Mot-clef : Claudia Galli

Mercedes Arcuri (le Feu) © P.Berger / artcomart

Retour en enfance à Dijon

Fort évidement cette fantaisie lyrique n’est pas qu’un mini-opéra pour gamins pas sages, mais elle jette des ponts entre l’âge adulte et l’enfance, comme d’ailleurs l’avait fait Robert Schumann, avant Colette et Ravel, dans les Scènes d’enfants pour piano : les souvenirs attendris des « grandes personnes », ne sont finalement que des prétextes pour évoquer des peurs enfantines, peurs que le petit d’homme se doit d’exorciser s’il veut grandir. ...
5765_-DSC8843

La Cenerentola au Palais Garnier, plaisant sans plus

Nombre de nos collègues, la saison dernière, ont exprimé leur déception pour cette Cenerentola, qu’ils jugeaient dépassée. On retrouve pour notre part avec un grand plaisir cette mise en scène, qui malgré ses quarante ans et plus, reste toujours aussi fraîche, amusante, et poétique. Immortalisée par un DVD que tout bon lyricomane se doit de posséder, avec Frederica Von Stade et Francisco Araiza, on reviendra très peu sur l’élégant décor en ...
Carmen au pays de Goya

Carmen au pays de Goya

Il est toujours difficile de proposer un regard neuf sur un pilier du répertoire lyrique, tout en évitant de s’éloigner excessivement de la tradition ou des attentes et habitudes du public. D’une certaine manière, le metteur en scène Carlos Wagner aura réussi à tenir cette impossible gageure, même si le résultat auquel il est abouti n’est pas toujours de la plus grande cohérence dramatique. Le concept annoncé est ainsi de situer ...
Point de cécité pour la bonne création

Les aveugles de Xavier Dayer : point de cécité pour la bonne création

Tragédie de l’immobile, ces Aveugles de Maeterlinck sont du Samuel Beckett avant l’heure : les douze personnages errent sans but avec pour seule perspective la mort au bout du chemin. Un treizième peut voir, mais c’est un enfant en bas-âge qui ne peut donc s’exprimer. Sans foi, sans espoir, les rapports humains de ces êtres qui ne peuvent que s’entendre sont délibérément faussés. Un vide est créé que seul la conscience ...