À emporter, CD, Musique d'ensemble

Passion et Résurrection, musiques pour Pâques

Plus de détails

Heinrich Schütz (1585-1672) : Historia des Auferstehung Jesu Christi ; Die sieben Worte Jesu Christi am Kreuz. Franz Tunder (1614-1667) : Christ lag in Todesbanden ; Ach Herr, lass deine lieben Engelein. Johann Sebastianni (1622-1683) : Matthäus Passion. Andreas Scharmann (?-?) : Trauerklag. Heinrich Scheidemann : Christ lag in Todesbanden. Dietrich Buxtehude (1637-1707) : Membra Jesus nostri ; Mit Fried und Freud, BuxWV 76 ; Klaglied. Anon. : Es ist g’nug. Nicolaus Bruhns (1665-1697) : Die Zeit meines Abschieds ist vorhanden ; Ich liege und schlafe ; Erstanden ist der heilige Christ ; Hemmt eure Tränenflut . Georg Böhm (1661-1733) : Christ lag in Todesbanden. Johann Pachelbel (1653-1706) : Christ lag in Todesbanden. Johann Michael Bach (1648-1694) : Halt was du hast. Johann Christoph Bach (1642-1703) : Fürchte dich nicht. Georg Philipp Telemann (1681-1767) : Du aber Daniel, gehe hin. Christian Ludwig Boxberg (1670-1729) : Bestelle dein Haus. Georg Riedel (1676-1738) : Harmonische Freude frommer Seelen. Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Gottes Zeit ist die allerbeste Zeit / Actus Tragicus, BWV 106 ; Christ lag in Todesbanden, BWV 718 ; Johannes Passion, BWV 245 ; Christ lag in Todesbanden, BWV 625 ; Christ lag in Todesbanden, BWV 4 ; Ich habe genug, BWV 82. Georg Melchior Hoffmann (c.1684-1715) (également attribué à J. S. Bach) : Schlage doch, gewünschte Stunde. Avec, entre autres : Greta de Reyghere et Agnès Mellon, sopranos. Bernarda Finck, mezzo-soprano. James Bowman et Henri Ledroit, contre-ténors. Guy de Mey, Ian Honeyman, Mark Padmore et Paul Agnew, ténors. Max von Egmond, basse. Bernard Foccroulle, orgue. Ricercar Consort, direction : Philippe Pierlot. La Chapelle Rhénane, direction : Benoît Haller. Les Agrémens et Choeur de Chambre de Namur, direction : Guy van Waas et Jean Tubéry.Cappella Sancti Michaelis, direction : Eric Van Nevel. Collegium Vocale Ghent, direction : Philippe Herreweghe. 7 CD. Ricercar RIC 344. Code-barre: 5400439 003446. Enregistrements effectués en des lieux et à des dates généralement non mentionnés. Notice de présentation trilingue (anglais, français et allemand). Durée totale : 9h11’30’’.

 

81XnGkTqsQL._SL1400_C’est à une compilation de certains de ses meilleurs enregistrements de musique sacrée allemande de la période baroque que nous convie avec ce beau coffret la firme Ricercar. Au moment des fêtes pascales, nombreux sont les auditeurs qui sauront apprécier ce beau coffret à prix doux, qui rassemble des grands classiques du répertoire comme la Passion selon Saint-Jean de et des pièces moins connues, dont certaines gagnent résolument à être découvertes. Les sept CD de ce coffret se parcourent donc comme un parcours initiatique menant de Schütz à Bach, en passant par tous les jalons, plus ou moins célèbres, qui ont contribué à la constitution d’un répertoire d’une infinie richesse et variété.

Il serait déraisonnable d’affirmer que tous les morceaux figurant sur ce coffret présentent tous le même intérêt, mais certains, de Schütz à Telemann, de Buxtehude à ou à Pachelbel, pourront constituer une véritable révélation. D’autres pages, celles de Sebastianni, rappelleront que chaque époque, aussi faste soit-elle, a connu elle aussi ses tâcherons et ses routines.

