À emporter, Audio, Musique symphonique

Trois piliers de musique russe par Svetlanov

Plus de détails

Alexandre Borodine (1833-1887) : intégrale des symphonies, Petite suite pour orchestre (orchestration d’Alexandre Glazounov), Dans les steppes d’Asie centrale, Ouverture du Prince Igor. Mily Balakirev (1837-1910) : ouverture sur un thème d’une marche espagnole, ouverture sur des thèmes russes, Musique de scène pour le Roi Lear, Rus, Ouverture Tchèque, Tamara, Suite pour orchestre. Alexandre Glazounov (1865-1936) : La Forest, La mer, Rhapsodie orientale, Suite caractéristique pour orchestre, Suite de ballet. Orchestre symphonique d’Etat de l’URSS, direction : Evgueni Svetlanov 3 coffrets séparés de 02 Cds Melodya. Références : MEL CD 10 01946 (Borodine), MEL CD 10 01877 (Balakirev) et MEL CD 10 01947 (Glazounov). Enregistré entre 1966 et 1990. Notices de présentation en russe et anglais. Durée : 134’22 (Borodine), 120’54 (Balakirev) et 129’35 (Glazounov).

 

Dans le cadre de son exploitation de ses archives, Melodya offre, dans de jolis coffrets au design nostalgique, trois piliers de la discographie de la musique russe  sous la baguette d’. Dans ces partitions, à la fois naturalistes, rêveuses, épiques et foncièrement russes dans leur esthétique sonore, la direction du grand chef est sans égale.

La captation Melodya n’est pas un modèle pour les audiophiles mais elle restitue les timbres si locaux des instrumentistes, surtout des vents très inspirés sous une baguette qui cisèle les moindres ombres des steppes suggérées par ces musiques. L’art de Svetlanov a toujours été d’accorder le plus grand respect aux partitions parfois anecdotiques. On pense ainsi à certaines partitions de Glazounov expurgées de leurs longueurs un peu trop nonchalantes mais cernées avec ce qu’il faut d’impact.

A l’exception des symphonies d’ (et encore seule la Symphonie n°2 est la « plus » fréquentée), les contenus de ces albums sont des raretés presque absolues que le chef a ainsi gravé pour l’histoire.

Ces trois parutions simultanées sont évidemment des incontournables des discothèques et tout amateur de musique symphonique ne saurait faire l’impasse sur ces trois coffrets.

Plus de détails

Alexandre Borodine (1833-1887) : intégrale des symphonies, Petite suite pour orchestre (orchestration d’Alexandre Glazounov), Dans les steppes d’Asie centrale, Ouverture du Prince Igor. Mily Balakirev (1837-1910) : ouverture sur un thème d’une marche espagnole, ouverture sur des thèmes russes, Musique de scène pour le Roi Lear, Rus, Ouverture Tchèque, Tamara, Suite pour orchestre. Alexandre Glazounov (1865-1936) : La Forest, La mer, Rhapsodie orientale, Suite caractéristique pour orchestre, Suite de ballet. Orchestre symphonique d’Etat de l’URSS, direction : Evgueni Svetlanov 3 coffrets séparés de 02 Cds Melodya. Références : MEL CD 10 01946 (Borodine), MEL CD 10 01877 (Balakirev) et MEL CD 10 01947 (Glazounov). Enregistré entre 1966 et 1990. Notices de présentation en russe et anglais. Durée : 134’22 (Borodine), 120’54 (Balakirev) et 129’35 (Glazounov).

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.