Mot-clef : Léon Berben

IMG-20180913-WA0000

Cabezón sur un orgue gothique avec Léon Berben

Antonio de Cabezón est déjà bien représenté au disque. Léon Berben, par une interprétation historiquement informée sur un orgue gothique allemand, apporte un nouvel éclairage sur une musique savante et ...
concert_1_20180624_123519

De Rome à Puebla : la musique ibérique au festival de Saint-Michel en Thiérache

Pour le quatrième dimanche de son édition 2018, le Festival de l’abbaye de Saint-Michel en Thiérache conviait son public à un voyage musical depuis l’Italie jusqu’au Mexique en passant par ...
sweelinck_berben_aeolus-362x362

Léon Berben et la musique pour clavier de Sweelinck

Jan Pieterzoon Sweelinck a de tout temps fasciné non seulement les organistes et les clavecinistes, Léon Berben nous en offre une nouvelle lecture.  Véritable fondateur du clavier en Europe, ce ...
Léon Berben

Musikfestuttgart ou la foi dans la musique

Placée sous le signe de « la Foi », la Musikfestuttgart de cette fin d’été recelait quelques idées intéressantes, comme on en a pu en juger par deux concerts bien ...
bach_berben_ramee

L’art de la fugue par Léon Berben

Chaque nouvelle version de cette œuvre apporte sa pierre, c’est évident, tant le texte est puissant. Gustav Leonhardt a depuis longtemps démontré de manière convaincante que cette œuvre était destinée ...
Vincent Lübeck en fête !

Vincent Lübeck en fête

Dans l’Allemagne du Nord de la fin du XVII° siècle, Vincent Lübeck est un compositeur et organiste « de réputation mondiale », comme le précise le facteur d’orgue Schnitger dans une lettre ...
L’orgue de Byrd

L’orgue de Byrd par Léon Berben

William Byrd est le grand Maître du clavier en Angleterre, sous le règne d’Elisabeth I. Poète des sons de cette école nommée « les virginalistes », mélodiste inégalé, capable d’écrire une musique ...
Johann Ulrich Steigleder, l’œuvre pour orgue

Johann Ulrich Steigleder, l’œuvre pour orgue

Qui connaît vraiment de nos jours Johann Ulrich Steigleder, compositeur organiste qui vécut à Ulm et Stuttgart au début du XVIIe siècle ? Peu de monde assurément, même au sein des organistes ...