Mot-clef : Richard Wagner

Hans Knappertsbusch brucknérien hors pair

Hans Knappertsbusch brucknérien hors pair

Les diverses versions des Symphonies brucknériennes seront éternellement sujettes à d’interminables polémiques, et cela concerne tout particulièrement la Symphonie n°3 ayant subi le plus de transformations. Jugez-en donc : version 1873 originale [édition Leopold Nowak, 1977] ; version 1874 [édition Thomas Rœder non publiée] ; version 1876 Adagio seulement [édition Leopold Nowak, 1980] ; version 1877 [édition Leopold Nowak (avec coda du Scherzo), 1981] ; version 1878 [édition Fritz Œser (sans coda du Scherzo), 1950] ; ...
Richard Wagner et le Festival de Bayreuth ressuscité

Richard Wagner et le Festival de Bayreuth ressuscité

Dès l’apparition de l’enregistrement électrique en 1925, immortaliser au disque un opéra complet de Wagner fut l’une des priorités de His Master’s Voice, et en pionnier, le futur label EMI choisit La Walkyrie. Toutefois il fallut attendre juin 1935 pour que le premier acte et les scènes 3 et 5 du deuxième soient gravés à Vienne par Lauritz Melchior, Lotte Lehmann, Emanuel List et Bruno Walter, versions légendaires s’il en ...
Siegfried est un garçon trop turbulent, convoquer la famille !

Siegfried est un garçon trop turbulent, convoquer la famille !

Le Ring du XXIe siècle est-il en marche ? C’est la question à laquelle on se doit de répondre en se rendant à ce troisième temps de la nouvelle production du Ring au Vlaamse Opera d’Anvers et Gand. Pour ceux qui prendraient le train en marche, il faut rappeler que la scénographie prend le parti d’une actualisation à outrance avec des décors ultras réalistes de notre quotidien. Adieux donc anneau, boucliers, monstres ...
Arturo Toscanini wagnérien hors pair

Arturo Toscanini wagnérien hors pair

Considérant l’ensemble de la carrière d’Arturo Toscanini (1867-1957), il est évident que Richard Wagner fut une des plus profondes et durables passions du Maestro italien qui éprouva une authentique fascination pour cet idéal suprême et incomparable de l’opéra en tant qu’art dramatique, le Wort-Ton-Drama ou Gesamtkunstwerk, l’œuvre d’art complète. Sans vraiment abonder dans le sens de certains chroniqueurs convaincus que Wagner était le plus grand amour de Toscanini, avec ou ...
Wagner humanisé

Wagner humanisé

Siegfried Si Richard Wagner avait vu le troisième acte de Siegfried tel que mis en scène par François Girard, décoré par Michael Levine et éclairé par David Finn, il aurait sans doute renoncé à publier les deux premiers actes. Soustraire le troisième volet de la légende des Nibelungen pour présenter Siegfried comme un opéra en soi est un tour de force que le metteur en scène canadien réussit parfaitement. Racontant l’intrigue ...
SWF : Les premiers enregistrements Polydor - Grammophon

Les premiers enregistrements Polydor de Furtwängler

La belle présentation de ce splendide coffret SWF associe quelques photos de Wilhelm Furtwängler à ce véritable anachronisme technique que représente le curieux montage photographique d’un microsillon à pas variable affublé d’une étiquette Polydor 78 tours ! Il est vrai cependant que si la carrière de Furtwängler fut essentiellement centrée sur l’époque du 78 tours, l’immense chef a connu non seulement les débuts de la bande magnétique, mais aussi les balbutiements ...
Valery Gergiev

Gergiev perturbé par des goujats

Klara Festival Ce second « gros » concert symphonique du Klara Festival 2007, nous valait la visite du World Orchestra for Peace sous la baguette de Valery Gergiev. Fondée en 1995 sous la houlette de Georg Solti, pour célébrer les 50 ans de l’ONU, cette phalange ne se réunit qu’épisodiquement pour une série de concerts dédiés à des célébrations symboliques, pacifiques ou historiques. Cette tournée 2007 menait les musiciens, issus des formations des ...
Une résidence de très haute Nott, acte II

