Mot-clef : Linus Roth

linus_roth_chostakovitch_thomas_sanderling

Chostakovitch et Tchaïkovski intimes de Linus Roth et Thomas Sanderling

Derrière un programme a priori classique, Linus Roth et Thomas Sanderling proposent le Concerto pour violon de Tchaïkovski dans une version intégrale au plus près des intention du compositeur, et donnent une version intime et profondément vécue du Concerto n° 2  pour violon de Chostakovitch.   Thomas Sanderling pourrait être le père de Linus Roth, 35 ans les séparent en effet, mais sur cet album comme dans la vie ils sont des compagnons de ...
2383 X

Le violon aventureux de Linus Roth

Récompensé en 2013 pour son enregistrement de l'intégrale des sonates pour violon et piano de Mieczyslaw Weinberg avec son partenaire José Gallardo, le violoniste allemand Linus Roth poursuit son investigation dans l’œuvre peu connu du compositeur d'origine polonaise et exhume la Sonate inachevée de Chostakovitch dans un nouvel album qui confirme son goût pour les œuvres rares. Peu joué, sinon méconnu, le Concerto funèbre du compositeur allemand Karl Amadeus Hartmann, daté ...
Emmanuel-Utwiller-Gohrisch-Festival-2014-small

Emmanuel Utwiller et l’humanisme de Chostakovitch

Avec Dimitri Chostakovitch, les anniversaires se célèbrent par paire, lui qui disparaissait en août 1975 il y a 40 ans et dont on fêtera les 110 ans de la naissance l’an prochain. Il est aujourd’hui le compositeur dont la musique protégée par le droit d’auteur est probablement la plus jouée au monde. ResMusica a interrogé l’Association Internationale « Dimitri Chostakovitch », initiée par Irina Chostakovitch la veuve du compositeur, et son directeur ...
De Beethoven à Lutoslawski

De Beethoven à Lutoslawski par Antoni Wit

Sans aucunement dévaloriser l’auditorium du Conservatoire, une telle soirée aurait mérité l’opéra. L’orchestre a retrouvé sa verve qui avait quelque peu pâli lors des deux dernières représentations de l’année 2008. Cette fois-ci il était bel et bien là, tel qu’on le connaît, fin et précis, uni et clair. Ce fut, du reste, la carte maîtresse de l’interprétation de la Petite suite de Lutoslawski, dont la grande précision des ostinatos fut ...