Mot-clef : Roberto Frontali

Rigoletto_Roberto Frontali (Rigoletto), Carlo Cigni (Monterone)_ph Yasuk...

Daniele Gatti ouvre la saison de l’Opéra de Rome avec Rigoletto

Alors que le spectacle verdien d’ouverture de saison de La Scala ne convainc pas, celui de l’Opéra de Rome attire par la vision dense et sombre apportée à un Rigoletto trop souvent joué comme une simple pièce populaire. Nous avions fait écho de la rumeur qui avait couté sa place au Concertgebouw d'Amsterdam à Daniele Gatti. Depuis, rien n’est apparu et aucune plainte ni fait nouveau n’est venu confirmer l'information. ...
Capture d’écran 2015-06-26 à 13.08.24

Le beau voyage italien de Pelléas et Mélisande

Le Maggio Fiorentino se lance dans l'aventure assez originale d'un Pelléas avec plateau, chef et metteur en scène italiens. L'oeuvre-phare du symbolisme musical sort pour une fois d'une sphère nationale qu'une certaine tradition a trop souvent figé dans une diction compassée façon ORTF avec nasales et r roulés de rigueur. Il serait faux cependant de prétendre que le projet aboutit à une parfaite réussite et que les spécificités de la langue ...
Image 2

Macbeth au cœur des ténèbres

Le Macbeth de Verdi s'inscrit explicitement dans la lignée des lectures romantiques qui font du théâtre élisabéthain la toile de fond d'un imaginaire à fleur de peau. Le Théâtre des Champs-Élysées nous en propose une nouvelle production.  Mario Martone livre une vision efficace et sans réelle surprise, un Macbeth entre costumes d'époque et épure moderniste des décors. Cet entre-deux prudent laisse entrevoir lors des séquences vidéo, le potentiel qui aurait pu ...
©M. Vanappelghem

A Lausanne, naissance d’une grande Traviata avec Olga Peretyatko

L’émouvante production de La Traviata de Giuseppe Verdi à l’Opéra de Lausanne révèle la naissance d’une des plus grandes interprètes du rôle de ces prochaines années. Avec La Traviata, le théâtre et la musique sont si intimement soudés qu’il est rare de réunir la synthèse des deux arts. Dans cette intrigue se déroulant sur une période de plusieurs mois, on passe des soirées festives organisées par Violetta Valéry, l’étoile parisienne de ...
Falstaff (1)

A Lausanne, savoureux Falstaff

Qu’est-ce qui fait qu’un spectacle d’opéra soit réussi ? Comment faire en sorte que le théâtre, la musique, le jeu des acteurs, les décors, les lumières se potentialisent au point de porter tous les protagonistes au-delà de leurs capacités propres ? Malgré tous les ingrédients les meilleurs qu’on peut mettre pour réaliser cette sauce idéale, la mayonnaise est si souvent difficile à prendre que lorsqu’elle est présente, c’est un bonheur ...
La Fille de l’ouest : spaghetti sauce ketchup

La Fille de l’ouest à San Francisco : spaghetti sauce ketchup

La Fanciulla del West Secrètement attendu comme l’opéra qui forgera une nouvelle identité musicale américaine, La Fanciulla del West de Puccini, commande du Met de New York, est finalement resté seul en son genre et sporadiquement joué. Pour son centième anniversaire, l’Opéra de San Francisco met à l’honneur cette œuvre «locale» ancrée dans l’histoire californienne – La ruée vers l’or – où les noms de San Francisco, Sacramento et Wells Fargo ...
Alberto Gazale porte le chant verdien au sublime

Alberto Gazale porte le chant verdien au sublime

Simon Boccanegra Sur un fond de scène aux éclairages pastels, des jeux de miroirs tournant sur eux-mêmes délimitent un univers clos dans lequel les protagonistes exposent leurs déceptions, leurs vengeances, leurs secrets. Si Simon Boccanegra peut se vanter de pages musicales parmi les plus belles jamais écrites par Verdi, il ne se prête guère à la narration d’une intrigue quelque peu embrouillée. C’est ce qui porte Jose Luis Gómez à favoriser ...
Chanter n’est pas jouer

Rigoletto à Turin, chanter n’est pas jouer

Après le Teatro Comunale de Bologne en 2004, le San Carlo de Naples en 2005, la mise en scène de Giancarlo Cobelli, reprise par Ivo Guerra fait son apparition sur la scène du Regio de Turin. Dès l’ouverture, le rideau se lève sur un Rigoletto seul, prostré dans un cercle de lumière. Solitude de son rang ? Peu à peu, les très beaux éclairages d’Andrea Oliva dévoilent un fond de scène où ...
Falstaff

Falstaff, Frittoli, Antonacci, Muti… inoubliable !

Lorsque la première maison d’opéra veut rendre hommage à Verdi à l’occasion du centième anniversaire de son décès, on ne pouvait en attendre moins que l’inoubliable. Ce fut chose faite avec sa production de Falstaff. Reconstitution, plateau d’étoiles, et maestro Muti. Les décors et costumes furent réalisés d’après une représentation historique de 1913. Pour les célébrations du centenaire de la naissance de Verdi, Toscanini avait dirigé l’œuvre en ce même ...
Débuts réussis

Débuts réussis pour Marcelo Álvarez en Manrico

Il Trovatore à Parme L’attention du public de Parme, toujours très exigeant, était ce soir concentrée sur les débuts de Marcelo Álvarez dans le rôle de Manrico. Il faut dire d’emblée que de ce point de vue, la soirée était pleinement réussie. Le ténor convainc par la pure beauté de son timbre et de ses aigus impeccables - Il faut chercher loin pour trouver un Manrico avec des contre-ut si pleins ...