Pleyel : Alagna dans Les pêcheurs de perles

La Scène, Opéra, Opéras

Paris. Salle Pleyel. 17-II-2013. Georges Bizet (1838-1875) : Les pêcheurs de perles, opéra en trois actes sur un livret d’Eugène Cormon et Michel Carré. Version de concert. Avec : Roberto Alagna, Nadir ; Nino Machaidze, Leïla ; Alexandre Duhamel, Zurga ; Nicolas Courjal, Nourabad. Chœur Opella Nova, chef de chœur Béatrice Warcollier. Orchestre de Chambre de Paris. Direction : Giorgio Croci.

Les Pêcheurs de perles reviendraient-ils à la mode ? Après une production le printemps dernier à l’Opéra Comique, et en attendant celle de l’Opéra du Rhin en mai prochain, la Salle Pleyel nous en offre une version de concert dans la série « les grandes voix », avec rien moins que en Nadir.

Le personnage du coureur des bois n’est pas une découverte pour le ténorissimo, qui l’a déjà chanté à Séville en 2009. Se posait néanmoins le problème de savoir si, après plus de vingt ans de carrière et la fréquentation assidue de rôles lourds, serait capable de rendre justice à la nature rêveuse, à l’élégance impalpable de Nadir, comme l’avait magnifié . La réponse est un « ni oui, ni non » pas franchement engageant. La plupart du temps, son beau timbre, sa diction souveraine, ses aigus solaires sont parfaitement convaincants. L’écueil se trouve hélas dans son air « je crois entendre encore », qu’à force d’alléger, il n’aborde qu’en voix de fausset, absolument insupportable. Ce n’est même plus de la voix mixte, c’est un jeune chanteur de maîtrise en pleine mue !

A ses côtés, la Leïla de est complètement anonyme, sans défauts mais sans qualités, de plus parfaitement incompréhensible. Le jeune , tout juste sorti de l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Paris, soigne son grand air, mais apparaît à d’autres moment raide et emprunté. Tout le contraire de la prestation de Roberto Alagna, en somme ! Seul tire son épingle du jeu, dans le personnage très épisodique de Nourabad.
Le chœur et l’orchestre n’intéressent pas.
Une occasion ratée…

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.