jouant des lieux communs et réussit à séduire par des mouvements de foule et réserve des plages d’intimité où évoluent les différents personnages. Pourtant, la direction d’acteurs ...
Un Rigoletto ni bossu, ni grotesque

Un Rigoletto ni bossu, ni grotesque à Montréal

L’Opéra de Montréal ouvre sa 31ième saison sur une très bonne note. Il est vrai qu’en misant sur l’un des chefs-d’œuvre de Verdi, la Maison minimisait les risques d’un échec. D’autant plus que cette production de facture classique, n’a rien pour déplaire au public. Les décors et les costumes chatoyants de Carl Toms, nous ramènent à l’époque du drame, l’illustrent magistralement. Les éclairages d’Anne-Catherine Simard-Deraspe cisèlent chaque tableau de ses ...
Une œuvre d’une noirceur implacable

Simon Boccanegra, noirceur implacable

Simon Boccanegra est une œuvre singulière dans la production de Giuseppe Verdi. Plombée d’une histoire compliquée à souhait et de l’invraisemblance d’un scénario aux ressorts dramatiques suspects, ces défauts inhérents à la pièce n’entachent nullement les qualités intrinsèques de l’œuvre. On pourra rétorquer que le répertoire abonde de ces intrigues mal ficelées. Il fallait du courage, voire beaucoup d’audace de la part de la direction de l’Opéra de Montréal pour ...
Le rêve brisé

Les Pêcheurs de perles, le rêve brisé

Les vents soufflent du côté de l’océan Indien, apportant entre deux moussons, de profondes modifications climatiques. Les doux sortilèges de Lakmé ont fait place à la tempête des sentiments qui secoue la prêtresse Leïla des Pêcheurs de perles. Deuxième production de sa 29e saison, l’Opéra de Montréal présente le premier ouvrage important de Georges Bizet : Les pêcheurs de perles, opéra écrit par un tout jeune homme de 25 ans. ...
Une lune bien blafarde

Une lune bien blafarde

Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal Parmi les nombreux ouvrages pour la scène de Franz Joseph Haydn, opéras italiens, comédies populaires, opéras pour marionnettes ou singspiel, le seul ayant survécu est une comédie qui s’apparente au Cosi fan tutte de Mozart. Le livret, signé Carlo Goldoni, dramaturge vénitien dont on célèbre le tricentenaire de la naissance, regorge de dialogues savoureux et de scènes remplies de gaieté. C’est une bouffonnerie rehaussée d’airs ...
Le bal démasqué

Le bal démasqué

Le Gala, XIe édition. On pouvait s’attendre à une salle bondée, à une atmosphère festive à l’approche de Noël, effectivement, la bonne humeur était au rendez-vous, concordant aux premiers cristaux de neige tombée. Le Gala de l’Opéra de Montréal devient, à l’instar du Messie de Haendel ou du Casse-Noisette de Tchaïkovski, le rituel de l’Avent fort prisé pour tous les aficionados. Près de vingt chanteurs ont interprété les airs les plus ...