Une résidence de très haute Nott, acte II

Festival de Lucerne 2007 Dernier jour de résidence et nouveau marathon de l’Orchestre de Bamberg dans des monuments du répertoire. Donné en fin de matinée dans une salle toujours archi-comble, le premier programme de la journée rendait hommage à l’œuvre de Ligeti dont certaines partitions sont programmées dans le cadre du Festival Estival de Lucerne 2007. Jonathan Nott est un grand connaisseur de ces partitions pour les avoir enregistré pour Teldec dans ...
Un Lohengrin pour collectionneur du tout Bayreuth

Un Lohengrin pour collectionneur du tout Bayreuth

Euroarts nous propose en DVD le Lohengrin filmé lors du Festival de Bayreuth 1982. Déjà 25 ans et que de progrès depuis dans la qualité des captations vidéo grâce aux possibilités des nouvelles caméras numériques car, il faut bien le dire, la qualité visuelle de ce DVD est loin des standards actuels. Couleurs blafardes manquant cruellement d’intensité et de nuances, précision et finesse de l’image aux abonnés absents, luminosité et ...
Arturo Toscanini crépusculaire

Arturo Toscanini crépusculaire et en stéréo

Toscanini en stéréophonie ? Est-ce un canular ? Et pourquoi pas Caruso en Super Audio CD multi-canaux ?… Eh bien non ! C’est loin d’être une plaisanterie. Le label américain Music & Arts a pu se procurer les précieuses bandes originales en stéréophonie expérimentale des deux derniers concerts de l’illustre chef italien à la tête de son cher Orchestre Symphonique de la NBC. L’ultime concert, exclusivement consacré à Richard Wagner, eut lieu le 4 avril 1954 ...
Le Roc allemand résiste à la tramontane

Le Roc allemand résiste à la tramontane

Festival de Radio-France et Montpellier 2007 Le soleil réussit à Kurt Masur. Peu avant l’envol pour Londres, le National est venu en escale à Montpellier dans un répertoire germanique, avec à sa tête un octogénaire survolté. Malgré l’acoustique sèche du Corum qui prive les cordes de projection et surexpose les cuivres, l’ouverture des Maîtres Chanteurs de Nuremberg est menée avec brio en ce début de concert. Sa consœur quasi symphonique de ...
Wagner’s dream sans utopie

Festival Agora 2007 : Wagner’s dream sans utopie

La puissance du timbre dans l’espace est un questionnement qui est au cœur de l’opéra Wagner’s dream (le rêve de Wagner) de Jonathan Harvey donné en création française sur la scène du théâtre des Amandiers de Nanterre les 23 et 24 juin et sollicitant les ressources de l’électronique mis au service du drame qui se joue : le processus de transformation se fait ici le plus souvent en temps réel pour ...
Speight Jenkins

Speight Jenkins : L’Opéra de Seattle, le Bayreuth du Pacifique

A l’occasion de l’ouverture en juin 2007 de la première liaison aérienne directe Paris-Seattle, ResMusica a voulu en savoir plus sur la vie musicale de cette ville située à l’extrême nord-ouest des Etats-Unis. Seattle, c’est d’abord son Opéra, bien connu des wagnériens comme le « Bayreuth du Pacifique ». Son Directeur Général Speight Jenkins fêtera l’an prochain ses 25 ans à la tête de l’institution et entamera en 2008 sa ...
Wagner à la pelle

Wagner à la pelle

Orchestre National de Lyon Connu outre-Rhin comme chef lyrique et en France comme chef symphonique, Jun Märkl a finalement choisi pour cette série de concerts (ce jour à Paris et la veille à Lyon) un bon équilibre entre ses deux facettes avec Richard Wagner. Deux choses sautent aux oreilles dès le Prélude de Tristan und Isolde : la fine connaissance de cette musique par le chef et les décalages de l’orchestre. Ces deux ...
Je t’aime…moi non plus !

Je t’aime…moi non plus !

