À emporter, CD, Musique symphonique

Claude Debussy et le prix de Rome

Plus de détails

Claude Debussy (1862-1918) : Le Gladiateur, Invocation, La Damoiselle Elue, Printemps, Le Printemps, Salut Printemps, L’Enfant prodige. Guylaine Girard, soprano ; Sophie Marilley, mezzo-soprano ; Bernard Richter, tenor ; Alain Buet, baryton ; Marie-Josèphe Jude, piano ; Jean-François Heisser, piano ; Flemish Radio Chor, Brussels Philharmonic-the Orchestra of Flanders, direction : Hervé Niquet. 1 coffret de 2 CD et un livre Glossa, collection « Musiques du prix de rome », vol. 1. Référence : CES 922206. Code barre : 8 424562 22206 9. Enregistré à Bruxelles en juin et juillet 2009. Textes en français, textes chantés en français. Durée : 102’09

 

Dans son éditorial, Maxime Kaprielian, insiste sur l’incontestable plus-value que représentent des disques classiques actuels où qualités musicales, techniques et éditoriales vont de pair. Dans ce contexte qualitatif, la nouvelle collection de disques-livres que Glossa, en partenariat avec la fondation Bru Zane, consacre aux musiques du prix de Rome est un must absolu. Outre l’intelligence éditoriale qui regroupe des partitions méconnues, le soin apporté aux textes de présentation est exceptionnel. Il ne s’agit pas là de notices synthétiques mais de véritables essais, agrémentés d’annexes et d’illustrations : quatre universitaires et musicologues se sont penchés sur les liens de Debussy avec le Prix de Rome.

De prime abord, commencer une telle collection avec un volume Debussy à de quoi étonner ! En effet, l’artiste fut candidat à trois reprises avant d’intégrer la prestigieuse résidence romaine en 1884. Pourtant, lors de ces années comprises entre 1880 et 1890, l’Etat souhaita rompre avec les accusations d’académisme qui collaient aux basques du Prix et encouragea les personnalités innovantes. On retrouve alors des noms comme ceux de Bruneau, Pierné, Dukas, Charpentier…

Le présent album regroupe donc des pièces rares, parfois méconnues, ou données dans des éditions peu usitées. On peut les regrouper en trois catégories : les partitions prototypes comme les chœurs : Salut printemps de (1882), Invocation (1883) et Le Printemps (1884) ; les partitions de compétition : les cantates Le Gladiateur et L’Enfant prodigue et les envois de Rome : suite symphonique Printemps, et poème lyrique La damoiselle élue. Ces deux dernières partitions étant jouées dans des versions chant/piano !

s’il n’est pas, à la base, un chef symphonique, se sort plutôt bien de ces partitions redoutables. Formé à l’école baroque, il est attentif au chant et aux équilibres entre les voix et l’orchestre. L’orchestre bruxellois sonne avec compétence et efficacité tout en suivant scrupuleusement les indications du chef. L’équipe de chanteurs, parfaitement francophone, rend grâce aux textes et aux mélodies du jeune compositeur alors que le , s’il s’avère solide manque un peu de sensualité et de finesse des les aigus. Deux grands pianistes français, et , se substituent à l’orchestre, dans la suite Printemps, La Damoiselle élue et différents chœurs. Rompu aux sortilèges de la musique française, il font briller les accords !

Plus de détails

Claude Debussy (1862-1918) : Le Gladiateur, Invocation, La Damoiselle Elue, Printemps, Le Printemps, Salut Printemps, L’Enfant prodige. Guylaine Girard, soprano ; Sophie Marilley, mezzo-soprano ; Bernard Richter, tenor ; Alain Buet, baryton ; Marie-Josèphe Jude, piano ; Jean-François Heisser, piano ; Flemish Radio Chor, Brussels Philharmonic-the Orchestra of Flanders, direction : Hervé Niquet. 1 coffret de 2 CD et un livre Glossa, collection « Musiques du prix de rome », vol. 1. Référence : CES 922206. Code barre : 8 424562 22206 9. Enregistré à Bruxelles en juin et juillet 2009. Textes en français, textes chantés en français. Durée : 102’09

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.