Archives de l’auteur : Judith Cabaud

avatar

À propos de Judith Cabaud

Née aux États-Unis, à Brooklyn, NY, Judith Cabaud a partagé ses études entre New York University (Bachelor of Arts, Phi Beta Kappa), la Sorbonne, Orsay et Clermont-Ferrand (licence ès lettres). Elle vit en France où elle a enseigné et écrit notamment sur la musique : "Mathilde Wesendonck ou le rêve d’Isolde" (Actes Sud 1990), qu'elle a traduit et réécrit en anglais ("Isolde’s Dream", Amadeus Press 2017), des recensions sur le Festival de Bayreuth, un recueil d’articles sur les grands maîtres, "En route pour l’infini" et un premier roman "La Blessure de Jonathan P." (L’Age d’Homme, 1998). Elle collabore à ResMusica depuis 2020.

La bataille de Tannhaüser : le guet-apens

Vers le milieu du mois de mars 1860, c’est grâce à ces relations avec les milieux diplomatiques que Napoléon III donne l’ordre de monter Tannhaüser à l’opéra, et d’accorder au ...

La bataille de Tannhaüser : préparatifs

En 1860, un musicien allemand, épris d’idéal, vient faire un long séjour à Paris. Il arrive de Suisse où il a passé dix ans exilé de sa patrie, la Saxe, ...

Wagnermania avec un chef Américain à Paris, Case Scaglione

Le chef américain Case Scaglione réveille la Wagnermania d’antan à Paris avec l’Orchestre national d’Île-de-France et des solistes de renom, pour célébrer des moments exceptionnels dans l’œuvre de Richard Wagner. L'album débute ...

Abécédaire Tristan : W comme Wesendonck

La rencontre de Richard Wagner avec Mathilde Wesendonck à Zurich en février 1852 est le point de départ d’une des relations musicales les plus fécondes de l’histoire de la musique. Ce ...

Abécédaire Tristan : H comme Honneur

Dans Ma Vie, un mois après avoir terminé le poème de Tristan et Isolde, Richard Wagner décrit le début de la composition commencée en octobre 1857. Le premier acte sera prêt ...