À emporter, CD, Opéra

Domènec Terradellas, compositeur catalan à découvrir

Plus de détails

Domènec Terradellas (1713-1751) : Sesostri, opera séria en trois actes sur un livret de Apostolo Zeno et Pietro Pariati. Avec : Sunhae Im, Sesostri ; Alexandrina Pendatchanska, Nitocri ; Kenneth Tarver, Amasi ; Ditte Andersen, Artenice ; Tom Randle, Fanete ; Raffaella Milanesi, Orgonte. Real Compañia Ópera de Cámara, direction : Juan Bautista Otero. 3 CDs RCOC Records Barcelona RCOC 1102.3. Code-barre : 8437010 014024. Enregistré en décembre 2010 à l’Auditori de Barcelone. Notice de présentation quintilingue (catalan, espagnol, anglais, français et allemand). Durée : 75’54’’, 70’10’’ et 67’59’’

 

Avec le renouveau de la musique baroque espagnole, on s’intéresse aujourd’hui aux ouvrages oubliés de compositeurs comme Martín y Soler, José de Nebra, Antonio de Literes, David Pérez, et aujourd’hui , ce musicien barcelonais ayant accompli l’essentiel de sa carrière en Italie. Ainsi, dans la foulée de leur enregistrement de l’ouvrage Artaserse, paru en 2009 chez le même éditeur, c’est à l’opéra séria Sesostri que s’attaquent à présent et son ensemble Reial Companyia Òpera de Cambra.
La direction vivante et énergique du jeune chef catalan rend parfaitement justice à une partition certes dépourvue d’une réelle originalité, mais de la plus grande qualité musicale par rapport aux critères et aux conventions de son époque. En effet, le style « international » de Terradellas, en cette époque de « pré-globalisation » musicale, ne se détache pas de façon véritablement marquante de celui des autres grands compositeurs des années 1730 et 1740, comme par exemple Durante – dont il avait été l’élève –, Hasse, Leo, Vinci, et quelques autres. Cela dit, aucun temps mort ne vient ralentir la progression dramatique d’une composition musicale de belle facture, de même que le beau livret d’Apostolo Zeno, extrêmement poétique, suit lui aussi à la lettre les grands préceptes de la première réforme de l’opéra séria, proposant une intrigue certes compliquée, mais parfaitement cohérente et accomplie. Il s’agit donc d’un opéra séria à l’état pur, comme on le faisait avant les grandes réformes gluckistes à venir, et parallèlement aux expériences menées à bien par le grand Haendel de l’autre côté de la Manche.
La distribution réunie pour cet enregistrement donne entière satisfaction, et les détracteurs de la voix de contre-ténor se réjouiront de voir les deux rôles de castrat confiés, en raison de leur tessiture plutôt élevée, à des chanteuses. Le timbre argenté de la soprano coréenne convient ainsi idéalement au rôle du jeune prince Sesostri, parti à la reconquête du trône dont il a été dépossédé. Moins convaincante sans doute est la soprano , au chant quelque peu instable, dont la partie du confident Orgonte. En revanche, fait valoir une voix longue, souple et homogène, et parvient à donner quelque relief au personnage plutôt palot d’Artenice. Des deux ténors, on préfèrera de loin la vocalité de , même si lui est sans doute préférable en termes de caractérisation et d’intelligence dramatique. La prestation la plus accomplie – il est vrai également que son rôle est de loin le pus intéressant – vient cependant de la part de la mezzo , Nitocri fascinante par ses passions et ses emportements.
Un joli coffret, donc, qui ravira tous les amateurs d’opéra séria férus de nouveauté.

Plus de détails

Domènec Terradellas (1713-1751) : Sesostri, opera séria en trois actes sur un livret de Apostolo Zeno et Pietro Pariati. Avec : Sunhae Im, Sesostri ; Alexandrina Pendatchanska, Nitocri ; Kenneth Tarver, Amasi ; Ditte Andersen, Artenice ; Tom Randle, Fanete ; Raffaella Milanesi, Orgonte. Real Compañia Ópera de Cámara, direction : Juan Bautista Otero. 3 CDs RCOC Records Barcelona RCOC 1102.3. Code-barre : 8437010 014024. Enregistré en décembre 2010 à l’Auditori de Barcelone. Notice de présentation quintilingue (catalan, espagnol, anglais, français et allemand). Durée : 75’54’’, 70’10’’ et 67’59’’

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.