Tristan und Isolde Très populaires jusque vers la fin des années soixante, les opéras de Richard Wagner abandonnent peu à peu les scènes italiennes, plus particulièrement celle du Regio de Turin où la dernière incursion wagnérienne date de six ans déjà, et la précédente de douze ans ! Pas étonnant dès lors que la première de ce Tristan und Isolde n’ait pas fait le plein. Et si le théâtre turinois espérait redorer ...
Une occasion manquée

Lohengrin, occasion manquée pour Nikolaus Lehnhoff

Nul ne saurait contester la légitimité wagnérienne de Nikolaus Lehnhoff, qui fut l’assistant de Wieland Wagner au festival de Bayreuth, pas plus que son métier très sûr, qui a concouru par le passé à d’éclatantes réussites scéniques. Force est pourtant de constater que ce Lohengrin, coproduit par le festival de Baden-Baden, l’Opéra national de Lyon et la Scala de Milan, se révèle assez frustrant. Dans les décors monumentaux signés par ...
Siegfried

Siegfried

Der ring des Nibelungen Pas de grasse matinée pour les wagnériens ce dimanche à Cologne, puisque dès dix heures, ils étaient conviés au théâtre pour Siegfried, un copieux petit déjeuner. Ce troisième volet nous semble le moins abouti de la série. Pourtant, scéniquement le début est réussi : le premier acte se passe dans une casse ou un camping désaffecté, avec une caravane au milieu des gravats, des bassines et des vieilles ferrailles. ...
Die Meistersinger von Nürnberg

Die Meistersinger von Nürnberg

Les Maîtres chanteurs à la télévision : après Die Zauberflöte, le label Arthaus nous propose aujourd’hui un autre volet de ces productions hambourgeoises de l’ère Liebermann, reconstituées dans les studios de la Norddeutscher Rundfunk au tournant des années 1960/1970. Et si la production très sage de la Flûte enchantée nous avait quelque peu déçue nous ne cachons pas cette fois notre soulagement. Certes, la mise en scène de Leopold Lindtberg ...
Das Rheingold

Das Rheingold

Der ring des Nibelungen L’un des événements musicaux de ce week-end en Europe se passait certainement à Cologne, dont l’opéra municipal montait la Tétralogie de Wagner en deux jours. Faire le Ring en deux jours, c’est un pari que Cologne avait déjà tenté pour la première fois l’année dernière. Devant le succès de cette première tentative, qui avait attiré un très nombreux public de wagnériens d’un peu partout en Europe, l’Opernhaus ...
Emouvants derniers récitals de la légendaire Kirsten Flagstad

Emouvants derniers récitals de la légendaire Kirsten Flagstad

Difficile d’écouter ce disque sans être étreint par une profonde émotion suscitée par la voix d’une immense artiste qui jette ici ses presque derniers feux, convaincue de justesse par John Culshaw, fameux manager de la grande époque DECCA, de reprendre le flambeau pour quelques séances d’enregistrement, dont sa participation dans le célèbre et inégalé Ring dirigé en studio par Georg Solti où elle interprète Fricka dans L’Or du Rhin en ...
Cap sur Wagner !

Cap sur Wagner !

Le Vaisseau fantôme Le livret du Vaisseau fantôme, qui pose le problème du rapport au réel, s’appuie sur l’imbrication entre la légende et sa projection dans la vie quotidienne. Ce texte caractéristique s’inscrit dans le courant fantastique du romantisme allemand illustré par Ludwig Tieck ou E. T. A Hoffmann. Richard Wagner ne composera d’ailleurs qu’un opéra de ce type et s’appuiera ensuite sur des légendes médiévales, nordiques ou celtiques. Le Hollandais ...
Liszt et Wagner au sommet

Thomas Hiltzberger : Liszt et Wagner au sommet

Liszt et Wagner, la musicologie associe régulièrement ces deux hommes, non seulement pour leurs liens de parenté, mais surtout parce que tous deux représentent la modernité et l’innovation dans la musique de la seconde moitié du XIXe siècle, le premier dans la musique de piano, le second à l’opéra et à l’orchestre. Ce disque a eu l’excellente idée de rapprocher les œuvres pour piano des deux compositeurs : l’hommage de Liszt ...
Sublime Lohengrin

