Mot-clef : Alexandrina Pendatchanska

glinka-rouslan-et-ludimila-jurowski

Le Ruslan et Lyudmila de Dmitri Tcherniakov

Pour sa réouverture en 2011, le Bolchoï a choisi de donner Ruslan et Lyudmila de Glinka, créé in situ en 1842. En faisant appel à Dmitri Tcherniakov, le théâtre s’assurait le scandale nécessaire à une bonne couverture médiatique. Pourtant, rarement le travail de ce trublion de la mise en scène aura été aussi respectueux, cohérent et abouti. Servies par des interprètes de premier ordre et dirigées par Vladimir Jurowski, ces ...
Ann Hallenberg (a) DR

Agrippina, la confrontation !

Hasard du calendrier, le public parisien a pu assister à l’opéra Agrippina de Haendel lors de deux soirées consécutives, l’occasion d’une belle confrontation. En passant de la salle Pleyel au Théâtre des Champs-Élysées il était possible d’entendre l’interprétation du chef belge Jacobs puis celle du chef espagnol Banzo. Le « match » s’annonçait serré et disons le d’emblée aucune des deux interprétations ne semble être sortie largement victorieuse de ce ...
agrippina_haendel_jacobs_hm

Agrippina, du théâtre à l’état pur

Tout enregistrement lyrique signé de René Jacobs est un petit événement en soi. On se jettera donc sans réserve sur cette nouvelle version d’Agrippina, ouvrage composé pour Venise en 1710, l’un des plus grands triomphes de Georg Friedrich Haendel lors sa période italienne. Encore fortement influencé par la tradition vénitienne du XVIIe siècle, au moment où commençait déjà à se profiler la grande réforme métastasienne, l’ouvrage ne recule ni devant ...
rcoc_sesotri_terradellas

Domènec Terradellas, compositeur catalan à découvrir

Avec le renouveau de la musique baroque espagnole, on s’intéresse aujourd’hui aux ouvrages oubliés de compositeurs comme Martín y Soler, José de Nebra, Antonio de Literes, David Pérez, et aujourd’hui Domènec Terradellas, ce musicien barcelonais ayant accompli l’essentiel de sa carrière en Italie. Ainsi, dans la foulée de leur enregistrement de l’ouvrage Artaserse, paru en 2009 chez le même éditeur, c’est à l’opéra séria Sesostri que s’attaquent à présent Juan ...
Déception vocale

Déception vocale pour le Così par René Jacobs

À quelques jours de la sortie attendue d’un nouvel enregistrement de La Flûte Enchantée (opéra qu’il a donné en concert dans cette même Salle Pleyel en 2009), René Jacobs reprenait le premier opéra de Mozart qu’il a abordé, Così fan tutte. Il convoquait pour l’occasion un plateau artistique entièrement nouveau par rapport à la version publiée en 1999, mais des artistes avec qui il collabore régulièrement ces dernières années, que ...
Cuisante banalité

Don Giovanni à Lyon, cuisante banalité

Le dernier Don Giovanni vu à Lyon date déjà d’il y a onze ans ! Il s’agissait d’une reprise de la désormais célèbre production de Peter Brook qui avait inauguré l’ère Lissner au festival d’Aix-en-Provence 1998. Ayant fait illusion dans la cité du Roy René, sous l’œil complaisant des médias, le travail minimaliste et sans grande force dramaturgique du metteur en scène anglais ne nous avait guère convaincu ; la direction brutale ...
Idomeneo revisité

Idomeneo revisité par René Jacobs

Mozart considérait Idomeneo comme son meilleur opéra. René Jacobs est du même avis et cet enregistrement est là pour prouver ce que le chef d’orchestre avance. Jacobs «raconte» le drame d’Idoménée comme jamais personne ne l’a fait jusqu’ici. Très inspiré, il mène son orchestre avec un allant extraordinaire. Soignant les timbres de ses pupitres à l’extrême, on assiste à une suite d’orages et d’éclaircies superbes. Adaptant ses tempos plutôt aux ...
La révolution Jacobs et l’épreuve de la scène

Don Giovanni: la révolution Jacobs et l’épreuve de la scène

Nous avions beaucoup aimé le Don Giovanni de René Jacobs en version concert et puis au disque. Harmonia Mundi nous offre désormais la version scénique filmée lors de son passage automnal à Baden-Baden. Comme toujours chez Harmonia Mundi, le fini apporté au produit est magnifique : l’objet est esthétiquement séduisant et le spectacle, très bien filmé, est complété par un bonus de près d’une heure. Ce dernier s’avère très intéressant et ...
Don Giovanni, la révolution Jacobs

Don Giovanni, la révolution Jacobs

Après les concerts à Paris et à Bruxelles, Harmonia Mundi édite dans un luxueux coffret le Don Giovanni de René Jacobs. C’est peu dire que ce coffret était des plus attendus après une Clemenza di Tito intrigante mais parfois très irritante. Dès les premières notes de ce Don Giovanni, l’oreille est accrochée par le flot musical. Bien évidement c’est le travail de René Jacobs qui attire l’esprit. Dans un passionnant livret ...
« Genuine » Pendatchanska !

