Plus de détails

Aix-en-Provence, Grand-Théâtre. 10-VII-2011. Dimitri Chostakovitch (1906-1975) Le Nez. Opéra en trois actes, un prologue et un épilogue sur un livret de Alexander Preil, Guerogui Ionine, Evgueny Zamiatine et du compositeur. Mise en scène, décors et vidéo : William Kentridge ; scénographie : Sabine Theunissen ; costumes : Greta Goiris ; lumières : Urs Schönenbaum. Avec : Vladimir Samsonov, Platon Kouzmitch Kovaliov ; Alexandre Kravets, le Nez / Yarijkine ; Andrey Popov, l’Inspecteur ; Vladimir Ognovenko, Ivan Yakovlévitch / Khozrev-Mirza ; Claudia Waite, Prasskovia Ossipovna / la Marchande de bretzels / une Dame respectable ; Vasily Efimov, Ivan / Ténor solo / le Premier fils / le Premier nouvel arrivant ; Yuri Kissin, le Fonctionnaire du journal / le Second fils / le Spéculateur / Quelqu’un ; Gennady Bezzubenkov, le Docteur / Commis 8 / le Père / le Second nouvel arrivant ; Margarita Negrasova, Pélagie Grigorievna Podtotchina ; Tehmine Yeghiazaryan, la Fille de Madame Podtotchina / Soprano solo / la Mère ; Philip Horst, Commis 3 / Policier 4 / le Second fils de la Dame respectable / la Première connaissance de Kovaliov ; Sion Goronwy, le Conducteur de fiacre / Commis 2 / Policier 1 / Monsieur 5 / le Premier fils de la Dame respectable ; Ruslan Rosyev, un Haïdouk / Commis 1 / Policier 10/ Monsieur 6 / Etudiant 3 ; Nika Guliashvili, le Gardien / Commis 4 / Policier 3 / le Second dandy ; Felix Flores, Commis 6 / Ivan Ivanovitch / Etudiant 8 ; Constantin Brzhinsky, le Valet d’une comtesse / Policier 6 / un Cocher / Etudiant 4 / la Troisième connaissance de Kovaliov ; Oleksiy Palchykov, Policier 2 / Monsieur 2 / le Premier dandy ; Dmitri Iogman, Policier 7 / Monsieur 3 / Etudiant 2 ; Maxim Sazhin, le Portier du Chef de la police / Policier 5 / Monsieur 1 / Etudiant 1 ; Vasily Gafner, Policier 8 / Monsieur 7 / Etudiant 5 / la Deuxième connaissance de Kovaliov ; Stuart Patterson, Policier 9 / le Petit vieux / Etudiant 6 ; Alexandra Guérinot, la Vieille dame noble ; Paolo Stupenengo, Commis 5 ; Jean-François Gay, Commis 7. Chœur et Orchestre de l’Opéra national de Lyon (chef de chœur : Alan Woodbridge), direction musicale : Kazushi Ono

Production attendue de la cuvée 2011 du Festival d’Aix, Le Nez de Chostakovitch vu par Kentridge et Ono n’a pas déçu. La réalisation est exemplaire pour cette œuvre rarement donnée.

use et abuse de la largeur de l’espace scénique du Grand-Théâtre de Provence. C’est qu’il y a fort à faire dans Le Nez, les scènes, treize au total, s’enchainent rapidement, transportant l’histoire d’un bout à l’autre de Saint-Pétersbourg. Kentridge évite les traditionnelles cases (utilisées par Philippe Calvario dans Angels in America ou dans Wozzeck) pour un dispositif scénique coulissant, alternant les tableaux en avant-scène ou fond de scène. L’ensemble, conçu avec intelligence, est agrémenté de collages muraux géants très agit-prop post révolutionnaire, le tout recouvert de vidéos suggestives inspirées du théâtre d’ombres. Dans cet espace scénique chargé, les 68 rôles tenus par 25 chanteurs, auxquels s’ajoutent autant de choristes, dix comédiens et six figurants, se bousculent à qui mieux-mieux. Aucun geste n’est laissé au hasard, tout  les déplacements de ce beau monde sont réglés au millimètre près, aucune place n’est laissée au hasard. Un grand travail de théâtre. On regrettera juste le hiatus entre la période suggérée (contemporaine de l’œuvre, 1930) avec les situations, lieux et personnages (dandy, nobles, cathédrale, …) typiques du XIXe.