L’interprétation est généralement suprême, même si la version retenue pour la Saint-Jean ne révolutionnera pas une discographie déjà abondante, pour ne pas dire pléthorique. Pour les collectionneurs, elle sera néanmoins une version de plus. Les auditeurs pour qui ces enregistrements ne seront pas une découverte réentendront avec plaisir les gloires baroques des précédentes décennies – , , , , , … – ou bien les stars d’aujourd’hui à leurs débuts, et notamment. Qu’il s’agisse de , des Agrémens ou du , tous les ensembles représentés ici, ainsi que les divers solistes qui les accompagnent, font honneur au travail de défrichage d’une maison de disques qui a inlassablement œuvré pour la redécouverte et la popularisation de répertoires dont on ne saurait plus aujourd’hui se lasser. Seule ombre au tableau, l’absence de textes chantés, pas même disponibles sur un site internet dédié. Pour des œuvres peu connues, cela constitue hélas un réel manque.

Plus de détails

Heinrich Schütz (1585-1672) : Historia des Auferstehung Jesu Christi ; Die sieben Worte Jesu Christi am Kreuz. Franz Tunder (1614-1667) : Christ lag in Todesbanden ; Ach Herr, lass deine lieben Engelein. Johann Sebastianni (1622-1683) : Matthäus Passion. Andreas Scharmann (?-?) : Trauerklag. Heinrich Scheidemann : Christ lag in Todesbanden. Dietrich Buxtehude (1637-1707) : Membra Jesus nostri ; Mit Fried und Freud, BuxWV 76 ; Klaglied. Anon. : Es ist g’nug. Nicolaus Bruhns (1665-1697) : Die Zeit meines Abschieds ist vorhanden ; Ich liege und schlafe ; Erstanden ist der heilige Christ ; Hemmt eure Tränenflut . Georg Böhm (1661-1733) : Christ lag in Todesbanden. Johann Pachelbel (1653-1706) : Christ lag in Todesbanden. Johann Michael Bach (1648-1694) : Halt was du hast. Johann Christoph Bach (1642-1703) : Fürchte dich nicht. Georg Philipp Telemann (1681-1767) : Du aber Daniel, gehe hin. Christian Ludwig Boxberg (1670-1729) : Bestelle dein Haus. Georg Riedel (1676-1738) : Harmonische Freude frommer Seelen. Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Gottes Zeit ist die allerbeste Zeit / Actus Tragicus, BWV 106 ; Christ lag in Todesbanden, BWV 718 ; Johannes Passion, BWV 245 ; Christ lag in Todesbanden, BWV 625 ; Christ lag in Todesbanden, BWV 4 ; Ich habe genug, BWV 82. Georg Melchior Hoffmann (c.1684-1715) (également attribué à J. S. Bach) : Schlage doch, gewünschte Stunde. Avec, entre autres : Greta de Reyghere et Agnès Mellon, sopranos. Bernarda Finck, mezzo-soprano. James Bowman et Henri Ledroit, contre-ténors. Guy de Mey, Ian Honeyman, Mark Padmore et Paul Agnew, ténors. Max von Egmond, basse. Bernard Foccroulle, orgue. Ricercar Consort, direction : Philippe Pierlot. La Chapelle Rhénane, direction : Benoît Haller. Les Agrémens et Choeur de Chambre de Namur, direction : Guy van Waas et Jean Tubéry.Cappella Sancti Michaelis, direction : Eric Van Nevel. Collegium Vocale Ghent, direction : Philippe Herreweghe. 7 CD. Ricercar RIC 344. Code-barre: 5400439 003446. Enregistrements effectués en des lieux et à des dates généralement non mentionnés. Notice de présentation trilingue (anglais, français et allemand). Durée totale : 9h11’30’’.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.