Plus de détails

Paris, Théâtre du Châtelet. 20-III-2009. Nikolaï Rimski-Korsakov (1844-1908) : Schéhérazade ; Igor Stravinsky (1882-1971) : Le sacre du printemps. Orchestre Philharmonique de Radio-France, direction : Myung-Whun Chung

Il devait y avoir deux concerts en hommage au centenaire de la création des Ballets Russes. Les mouvements sociaux du jeudi 19 mars ont fait qu’il n’y en a eu qu’un seul. Qu’à cela ne tienne, Daphnis et Chloé est un «cheval de bataille» de que ce dernier proposera de nouveau certainement prochainement. Quant aux Danses Polovstiennes du Prince Igor de Borodine, on ne peut pas dire que ce soit une rareté.

Notre chef d’orchestre n’entretient pas de bons rapports avec le répertoire romantique. Preuve une fois de plus avec cette Schéhérazade froide et droite, sans féérie, sans chaleur, sans exubérance. L’orchestre brille car la qualité de l’œuvre et des instrumentistes est indéniable. Mais les tempos rapides, le manque de mise en relief des plans sonores livrent une suite symphonique plutôt pâle et assez impersonnelle.

En revanche, le Sacre du printemps sied mieux à . L’Orchestre Philharmonique de Radio-France, chauffé à blanc, y donne le meilleur de lui-même. Nous sommes éloignés de la lecture barbare de Daniele Gatti proposée en ouverture des saisons 2007/08 et 2008/09 avec le National. Chung reste ici toujours mesuré, sans précipitation. Chaque détail de la partition – qui n’en manque pas – est mis en évidence. Tout au plus pourrait-on regretter un manque de nuances en début de la seconde partie. Mais l’ensemble reste de haute tenue et augure bien de la suite : les hommages aux Ballets Russes ne font que commencer.

Crédit photographique : © Riccardo Musacchio

Plus de détails

Paris, Théâtre du Châtelet. 20-III-2009. Nikolaï Rimski-Korsakov (1844-1908) : Schéhérazade ; Igor Stravinsky (1882-1971) : Le sacre du printemps. Orchestre Philharmonique de Radio-France, direction : Myung-Whun Chung

Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.