Mot-clef : Fabienne Jost

Don Giovanni, voyou sans panache

Don Giovanni à Berne, voyou sans panache

Don Giovanni Imaginons un jeune qui, par envie de découverte, et parce qu’on lui a seriné les oreilles que l’opéra est loin d’être aussi ennuyeux qu’on le laisse parfois paraître, et ...
Juteuses à souhait

L’Amour des Trois Oranges à Berne, juteuses à souhait

A l’occasion, Marc Adam, directeur de l’opéra de Berne se change en metteur en scène. On se souvient de sa mise en scène du Wozzek d’Alban Berg en 2008 où, ...
Mozart au Far-West

La Finta Giardiniera à Berne : Mozart au Far-West

Nardo aime Serpetta qui aime le Podestat qui aime Sandrina qui aime Belfiore qui aime Arminda qu’aimait Ramiro. Cet imbroglio apparent finira bien puisque Sandrina épousera Belfiore, Serpetta Nardo et ...
Per Nørgård plonge dans la schizophrénie

Per Nørgård plonge dans la schizophrénie

En septembre 2008, ResMusica avait rendu compte de la création de ce Göttliche Tivoli à Berne. Avec six chanteurs et un orchestre presque exclusivement composé de percussionnistes, le compositeur danois ...
Dialogues des Troglodytes !

Dialogues des Carmélites, Dialogues des Troglodytes !

Pour glorieuse qu’elle soit, chaque révolution a ses épisodes déshonorants. La Révolution française n’y échappe pas et le drame des Carmélites de Compiègne est l’un d’eux. Admirablement mis en mots ...
Le plus beau des Octavian !

Michaela Selinger, le plus beau des Octavian !

Der Rosenkavalier En février 2006, à l’opéra de Berne, Dieter Kaegi signait une terrifiante et très originale mise en scène de Kullervo d’Aulis Sallinen. En février 1996, il avait enchanté le ...
Voyage au centre de la schizophrénie.

Der göttliche Tivoli de Per Nørgård, voyage au centre de la schizophrénie

Né en 1932, le compositeur danois Per Nørgård s’est pris de passion pour l’existence et l’œuvre d’Adolf Wölfi pour un voyage au centre de la schizophrénie. S’inspirant des 25 000 ...
Un conte de la réalité

Un conte de la réalité

Les Contes d’Hoffmann Dans le décor sordide d’un gazomètre désaffecté, Hoffmann poursuit inlassablement le propre emprisonnement de son personnage. Non-voyant au royaume des aveugles, pantin dans un univers de marionnettes, il ...