À emporter, Audio, Musique symphonique

Korngold par John Storgårds

Plus de détails

Erich Wolfgang Korngold (1897-1957) : Symphonie en fa dièse majeur op. 40 ; Tänzchen im alten Stil. Orchestre philharmonique d’Helsinki, direction : John Storgårds. 1 CD Ondine. Référence ODE 1182-2. Code barre : 0 761195 118221. Notice de présentation en : anglais et finnois. Enregistré en 2010. Durée : 61’17.

 

Les Clefs ResMusica

L’unique symphonie d’, composée en 1952 à la mémoire du président américain Roosevelt, commence à s’imposer au programme des disques. Alors que pendant longtemps, le seul enregistrement disponible était celui de (Varèse Sarabande), plusieurs parutions complètent désormais la discographie de cette superbe partition : Welser-Möst (EMI), (DGG), (Chandos), (CPO) et tout récemment avec l’ (Pentatone).

Le chef finlandais , qui construit peu à peu une belle discographie, apporte donc sa vision de ce chef d’œuvre. Sa lecture cherche à évacuer toute réminiscence cinématographique pour se concentrer sur un travail orchestral plus monolithique et granitique. Les tempi, assez lents, permettent au chef de travailler les textures et de décanter l’instrumentation. Ce que l’œuvre perd en motorique et en plastique pure, elle se gagne en noirceur tragique. Le sublime mouvement lent «Adagio : lento» est ainsi parcouru de teintes sombres et presque crépusculaires. Pourtant, ne plombe jamais l’œuvre par une retenue du tempo mais garde toujours à l’esprit la progression de la musique. Le dernier mouvement, n’est certes pas virevoltant, mais il clôt d’une manière plus ambiguë cette partition exceptionnelle. Son orchestre n’a pas la rondeur du LSO avec Previn ou du avec Welser-Möst, mais les couleurs assez mates et la cohésion des Finlandais sont au service de cette lecture très personnelle de la partition.

Le complément de programme propose une première mondiale : la Danse dans le style ancien, petite partition, de 1919. La pièce fut rejouée (et l’on ne sait même pas si elle fut créée avant !), en 2007, lors d’un festival finlandais. En moins de dix minutes, cette œuvre est une sympathique miniature mais peu essentielle découverte.

Ce nouveau disque, très personnel et bien construit, est une nouvelle réussite à créditer à un chef toujours étonnant après des belles prestations dans : , Jean Sibelius et .

(Visited 99 times, 1 visits today)

Plus de détails

Erich Wolfgang Korngold (1897-1957) : Symphonie en fa dièse majeur op. 40 ; Tänzchen im alten Stil. Orchestre philharmonique d’Helsinki, direction : John Storgårds. 1 CD Ondine. Référence ODE 1182-2. Code barre : 0 761195 118221. Notice de présentation en : anglais et finnois. Enregistré en 2010. Durée : 61’17.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.