Musicalement, la fête est aussi au rendez-vous. La distribution pléthorique est excellente, à commencer par , Kovaliov bien en voix, que le metteur en scène ne prive pas de nez – en réalité une névrose de Kovaliov craignant pour son apparence. De tout ce beau monde, retenons Andrey Popv dans l’impossible rôle de l’Inspecteur, , – exquise en marchande de bretzels, et la toute jeune . Dans la fosse, règne en maître sur une partition extrêmement complexe. Aucun décalage, mise en place exemplaire, lisibilité parrfaite : ce Nez a été non seulement un grand moment de théâtre mais aussi un grand moment de musique.

Crédit photographique : © Pascal Victor / Artcomart

 

Plus de détails

Aix-en-Provence, Grand-Théâtre. 10-VII-2011. Dimitri Chostakovitch (1906-1975) Le Nez. Opéra en trois actes, un prologue et un épilogue sur un livret de Alexander Preil, Guerogui Ionine, Evgueny Zamiatine et du compositeur. Mise en scène, décors et vidéo : William Kentridge ; scénographie : Sabine Theunissen ; costumes : Greta Goiris ; lumières : Urs Schönenbaum. Avec : Vladimir Samsonov, Platon Kouzmitch Kovaliov ; Alexandre Kravets, le Nez / Yarijkine ; Andrey Popov, l’Inspecteur ; Vladimir Ognovenko, Ivan Yakovlévitch / Khozrev-Mirza ; Claudia Waite, Prasskovia Ossipovna / la Marchande de bretzels / une Dame respectable ; Vasily Efimov, Ivan / Ténor solo / le Premier fils / le Premier nouvel arrivant ; Yuri Kissin, le Fonctionnaire du journal / le Second fils / le Spéculateur / Quelqu’un ; Gennady Bezzubenkov, le Docteur / Commis 8 / le Père / le Second nouvel arrivant ; Margarita Negrasova, Pélagie Grigorievna Podtotchina ; Tehmine Yeghiazaryan, la Fille de Madame Podtotchina / Soprano solo / la Mère ; Philip Horst, Commis 3 / Policier 4 / le Second fils de la Dame respectable / la Première connaissance de Kovaliov ; Sion Goronwy, le Conducteur de fiacre / Commis 2 / Policier 1 / Monsieur 5 / le Premier fils de la Dame respectable ; Ruslan Rosyev, un Haïdouk / Commis 1 / Policier 10/ Monsieur 6 / Etudiant 3 ; Nika Guliashvili, le Gardien / Commis 4 / Policier 3 / le Second dandy ; Felix Flores, Commis 6 / Ivan Ivanovitch / Etudiant 8 ; Constantin Brzhinsky, le Valet d’une comtesse / Policier 6 / un Cocher / Etudiant 4 / la Troisième connaissance de Kovaliov ; Oleksiy Palchykov, Policier 2 / Monsieur 2 / le Premier dandy ; Dmitri Iogman, Policier 7 / Monsieur 3 / Etudiant 2 ; Maxim Sazhin, le Portier du Chef de la police / Policier 5 / Monsieur 1 / Etudiant 1 ; Vasily Gafner, Policier 8 / Monsieur 7 / Etudiant 5 / la Deuxième connaissance de Kovaliov ; Stuart Patterson, Policier 9 / le Petit vieux / Etudiant 6 ; Alexandra Guérinot, la Vieille dame noble ; Paolo Stupenengo, Commis 5 ; Jean-François Gay, Commis 7. Chœur et Orchestre de l’Opéra national de Lyon (chef de chœur : Alan Woodbridge), direction musicale : Kazushi Ono

Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.