Danse , La Scène, Spectacles Danse

La farandole macabre de Maguy Marin dans BiT

Plus de détails

Danse. 7-II-2017. Paris, Théâtre du Rond-Point, avec le Théâtre de la Ville. Maguy Marin : BiT. Conception : Maguy Marin. Avec Ulises Alvarez, Laura Frigato (en alternance avec Françoise Leick), Daphné Koutsafti, Cathy Polo, Ennio Sammarco, Marcelo Sepulveda (en alternance avec Kaïs Chouibi). Direction technique et lumières : Alexandre Bénétaud. Musique : Charles Aubry. Décor et accessoires : Louise Gros, Laura Pignon. Réalisation costumes : Nelly Geyres, assistée de Raphaël Lo Bello. Son : Antoine Garry. Dispositif scénique : La compagnie Maguy Marin.

Créé à Toulouse en 2014, BiT puise aux pulsations du corps humain pour dessiner une farandole macabre. emmène ses interprètes dans le rythme inexorable de la tradition et du destin.

a toujours tiré son inspiration du récit et de la tradition orale la plus ancestrale. BiT démarre dans les entrelacs lents d’une farandole de village, où hommes et femmes souriants se tiennent par la main. Les vestes, puis les chapeaux tombent peu à peu, au fur et à mesure que la soirée se fait plus sombre et le désir plus intense. Réglée au métronome, cette farandole ne se délite jamais, entraînant ses protagonistes derrière les praticables ou au sommet d’un plan incliné. Elle s’immisce dans les méandres d’une musique pulsative et électronique, signée , dont les nappes sonores forment des reflets moirés.

Le désir – celui de l’interaction sexuelle – intervient comme l’acmé du spectacle, en corps nus drapés d’une toile rustique qui chutent comme les damnés glissant vers l’enfer. Coït explicite d’où les gestes d’amour sont exclus. La farandole devient alors une sarabande spectrale, dans laquelle on croise des moines et les trois Parques.

Maguy Marin est à l’aise dans le bruit et la fureur, créatrice d’univers puissants aux accents picturaux, tout en utilisant un vocabulaire chorégraphique simple et universel. Elle a déjà mis en œuvre cet immense talent dans sa trilogie composée de Umwelt, Turba et Salves, ainsi que dans le magnifique Description d’un combat. Plus intime, plus modeste aussi, BiT offre une plongée dans la relation entre les hommes et les femmes qui se nouaient autrefois dans les villages autour d’une danse, conduisant au mariage et parfois à la folie. Toutes ces images affleurent dans cette pièce aux accents multiples, d’une beauté limpide.

Photos : © Hervé Deroo

Plus de détails

Danse. 7-II-2017. Paris, Théâtre du Rond-Point, avec le Théâtre de la Ville. Maguy Marin : BiT. Conception : Maguy Marin. Avec Ulises Alvarez, Laura Frigato (en alternance avec Françoise Leick), Daphné Koutsafti, Cathy Polo, Ennio Sammarco, Marcelo Sepulveda (en alternance avec Kaïs Chouibi). Direction technique et lumières : Alexandre Bénétaud. Musique : Charles Aubry. Décor et accessoires : Louise Gros, Laura Pignon. Réalisation costumes : Nelly Geyres, assistée de Raphaël Lo Bello. Son : Antoine Garry. Dispositif scénique : La compagnie Maguy Marin.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.