Plus de détails

Kurt Weill (1900-1950) : Rise and Fall of the City Mahagony. Mise en scène : John Doyle ; décors : Mark Bailey ; costumes : Ann Hold-Ward ; lumières : Thomas C.Hase. Avec : Audra McDonald, Jenny Smith ; Patti Lupone, Leocadia Begbick ; Anthony Dean Griffey, Jimmy McIntyre ; Robert Wörle, Fatty the Bookkeeper ; Donnie Ray Albert, Trinity Moses ; John Easterlin, Jack O’Brien ; Mel Ulrich, Bank Account Bill ; Steven Humes, Alaska Wolf Joe. Los Angeles Opera Orchestra and Chorus, direction : James Conlon. Réalisation : Gary Halvorson. 1 DVD EuroArts 2056258. Code barre : 8 80242 56258. Enregistré en mars 2007 à Los Angeles. Sous titres en : allemand, anglais et français. Format image : NTSC.16/9. Format son : PCM Stéréo. DD5.1. DVD : zone O. Durée : 133mn. Bonus : James Conlon parle de l’opéra.

 

Curieusement, en dépit de son grand potentiel musical et dramaturgique, Grandeur et décadence de la ville de Mahagony de et Berthold Brecht ne s’est pas encore imposé au répertoire courant des maisons d’opéra. En terme de DVD, il fallait pour l’instant se contenter de la production très « intello bobo » de Peter Zadek pour le festival de Salzbourg 1998 (EuroArts). Dans ce contexte, cette nouvelle production californienne a de très nombreux atouts à faire valoir ! On notera juste que ce spectacle oublie la version allemande originale pour proposer une tradition en anglais. Ce détail se révèle vite fort secondaire tant la musique de Weill sait se satisfaire de quasiment toutes les langues !

Au niveau musical, impose une direction tendue et nerveuse. Il trouve le ton juste évitant les deux pièges principaux : limiter cette œuvre à une ambiance de piano-bar ou tirer la partition vers le grand opéra. A la tête d’un excellent , le toujours pertinent chef américain sait se faire cursif et précis. La troupe, très locale de chanteurs, est absolument formidable autant en terme de musicalité que d’engagement dramatique. Visiblement rompus au second degré inhérent à la partition, ces musiciens emportent la pièce dans une irrésistible volée d’enthousiasme et de conviction.

Le dernier atout de cette production réside dans la mise en scène simple et efficace de John Doyle. Ce travail évite toute pédanterie ou tout placage intellectualisant pour simplement raconter l’histoire. Les décors sont assez minimalistes, mais cette scénographie suggestive est dramaturgiquement parfaite.

Dès lors, le spectateur passe un excellent moment de musique et cette production, bien filmée et bien restituée, montre que Mahagony est indubitablement une grande œuvre. En complément, présente, avec pédagogie et simplicité, ce chef d’œuvre.

Plus de détails

Kurt Weill (1900-1950) : Rise and Fall of the City Mahagony. Mise en scène : John Doyle ; décors : Mark Bailey ; costumes : Ann Hold-Ward ; lumières : Thomas C.Hase. Avec : Audra McDonald, Jenny Smith ; Patti Lupone, Leocadia Begbick ; Anthony Dean Griffey, Jimmy McIntyre ; Robert Wörle, Fatty the Bookkeeper ; Donnie Ray Albert, Trinity Moses ; John Easterlin, Jack O’Brien ; Mel Ulrich, Bank Account Bill ; Steven Humes, Alaska Wolf Joe. Los Angeles Opera Orchestra and Chorus, direction : James Conlon. Réalisation : Gary Halvorson. 1 DVD EuroArts 2056258. Code barre : 8 80242 56258. Enregistré en mars 2007 à Los Angeles. Sous titres en : allemand, anglais et français. Format image : NTSC.16/9. Format son : PCM Stéréo. DD5.1. DVD : zone O. Durée : 133mn. Bonus : James Conlon parle de l’opéra.

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.