Mot-clef : Alfredo Bernardini

bach

La fougue des Brandebourgeois par l’Ensemble Zefiro

Après un premier CD Bach consacré à quelques Ouvertures pour orchestre, Zefiro complète avec les six concertos Brandebourgeois et l'Ouverture n° 2 en si mineur. Alfredo Bernardini dirige depuis le hautbois son ensemble Zefiro avec un rare panache. De quoi réjouir le mélomane féru d'interprétation historiquement informée par une approche analytique du discours, du charme au vertige. La discographie des Concertos brandebourgeois de Bach est très fournie et l'arrivée d'une ...
leonardo garcia alarcon

Festival d’Ambronay : Leonardo García Alarcón ouvre les festivités

Evènement bien ancré dans le paysage musical européen, le Festival d’Ambronay propose comme chaque année à pareille époque une série de concerts étalés sur les mois de septembre et d’octobre avec la fine fleur de la musique ancienne et baroque (Christie, Savall, Jacobs, McCreesh, Rousset, Jaroussky…). Le célèbre festival situé dans le département de l’Ain offre également depuis 2007 une carte blanche à de jeunes ensembles que le Centre Culturel ...
Faschons-nous avec Johann Friedrich et Carl Friedriech Christian

Faschons-nous avec Johann Friedrich et Carl Friedriech Christian

Johann Friedrich Fasch est un compositeur allemand appartenant grosso modo à la même sphère musicale que Jean-Sébastien Bach et Georg Philipp Telemann, deux musiciens, illustres pour le moins, qu’il connaissait parfaitement et qui appréciaient eux-mêmes sa musique. Dans la première moitié du XVIIIe siècle, ces trois Allemands participaient à la « réunion des goûts », fusion des styles italiens et français, et ont écrit des œuvres devant tout aussi bien à l’esprit ...
Un feu d’artifice gâché par des pétards mouillés

Un feu d’artifice gâché par des pétards mouillés

On connaît bien l’histoire : afin de fêter de manière fastueuse le traité d’Aix-la-Chapelle signé en octobre 1748, le roi d’Angleterre George II prévoit pour le 27 avril 1749 un magnifique feu d’artifice, qui sera tiré des jardins de Green Park, accompagné par la musique de Haendel, le compositeur « officiel » du royaume. On sait que cette musique connut un très grand succès car sa répétition générale publique, qui s’est tenue une semaine ...
Curiosité bien placée

Curiosité bien placée pour Pierre Danican Philidor

Vous avez dit Pierre ? Le nom de Philidor évoque encore de nos jours une figure doublement importante sur le plan historique : le plus grand joueur d’échecs de son temps, ayant quitté ce monde sans jamais avoir perdu une seule partie, auquel s’ajoute un compositeur admiré, devenu très vite l’un des principaux protagonistes sur la scène de l’Opéra Comique français. La notoriété de François-André Danican (1) Philidor (1726-1795) a fait oublier depuis ...