Archives de l’auteur : Pascal Edeline

Les avatars du goût russe

Les avatars du goût russe

Le Quatuor Hoffmeister achève ainsi avec ce troisième volume l’intégrale des douze œuvres consacrées au genre noble. Plutôt qu’une progression chronologique, chaque enregistrement propose une alternance de pièces provenant des ...
Entre deux ères

Max Reger et l’ensemble Oxalys, entre deux ères

L’abondance et la diversité de l’œuvre instrumentale de Max Reger, dont font leur miel les musiciens conscients de l’intérêt d’une langue solide et originale, nous permet à chaque retour sur ...
Fièvre et orfèvrerie

Maude Gratton joue Wilhelm Friedemann Bach, coup de maître !

Le labyrinthe de moyens et de buts expressifs contradictoires peut faire naître un plaisir des plus raffinés : cultiver l’art de se promener entre foi candide, raison austère et narcissisme d’une ...
Biondi & Boccherini, ou l’art des tenebrosi

Biondi & Boccherini, ou l’art des tenebrosi

La sélection d’un programme prouvant la richesse et la diversité d’une œuvre encore mal connue couve une interrogation surprenante mais non moins évidente : le génie de Luigi Boccherini a t’il ...
Krommer, Tamestit & Cie

Krommer, Tamestit & Cie

Le pouvoir qu’avaient les musiciens tchèques nés avant Smetana d’imposer leur génie dans la vie culturelle déjà si dense de Dresde, Mannheim, Vienne ou Paris, justifia en partie l’expression » Prague, conservatoire ...
Haydn « à Paris »

Haydn « à Paris » par Les Agrémens

«Forcé de devenir original». Cette conclusion au regard critique amusé d’un Haydn en plein épanouissement créatif et social revient à l’esprit en découvrant le choix d’une thématique fondée que l’intitulé ...
Virginale splendeur

Virginale splendeur

L’âge d’or de la période élisabéthaine se singularise par un développement rapide et simultané du chant profane dans les délicates ayres et songs - sœurs insulaires du madrigal italien - ...
Vers un bonheur noble, intelligible et précis

Vers un bonheur noble, intelligible et précis

L’idée originale et inspirée de réunir dans un même enregistrement deux compositions distantes par l’esprit et le temps - plus d’un demi-siècle - comporte fatalement son revers : instituer une hiérarchie ...
Trios pour Nicolas le Magnifique

Trios pour Nicolas le Magnifique

Catalogue Hoboken, chapitre XI : Trios pour baryton... 126 ! Qu’un instrument aussi méconnu qu’insolite ait pu inspirer un tel nombre d’œuvres, excédant les 106 symphonies et les 83 quatuors à cordes, ...
Acte décisif

Acte décisif

«L’Ancien Testament» offre parmi ses épisodes les plus mémorables le récit des circonstances de la lutte pour rétablir la légitimité de Joas (ou Joaz) sur le royaume de Juda. Enfant ...
D’une voix de violon

D’une voix de violon

Sa faculté critique aiguisée par l’exercice délicat du théoricien de l’harmonie, Tartini entendit des sons que beaucoup croyaient muets. Mais que serait la science sans l’inspiration ? Tel vers de Pétrarque ou ...
Sérénissime harmonie

Sérénissime harmonie

La présence d’Elizabeth Wallfisch, invitée comme première violoniste sur cinq concertos et dont la discographie a déjà confirmé la constance des qualités, l’étendue de répertoire et la pertinence des choix ...
Curiosité bien placée

Curiosité bien placée pour Pierre Danican Philidor

Vous avez dit Pierre ? Le nom de Philidor évoque encore de nos jours une figure doublement importante sur le plan historique : le plus grand joueur d’échecs de son temps, ayant quitté ...
Au delà des modes

Martin Helmchen au-delà des modes

La tonalité d’ut mineur et le sentiment de grandeur tragique qui lui est associé ont amené parfois à considérer le Concerto pour piano n°24 de Mozart (1786) comme annonçant le ...
Un peu de Scarlatti ne nuit jamais

Un peu de Scarlatti ne nuit jamais

Domenico Scarlatti composa son Stabat Mater à dix voix vers 1715, alors qu’il était vice-maître de chapelle à la Capella Giulia du Vatican. Sa richesse polyphonique héritée de Palestrina (1525-1594), ...