Mot-clef : Sunhae Im

Les jeux cosmiques d’Ambronay

Les jeux cosmiques d’Ambronay

Après « Lumières » en 2016, et « Souffle » en 2017, les « Vibrations » d’Ambronay se concluent en 2018 par la thématique ambitieuse du « Cosmos », édition parrainée par l’astrophysicien,  cosmologue et écrivain Hubert Reeves. Ambiance bucolique entre les chaises longues disposées de part et d’autre du site, et la terrasse toute colorée du restaurant-bar du festival. Ambiance familiale avec l’amusant petit carrousel « musical » où les enfants chevauchent de drôles d’animaux construits avec des trompettes, des ...
Bach

La Passion selon saint Jean de René Jacobs enfin en CD

  Trois ans après leur enregistrement de la Passion selon saint Matthieu, René Jacobs et ses troupes récidivent. Succès absolu pour une œuvre peut-être moins  contemplative et moins introvertie, mais tout autant aboutie sur le plan dramatique et musical. Nous l’avons souvent dit dans ces colonnes, tout enregistrement signé de René Jacobs est un petit événement. Au plaisir tactile, visuel et intellectuel que fournissent avant même l’écoute de l’œuvre la présentation exemplaire ...
verbier 2015 Mc Creesh Mork

Contrastes de styles orchestraux au Verbier Festival

Les deux orchestres du Verbier Festival brillent avec des chefs très différents.  Considéré comme l’une des dernières légendes vivantes de la direction d’orchestre, le chef indien Zubin Mehta faisait son grand retour à Verbier, 21 ans après avoir dirigé le premier concert de l’orchestre du Verbier Festival. Pour ce retour, il avait choisi l’un de ses chevaux de bataille : la Symphonie n° 2 de Mahler, qui l’accompagne depuis toujours.  Les discophiles ...
Werner Güra © Monika Rittershaus

Une belle Création de Haydn par Thomas Zehetmair

Pour sa première à la Philharmonie de Paris, l'Orchestre de chambre de Paris retrouve le chœur Accentus pour proposer un sommet de la musique religieuse, à même de ravir un public venu nombreux. Les attentes ne sont pas déçues. Dès les premières mesures, on sent que la soirée sera bonne. Hormis quelques petites imprécisions dans l'introduction, l'orchestre offre une bonne maîtrise. Ses sonorités sont équilibrées, malgré la faiblesse relative de ...
bejun 2

L’Orlando complètement fou de Bejun Mehta

Tous ceux qui, à l’été 2013, ont été pris tout à la fois dans les rets du timbre de miel et des yeux égarés de Bejun Mehta à Beaune lors de la version de concert d’Orlando donnée par René Jacobs, vont légitimement avoir envie de se précipiter sur l’enregistrement réalisé dans la foulée et qui paraît chez Archiv Produktion. Double événement que cet Orlando qui, en plus d’être la première collaboration ...
OrlandoN450

A Rennes Orlando démarre en fanfare

Cette nouvelle production d’Orlando s’inscrit dans une tournée de deux mois qui, après Lorient et Brest, fait étape à l’Opéra de Rennes avant le Capitole de Toulouse et l’Opéra royal de Versailles. C’est dire si l’enjeu est important. Ce soir, Jean-Christophe Spinosi et sa formation évoluent dans leur répertoire de prédilection et le résultat est d’une évidence absolue. Le chef, dynamique et souriant, nous offre un Orlando limpide, nuancé et entrainant, ...
Ann Hallenberg (a) DR

Agrippina, la confrontation !

Hasard du calendrier, le public parisien a pu assister à l’opéra Agrippina de Haendel lors de deux soirées consécutives, l’occasion d’une belle confrontation. En passant de la salle Pleyel au Théâtre des Champs-Élysées il était possible d’entendre l’interprétation du chef belge Jacobs puis celle du chef espagnol Banzo. Le « match » s’annonçait serré et disons le d’emblée aucune des deux interprétations ne semble être sortie largement victorieuse de ce ...
julia lezhneva

Le triomphe de Haendel par René Jacobs

On doit à Marc Minkowski la redécouverte du premier oratorio (profane) de Haendel, Il trionfo del Tempo e del Disinganno (Le triomphe du Temps et de la Désillusion) qu’il enregistre en 1988 chez Erato. Composé en 1707 lors de son séjour à Rome, cet ouvrage de jeunesse (Haendel n’a alors que vingt-deux ans !) est basé sur un livret du cardinal (et célèbre mécène des arts) Benedetto Pamphili. L’oratorio connaîtra ...