Sublime Lohengrin à Bayreuth

Comme chaque année au mois d’août, se déroule à Bayreuth le festival dédié au musicien Richard Wagner. Cet évènement lyrique donna naissance à des représentations aujourd’hui entrées dans la légende. Parmi celles-ci, figure la présente version de Lohengrin captée le 4 août 1959. Unique production de Lohengrin par Wieland Wagner, cette dernière nous donnait à entendre le ténor Sándor Kónya. A la voix chaude et envoûtante de ce Lohengrin « idéal » ; ...
Il était une fois…

Il était une fois… L’Or du Rhin à Strasbourg

Production très attendue de la saison strasbourgeoise, cet Or du Rhin marquait tout d’abord le début d’une nouvelle Tétralogie en terre rhénane, répartie sur quatre saisons successives. Mais l’événement était surtout dans la toute première mise en scène du Ring (et la première incursion dans l’univers wagnérien) de David McVicar, devenu en quelques années un incontournable de la scène lyrique, tant par l’abondance que la fréquente réussite de ses spectacles, ...
Un vaisseau fantôme inspiré par la sobriété

Un vaisseau fantôme inspiré par la sobriété

La force fragile S’il est aisé de faire des choix d’interprétation pour certaines œuvres, on ne peut pas dire que ce soit vraiment le cas pour le Vaisseau Fantôme. Le chef d’orchestre, comme le metteur en scène, se trouvent souvent prisonniers d’une habitude interprétatrice, de clichés issus de vieilles traditions. Pourtant, Oswald Sallaberger et Alain Garichot ont résolument tranché : le Vaisseau Fantôme est un poème symphonique dans lequel le vaisseau n’est ...
Festival de Bayreuth 1989

Tannhäuser à Bayreuth 1989, suprême réalisation

Singulière expérience que celle de la confrontation avec un opéra de Richard Wagner. Issu d’une civilisation germanique dont il est en tout point le fils, il en échafaude une autre, distincte, dont plus ou moins consciemment, il se prend à croire à la pérennité. Au plan musical, il n’est pas loin d’y être parvenu. Et, débarrassé de tous les textes parasites, de tous les propos provocateurs et venimeux… il reste ...
Parsifal

Parsifal à la Fenice

Claude Debussy lui-même, dans un élan étroitement représentatif d’un nombre incalculable de laudateurs, connus ou anonymes, pensait que Parsifal était l’un des joyaux irremplaçables de toute l’histoire de la musique. La plongée de quatre heures dans ce drame religieux et philosophique constitue une expérience absolument unique pour qui se trouve embarqué dans l’une des odyssées culturelles et humaines les plus fascinantes qui se puisse imaginer. Depuis sa création lors du ...
Barbant et Isolde

Barbant et Isolde dans une mise en scène de Yannis Kokkos

Les productions wagnériennes se suivent sans se ressembler à la Monnaie. Après le Tannhäuser iconoclaste mis en scène par Jan Fabre il y a deux saisons, et le Vaisseau Fantôme insignifiant de Guy Cassiers l’année dernière, c’était au tour de Yannis Kokkos de proposer au public bruxellois sa vision de Tristan und Isolde. Cette vision est, sans surprise, radicalement différente de celles de ses collègues belges, Kokkos cherchant avant tout ...
Der Fliegende Holländer, tempête en vue !

Der Fliegende Holländer, tempête en vue !

Histoire de malédiction, de rédemption ainsi que de marins, le Vaisseau fantôme est l’un des rares opéras qui fut réellement populaire du vivant de son compositeur. Le présent enregistrement pour la radio de Hambourg est une agréable surprise de part la direction, l’énergique Wilhelm Schüchter, mais aussi par la distribution. Au premier rang, nous trouvons Hans Hotter, Wotan devant l’éternel qui nous démontre ici que son Hollandais est un autre de ...
Excellente prise de rôle

Excellente prise de rôle de Christine Brewer en Isolde

Empruntés au Los Angeles Opera, les superbes décors et costumes du peintre chéri d’Hollywood David Hockney, célébré pour ses immenses piscines en à-plats au bord desquelles se languissent de jeunes et beaux californiens si peu vêtus, nous plongent d’emblée dans ce monde magique et courtois, qu’enfants, nous appelions, avec Lewis Carroll, le pays des merveilles. Nefs et voiles (gigantesques), manoirs (ou ce qu’ils en reste), forêts (Brocéliande ?) éclairent alors notre ...