Mot-clef : Andrey Baranov

The-Golden-Violin

Le premier disque d’Andrey Baranov en tant que soliste

Premier prix du Concours Reine Élisabeth en 2012, le violoniste russe Andrey Baranov, né en 1986, nous livre, pour son premier disque comme soliste, un récital en forme de carte de visite qui l’inscrit délibérément et ostensiblement dans une lignée stylistique héritée des grands compatriotes qui l’ont précédé. Accompagné par sa sœur Maria Baranova et sur une copie du Stradivarius « le Messie » ayant appartenu à David Oïstrakh, il cultive une sonorité d’une ...
concours_reine_elisabeth_2012

Concours Reine Elisabeth 2012 magnifiquement restitué au CD

Quelle évolution, quel parcours accompli dans la médiatisation par le disque du Concours Reine Elisabeth depuis 1965 ! Les mélomanes d’un certain âge se souviennent très certainement des quelques microsillons Decca-Fonior gravés par l’admirable pianiste belge Jean-Claude Vanden Eynden, suite à son troisième prix au Concours Reine Elisabeth 1964 : ces gravures avaient été réalisées en studio, car à cette époque, aucune firme de renom n’osait publier, captées sur le vif, les ...

Andrey Baranov remporte le Concours Reine Elisabeth 2012

Le violoniste russe Andrey Baranov a remporté le Concours Reine Elisabeth. Andrey Baranov est formé à Saint-Pétersbourg et depuis 2009 à Lausanne, où il est est l'assistant de Pierre Amoyal. Il joue un Ansaldo Poggi de 1947, qui appartenait à Nathan Milstein. Le Stradivarius "Hugins" (1708) lui sera prêté par la Nippon Music Fondation pour une durée de trois ans. Le deuxième lauréat est le Japonais Tatsuki Narita (prix du gouvernement ...