Mot-clef : Franck Chevalier

Integrale-des-quatuors-a-cordes

L’intégrale des quatuors de Bartók sous les archets des Diotima

Après une intégrale retentissante des quatuors à cordes de la seconde École de Vienne chez Naïve en 2016, le Quatuor Diotima se tourne vers Béla Bartók et la somme de ses six quatuors. Ce sont près de trois heures de musique que les interprètes n'ont pas craint de programmer, en amont de la gravure, et parfois en une seule soirée (aux Bouffes du Nord en 2017) tant l'ensemble du corpus, qui ...
quatuor__diotima_6_jeremie_mazenq

Dallapiccola, Lazkano et Poppe aux Bouffes du Nord

C'est toujours avec un immense plaisir que l'on retrouve le Quatuor Diotima sur le plateau des Bouffes du Nord, lieu propice à la musique de chambre et à ses confidences. Inscrit dans le cadre du Festival d'Automne, le concert est la deuxième étape du portrait Lazkano amorcé au Théâtre du Châtelet. A l'affiche, son deuxième quatuor à cordes côtoie celui d'Enno Poppe qui a dédié sa pièce aux Diotima. Rarement programmés, ...
006119

Quatuor Diotima : une performance qui tutoie l’excellence

À l'occasion des 20 ans du Quatuor Diotima, deux albums paraissent chez Naïve : un coffret dédié à la seconde école de Vienne et un album "portrait" du compositeur tchèque Miroslav Srnka. Cette intégrale de l’œuvre pour quatuor à cordes de la seconde école de Vienne (Schoenberg, Berg et Webern) par le Quatuor Diotima marque d'une pierre blanche le répertoire discographique du quatuor. À l'excellence de la prestation balayant quelques quarante années ...
posadas

Alberto Posadas et les Diotima à Royaumont

Cette seconde journée consacrée à la création musicale à Royaumont débutait ce dimanche à midi, dans la Salle des Charpentes, avec Je vois le feu, une sorte de mélologue conçu spécialement par l'écrivain Yannick Haenel – qui disait son texte sur la scène – pour le contrebassiste et compositeur Nicolas Crosse, assurant avec le saxophoniste Vincent David la partie musicale. Celle-ci consistait en dix esquisses commandées à autant de compositeurs ...
alha_durosoir2011

Lucien Durosoir : Baudelaire ou Verlaine ?

Alpha continue d'explorer l'œuvre de Lucien Durosoir. Ce quatrième disque exhume Le balcon, qui contient certains des vers les plus inoubliables de Baudelaire, dans une curieuse adaptation en « poème symphonique » pour basse solo, chœur féminin et quintette à cordes. Pour la partie soliste, Durosoir semble avoir voulu se différencier du modèle proposé par Debussy, au prix de recherches prosodiques peu naturelles. En revanche, l'atmosphère voluptueuse est très réussie, entretenue par ...