Les lauréats des International Classical Music Awards – ICMA 2012

Le Jury des International Classical Music Awards - ICMA a rendu publics aujourd'hui les lauréats 2012 dans 20 catégories musicales. "Pour notre jury international et indépendant la qualité de l'interprétation musicale est le seul critère. Les vainqueurs 2012 ont été  sélectionnés à partir d'une liste de plus de 250 CD ou DVD du plus haut niveau artistique. Dans un monde musical où le nombre de productions ne cesse de croître, ce ...
agrippina_haendel_jacobs_hm

Agrippina, du théâtre à l’état pur

Tout enregistrement lyrique signé de René Jacobs est un petit événement en soi. On se jettera donc sans réserve sur cette nouvelle version d’Agrippina, ouvrage composé pour Venise en 1710, l’un des plus grands triomphes de Georg Friedrich Haendel lors sa période italienne. Encore fortement influencé par la tradition vénitienne du XVIIe siècle, au moment où commençait déjà à se profiler la grande réforme métastasienne, l’ouvrage ne recule ni devant ...
rcoc_sesotri_terradellas

Domènec Terradellas, compositeur catalan à découvrir

Avec le renouveau de la musique baroque espagnole, on s’intéresse aujourd’hui aux ouvrages oubliés de compositeurs comme Martín y Soler, José de Nebra, Antonio de Literes, David Pérez, et aujourd’hui Domènec Terradellas, ce musicien barcelonais ayant accompli l’essentiel de sa carrière en Italie. Ainsi, dans la foulée de leur enregistrement de l’ouvrage Artaserse, paru en 2009 chez le même éditeur, c’est à l’opéra séria Sesostri que s’attaquent à présent Juan ...
Monteverdi & Maderna, parcours historique d’un chef d’œuvre

Monteverdi & Maderna, parcours historique de l’Orfeo

Après Vincent d’Indy (1904), Gian Francesco Malipiero (1930), Ottorino Respighi (1935) et Paul Hindemith (1954), avant Luciano Berio (1984), Bruno Maderna avait délivré en 1967 sa propre orchestration de L’Orfeo de Claudio Monteverdi. Version curieuse, qui aujourd’hui nous paraît saugrenue, avec son immense orchestre symphonique (avec jeu de cloches, vibraphone, clarinette basse, …) et sa cetra (la lyre d’Apollon) formée par un ensemble de harpes, guitares, mandoline, clavecin et célesta. ...
Une Flûte enchantée magique, féerique et authentique !

Une Flûte enchantée magique, féerique et authentique par René Jacobs

Le sixième des opéras de Mozart enregistrés par René Jacobs pour Harmonia Mundi (après Idomeneo, La clemenza et les trois Da Ponte), cette nouvelle version de La Flûte enchantée va vraisemblablement constituer, autant pour son authenticité historique que pour son iconoclasme fondamental, une solide référence dans les années à venir. Elle est la preuve en tout cas qu’utilisés de telle manière les instruments d’époque font autorité, et que leur légitimité ...
Déception vocale

Déception vocale pour le Così par René Jacobs

À quelques jours de la sortie attendue d’un nouvel enregistrement de La Flûte Enchantée (opéra qu’il a donné en concert dans cette même Salle Pleyel en 2009), René Jacobs reprenait le premier opéra de Mozart qu’il a abordé, Così fan tutte. Il convoquait pour l’occasion un plateau artistique entièrement nouveau par rapport à la version publiée en 1999, mais des artistes avec qui il collabore régulièrement ces dernières années, que ...
Idomeneo revisité

Idomeneo revisité par René Jacobs

Mozart considérait Idomeneo comme son meilleur opéra. René Jacobs est du même avis et cet enregistrement est là pour prouver ce que le chef d’orchestre avance. Jacobs «raconte» le drame d’Idoménée comme jamais personne ne l’a fait jusqu’ici. Très inspiré, il mène son orchestre avec un allant extraordinaire. Soignant les timbres de ses pupitres à l’extrême, on assiste à une suite d’orages et d’éclaircies superbes. Adaptant ses tempos plutôt aux ...
La révolution Jacobs et l’épreuve de la scène

