Plus de détails

Germaine Tailleferre (1892-1973) : Sonatine pour violon et piano ; Arthur Honegger (1892-1955) : Sonatine pour clarinette en la et piano ; Louis Durey (1888-1979) : Sonatine pour clarinette en la et piano ; Darius Milhaud (1892-1974) : Suite pour piano seul « Le Printemps » ; Georges Auric (1899-1983) : Imaginées I pour flûte et piano, Imaginées II pour violoncelle et piano, Imaginées III pour clarinette en sib et piano, Imaginées V pour piano. Francis Poulenc (1899-1963) : « l’invitation au château », musique de scène pour la pièce de Jean Anouilh pour violon, clarinette et piano. Christian Ivaldi, piano ; Gérard Poulet, violon ; Philippe Bernold, flûte traversière ; Michel Lethiec, clarinette ; Alain Meunier, violoncelle. 1 CD ARION. Référence ARN 68652. Notice de présentation en français, anglais et allemand. Enregistré en 2000 et 2004 au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Durée : 79’28

 

Symbole de l’avant-garde française des années 1920, le « Groupe des Six » cache pourtant des personnalités très différentes. Seule cette expression trouvée par le critique et compositeur Henri Collet caractérise des musiciens liés seulement par une amitié profonde. À l’exception de Poulenc, et de quelques pièces de et d’, les compositions du Groupe des Six restent encore bien peu présentes au concert et au disque.

Unique femme du Groupe des Six, , nous propose sa tardive (1973), mais fort belle Sonatine pour violon et piano aux teintes limpides. est représenté par des extraits de sa série des Imaginées, dédiée à son épouse Nora. La composition de ce corpus s’étale de 1968 à 1975 et chaque pièce est consacrée à un instrument. Avec une grande économique de moyens, le compositeur impose des climats contrastés où la mélancolie rime avec l’éclat. est présent avec sa brève mais excellente Sonatine pour clarinette et piano de 1921-1922 dont le ton endiablé et les rythmes « jazzy » fascinent l’oreille. Personnalité et compositeur à redécouvrir, est l’auteur d’un vaste corpus où l’on perçoit l’inspiration de Schœnberg et de Stravinsky. Il charme les tympans avec une sonatine endiablée pour flûte et piano de 1925. Eternel expérimentateur, nous offre les six pièces le Printemps pour piano seul (1915/1920). Ce cycle dont disait qu’il était touché « par la grâce d’une subtile et discrète sensibilité » apporte un éclairage intéressant sur une œuvre encore fort méconnue. se voir offrir la plus plantureuse place de ce disque avec sa musique de scène pour l’Invitation au château de Jean Anouilh. Créée à Paris en 1947, cette musique mêle valse, tango, tarentelle et polka, avec tout le savoir-faire de Poulenc qui sait unir comme personne naturel, humour et esprit.

L’interprétation de quelques musiciens issus de l’élite de l’élite des instrumentistes français est absolument idéale tant au niveau technique que stylistique. Ce disque est un apport essentiel à la connaissance de ces compositeurs. On regrettera juste une prise de son parfois un peu trop réverbérée.

Plus de détails

Germaine Tailleferre (1892-1973) : Sonatine pour violon et piano ; Arthur Honegger (1892-1955) : Sonatine pour clarinette en la et piano ; Louis Durey (1888-1979) : Sonatine pour clarinette en la et piano ; Darius Milhaud (1892-1974) : Suite pour piano seul « Le Printemps » ; Georges Auric (1899-1983) : Imaginées I pour flûte et piano, Imaginées II pour violoncelle et piano, Imaginées III pour clarinette en sib et piano, Imaginées V pour piano. Francis Poulenc (1899-1963) : « l’invitation au château », musique de scène pour la pièce de Jean Anouilh pour violon, clarinette et piano. Christian Ivaldi, piano ; Gérard Poulet, violon ; Philippe Bernold, flûte traversière ; Michel Lethiec, clarinette ; Alain Meunier, violoncelle. 1 CD ARION. Référence ARN 68652. Notice de présentation en français, anglais et allemand. Enregistré en 2000 et 2004 au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Durée : 79’28

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-clefdor1-aveclogo

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.