Danse , La Scène, Spectacles Danse

Allée des cosmonautes : tranches de vie

Plus de détails

Paris. Théâtre de la Ville. 05-V-09. Sasha Waltz : Allée des cosmonautes (1996). Direction et chorégraphie : Sasha Waltz. Décor : Thomas Schenk, Sasha Waltz. Costumes : Sasha Waltz & Guests, Annette Bätz. Lumières : André Pronk. Vidéo : Elliot Caplan. Musique originale : Lars Rudolph, Hanno Leichtmann. Accordéon : Juan Kruz Diaz de Garaio Esnaola. Dansé et chorégraphié par Luc Dunberry, Juna Kruz Diaz de Garaio Esnaola, Nicola Mascia, Yael Schnell, Takako Suzuki, Laurie Young.

Dans le salon d’un appartement du Berlin populaire, allée des cosmonautes, retrace avec humour et bienveillance les soirées quotidiennes d’une famille nombreuse. Sur le canapé défoncé, le père et la mère se disputent le journal, le frère et la sœur se chamaillent. L’un tente de jouer de l’accordéon, tandis que l’autre met à fond sa sound machine.

Entre Tati, Buster Keaton et , la chorégraphe allemande trempe l’encre de ses tranches de vie dans l’absurde et le loufoque. Exécutés avec une planche, des gags très classiques mettent à rude épreuve la souplesse et la rapidité des danseurs. Affublés de costumes vintage, ils se tirent avec brio de cette comédie populaire. Dans des duos ou des trios au corps à corps, ils déploient une forte implication physique, en se lançant dans de véritables performances chorégraphiques parfois sur des scies musicales.

Ce portrait de famille au bord de la crise de nerf reste néanmoins très anodin, sans portée politique ou sociale réelle, créé à la Sophiensaele à Berlin l’année même où , en Belgique, signait Bernadtje, une virulente charge sociale. On s’interroge donc sur l’intérêt de reprendre cette pièce documentaire, certes drôle, mais mineure, alors que , l’un des grands noms de la danse contemporaine allemande, fut l’auteur au tournant des années 2000 des pièces fortes interrogeant le corps et la mémoire. La reprise d’un chef-d’œuvre comme Körper, qui nécessite certes plus de danseurs mais utilise pleinement le plateau, aurait été plus pertinente sur la scène du Théâtre de la Ville.

Crédit photographique : photo © Sebastian Bolesch

Plus de détails

Paris. Théâtre de la Ville. 05-V-09. Sasha Waltz : Allée des cosmonautes (1996). Direction et chorégraphie : Sasha Waltz. Décor : Thomas Schenk, Sasha Waltz. Costumes : Sasha Waltz & Guests, Annette Bätz. Lumières : André Pronk. Vidéo : Elliot Caplan. Musique originale : Lars Rudolph, Hanno Leichtmann. Accordéon : Juan Kruz Diaz de Garaio Esnaola. Dansé et chorégraphié par Luc Dunberry, Juna Kruz Diaz de Garaio Esnaola, Nicola Mascia, Yael Schnell, Takako Suzuki, Laurie Young.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.