Don Giovanni: la révolution Jacobs et l’épreuve de la scène

Nous avions beaucoup aimé le Don Giovanni de René Jacobs en version concert et puis au disque. Harmonia Mundi nous offre désormais la version scénique filmée lors de son passage automnal à Baden-Baden. Comme toujours chez Harmonia Mundi, le fini apporté au produit est magnifique : l’objet est esthétiquement séduisant et le spectacle, très bien filmé, est complété par un bonus de près d’une heure. Ce dernier s’avère très intéressant et ...
Don Giovanni, la révolution Jacobs

Don Giovanni, la révolution Jacobs

Après les concerts à Paris et à Bruxelles, Harmonia Mundi édite dans un luxueux coffret le Don Giovanni de René Jacobs. C’est peu dire que ce coffret était des plus attendus après une Clemenza di Tito intrigante mais parfois très irritante. Dès les premières notes de ce Don Giovanni, l’oreille est accrochée par le flot musical. Bien évidement c’est le travail de René Jacobs qui attire l’esprit. Dans un passionnant livret ...
Don Giovanni par la case René Jacobs I :

Don Giovanni par la case René Jacobs I

Affluence des grands soirs au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles pour applaudir l’une des explorations mozartiennes de l’icône locale : René Jacobs. Il y a un an, la même équipe avait offert, dans ces lieux, une version peu convaincante de La Clemenza di Tito (lire ici, la chronique de notre collègue Richard Letawe). Fort heureusement, ce nouveau concert fait renouer le chef gantois avec les grands succès que furent ses ...
Mozart, La Clemenza di Tito

La Clemenza di Tito par René Jacobs

Longtemps restée en marge des autres opéras de Mozart, La Clémence de Titus suscite désormais un intérêt presque démesuré. Les principaux détracteurs de cette œuvre s’en prenaient aux récitatifs, qu’ils attribuaient à Süssmayr ; l’unique présence de copies, parfois corrigées de la main du maître de Salzbourg, ne fait que confirmer la faiblesse de cette hypothèse. Une autre incertitude réside dans le fait que Mozart aurait bâclé l’œuvre en moins de ...
Vingt ans après …

Vingt ans après …

Sigiswald Kuijken dirige la Saint Jean Dans les années 1980, Sigiswald Kuijken enregistrait les deux Passions de Jean Sébastien Bach. Dans la Saint Matthieu, il était konzertmeister de la Petite Bande sous la direction de Gustav Leonhardt. Dans la Saint-Jean, il dirigeait lui-même son ensemble. Ces deux disques (Deutsche Harmonia Mundi) emblématiques avec ceux de Philippe Herreweghe du courant d’interprétation hollando-flamand de Bach sont restés des références, pour leur direction inspirée, ...
Cahin-caha

La Clemenza di Tito par Jacobs cahin-caha

Un grand opéra de Mozart, une star du mouvement baroque, belge de surcroît, à la direction, des chœurs et un orchestre parmi les plus réputés, une distribution de premier choix, et surtout, une seule représentation, tous les ingrédients d’un succès de billetterie étaient réunis, et effectivement, le Palais des Beaux Arts était rempli ce soir. A la tête de cette soirée, René Jacobs, qui a obtenu ses galons de grand mozartien ...
Don Quichotte, un jeune homme de 400 ans

Don Quichotte, un jeune homme de 400 ans

Innsbrucker Festwochen Le festival d’Innsbruck est avec celui de Beaune, la référence mondiale en matière de musique baroque. Sous la conduite artistique de René Jacobs, la cité olympique accueille chaque année des concerts et des représentations d’opéras. En ce samedi pluvieux du mois d’août, le public se pressait devant l’imposant et massif Landestheater pour assister à la première du très rare Don Quichotte a Sierra Morena du Florentin Francesco Conti à ...
Haydn Creation

Excellente Création de Haydn par Andreas Spering

A notre connaissance, le catalogue Naxos, pourtant très fourni, et de choses autrement plus rares, ne comportait jusqu’à présent aucune version du plus célèbre des oratorios de Joseph Haydn, Die Schöpfung. Cette lacune est désormais comblée, et de belle manière, par un album qui a toutes ses chances face à une concurrence pourtant pléthorique, représentée en premier lieu par les enregistrements de Harnoncourt, Karajan, Bernstein ou encore Kuijken ou Gardiner ...