Danse , La Scène, Spectacles Danse

Le Ballet de Lorraine trois fois contemporain

Plus de détails

Paris. 13/I/16. Théâtre national de Chaillot. CCN Ballet de Lorraine : Monnier / Richard / Bengolea / Chaignaud.
Rose – variation (2014). Chorégraphie : Mathilde Monnier. Scénographie : Annie Tolleter. Lumières : Éric Wurtz. : Costumes Mathilde Possoz. Assistant chorégraphe : Cédric Andrieux. Musique : Sonate n°17 pour piano de Ludwig Van Beethoven interprétée par François-René Duchâble (piano). Avec Agnès Boulanger, Pauline Colemard, Nina Khokham, Laure Lescoffy, Valérie Ly-Cuong, Joséphine Meunier, Sakiko Oishi, Elsa Raymond, Marion Rastouil, Elisa Ribes, Ligia Saldanha, Bulat Akhmejanov, Jonathan Archambault, Guillaume Busillet, Alexis Bourbeau, Matthieu Chayrigues, Justin Cumine, Charles Dalerci, Fabio Dolce, Phanuel Erdmann, Tristan Ihne, Yoann Rifosta, Carlo Schiavo, Luc Verbitzky.
HOK – solo pour ensemble (2015). Conception, chorégraphie : Alban Richard. Musique : Hoketus, Louis Andriessen. Lumières : Valérie Sigward. Costumes : Corinne Petitpierre. Assistant chorégraphe : Max Fossati. Avec Pauline Colemard, Vivien Ingrams, Laure Lescoffy, Valérie Ly-Cuong, Sakiko Oishi, Ligia Saldanha, Matthieu Chayrigues, Charles Dalerci, Fabio Dolce, Tristan Ihne, Yoann Rifosta, Luc Verbitzky.
Devoted (2015). Chorégraphie : Cecilia Bengolea et François Chaignaud. Musique : Another Look at Harmony de Philip Glass. Avec Agnès Boulanger, Pauline Colemard, Nina Khokham, Laure Lescoffy, Joséphine Meunier, Sakiko Oishi, Elsa Raymond, Elisa Ribes, Ligia Saldanha.

Rose variation (4) © Arno PaulDeuxième programme foisonnant du au Théâtre de Chaillot avec trois créations contemporaines décapantes.

Mathilde Monnier a dû assister à beaucoup de cours et de répétitions de danse classique pour en isoler les codes et les langages, voire les « tics » des danseurs dans Rose. Cette pièce, créée en 2001 pour le Ballet Royal de Suède, est – comme son nom l’indique – entièrement rose. Moquette, lumières, costumes et même le disgracieux filet qui enserre le piano à queue sonorisé devant lequel joue . Parcours, déplacements, figures, rien n’échappe au regard acéré de la chorégraphe qui enchaîne grands jetés, ronds de jambes, saluts des danseurs, sans se priver de quelques incongruités au sol ou dans les airs. Une pièce qui a l’air doucereux, mais est en réalité pleine de piquant.

Hok, la pièce signée d’Alban Richard, est une pièce minimaliste d’une redoutable efficacité. Admirablement bien construite, elle s’appuie sur une partition de Louis Andriessen, Hoketus. Muni d’une force intrinsèque, le groupe de danseurs se forme et se déforme autour d’un pivot central, de figures lisibles. L’excellence des interprètes et leur précision technique renforce la dimension hypnotique de la pièce. Seuls les costumes de Corinne Petitpierre, inspirés des excroissances de la styliste Vivienne Westwood, confèrent à l’ensemble une dimension à la fois tribale et sophistiquée, comme si une horde d’écossais entrait en scène.

HOK solo pour ensembleLa dernière pièce, Devoted, création de et pour le , semble une synthèse des deux pièces précédentes puisqu’elle allie minimalisme et vocabulaire classique. La musique sépulcrale de sied particulièrement bien à l’univers décadent des deux chorégraphes. Leur fascination pour la danse classique et les pointes justifient ce choix d’un ballet 100 % féminin en justaucorps de velours vert, masques et fanfreluches. Une étonnante proposition qui repose sur la virtuosité des danseurs enchaînant déboulés, équilibres, grands écarts et pieds à la main sans sourciller. Preuve que la danse classique, sa technique et sa rigueur inspire toujours autant les chorégraphes.

Crédits photographiques © Arno Paul

Plus de détails

Paris. 13/I/16. Théâtre national de Chaillot. CCN Ballet de Lorraine : Monnier / Richard / Bengolea / Chaignaud.
Rose – variation (2014). Chorégraphie : Mathilde Monnier. Scénographie : Annie Tolleter. Lumières : Éric Wurtz. : Costumes Mathilde Possoz. Assistant chorégraphe : Cédric Andrieux. Musique : Sonate n°17 pour piano de Ludwig Van Beethoven interprétée par François-René Duchâble (piano). Avec Agnès Boulanger, Pauline Colemard, Nina Khokham, Laure Lescoffy, Valérie Ly-Cuong, Joséphine Meunier, Sakiko Oishi, Elsa Raymond, Marion Rastouil, Elisa Ribes, Ligia Saldanha, Bulat Akhmejanov, Jonathan Archambault, Guillaume Busillet, Alexis Bourbeau, Matthieu Chayrigues, Justin Cumine, Charles Dalerci, Fabio Dolce, Phanuel Erdmann, Tristan Ihne, Yoann Rifosta, Carlo Schiavo, Luc Verbitzky.
HOK – solo pour ensemble (2015). Conception, chorégraphie : Alban Richard. Musique : Hoketus, Louis Andriessen. Lumières : Valérie Sigward. Costumes : Corinne Petitpierre. Assistant chorégraphe : Max Fossati. Avec Pauline Colemard, Vivien Ingrams, Laure Lescoffy, Valérie Ly-Cuong, Sakiko Oishi, Ligia Saldanha, Matthieu Chayrigues, Charles Dalerci, Fabio Dolce, Tristan Ihne, Yoann Rifosta, Luc Verbitzky.
Devoted (2015). Chorégraphie : Cecilia Bengolea et François Chaignaud. Musique : Another Look at Harmony de Philip Glass. Avec Agnès Boulanger, Pauline Colemard, Nina Khokham, Laure Lescoffy, Joséphine Meunier, Sakiko Oishi, Elsa Raymond, Elisa Ribes, Ligia Saldanha.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.