« Genuine » Pendatchanska !

Alexandrina Pendatchanska est une chanteuse qui peut tout aussi bien irriter que fasciner. Son vibrato très prononcé, ses graves un peu « dégueulés » ses aigus parfois agressifs hérisseront l’amateur de voix châtiées et élégantes, tandis que sa fougue, sa conviction, sa façon de se jeter à corps perdu dans le flot musical raviront les amateurs de fort tempérament. Une cantatrice qui ne laisse pas indifférent, dans tous les cas. Ce récital, proposé ...
Don Giovanni par la case René Jacobs II

Don Giovanni par la case René Jacobs II

Opéras en concert à Pleyel La tournée européenne pendant laquelle René Jacobs présente alternativement le Don Giovanni de Mozart dans la version de la création à Prague en 1787et de sa reprise à Vienne en 1788, faisait ces 28 et 29 novembre escale à la Salle Pleyel. Excellente occasion de rafraîchir nos oreilles contemporaines, habituées à entendre le plus souvent un mixage des deux. Quelles en sont les principales différences ? Pour faire ...
Don Giovanni par la case René Jacobs I :

Don Giovanni par la case René Jacobs I

Affluence des grands soirs au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles pour applaudir l’une des explorations mozartiennes de l’icône locale : René Jacobs. Il y a un an, la même équipe avait offert, dans ces lieux, une version peu convaincante de La Clemenza di Tito (lire ici, la chronique de notre collègue Richard Letawe). Fort heureusement, ce nouveau concert fait renouer le chef gantois avec les grands succès que furent ses ...
Mozart, La Clemenza di Tito

La Clemenza di Tito par René Jacobs

Longtemps restée en marge des autres opéras de Mozart, La Clémence de Titus suscite désormais un intérêt presque démesuré. Les principaux détracteurs de cette œuvre s’en prenaient aux récitatifs, qu’ils attribuaient à Süssmayr ; l’unique présence de copies, parfois corrigées de la main du maître de Salzbourg, ne fait que confirmer la faiblesse de cette hypothèse. Une autre incertitude réside dans le fait que Mozart aurait bâclé l’œuvre en moins de ...
Grandiose et extraordinaire ! Cremonesi nous fait découvrir Sartorio

Grandiose et extraordinaire ! Cremonesi nous fait découvrir Sartorio

Né et mort à Venise, Antonio Sartorio fut une figure majeure de l’Italie du XVIIe siècle. Kapellmeister de la cour du prince Johann Friedrich de Hanovre entre 1665 et 1675, ce compositeur resta pourtant toujours fidèle à sa chère cité de la lagune qui le porta, en 1676, au rang de vice maître de chapelle de San Marco. Crée en 1676 au théâtre San Luca, salle qui vit la plupart ...
Cahin-caha

La Clemenza di Tito par Jacobs cahin-caha

Un grand opéra de Mozart, une star du mouvement baroque, belge de surcroît, à la direction, des chœurs et un orchestre parmi les plus réputés, une distribution de premier choix, et surtout, une seule représentation, tous les ingrédients d’un succès de billetterie étaient réunis, et effectivement, le Palais des Beaux Arts était rempli ce soir. A la tête de cette soirée, René Jacobs, qui a obtenu ses galons de grand mozartien ...
A mi-chemin

A mi-chemin

Il Viaggio à Reims Alors que le Festival de Pesaro a créé cet été une nouvelle production du Viaggio a Reims, l’ancienne, qui a déjà beaucoup voyagé depuis ses débuts sous la baguette de Claudio Abbado en 1984, fait escale à la Monnaie. La mise en scène, classique et brillante, n’a pas pris une ride et continue de faire rire le public, et elle a été intelligemment mise à la sauce ...
Tancredi échappe au naufrage

Tancredi échappe au naufrage

Tancredi L’aventure du Tancredi de Rossini à la Canadian Opera Company (COC) de Toronto ne commence pas sous les plus heureux auspices. Les décors, en location du San Carlo de Naples, sont retardés en haute mer et n’arrivent pas à temps pour commencer les premières répétitions avec une distribution qui est pourtant bien là. Le jour de la première, le 1er avril, les décors sont en rade dans le port de ...
Convive de pierre et baguette de plomb.

Convive de pierre et baguette de plomb

Don Giovanni Ce Don Giovanni promettait beaucoup, à la fois par la présence de Ludovic Tézier dans le rôle-titre, et par la mise en scène de Brigitte Jaques-Wajeman, venue du théâtre -son Britannicus la saison dernière à la Comédie-Française avait visiblement été apprécié. On pouvait ainsi espérer tout à la fois une relecture passionnante du mythe et de l’opéra, et une prise de rôle majeure par l’un des meilleurs barytons français ...