Banniere-ClefsResmu-ok

La quête du Graal avec la Capella de Ministrers

À emporter, CD, Musique d'ensemble

Chansons et œuvres instrumentales de Rigaud de Berbezilh (1140-1163), Conon de Béthune (1150-1219), Chrétien de Troyes (c. 1150-1183), Thibault de Champagne (1201-1253), Walther von der Vogelweide (1170-1230), Neidhart von Reuental (1190-1237), Guiot de Dijon (fl. 1215-1225), Matfré Ermengau (? – 1322), Hildegard von Bingen (1098-1179)… Ensemble Capella de Ministrers, direction : Carles Magraner. 1 CD CdM. Enregistré en septembre 2017 à l’église de Santa María de Requena à Valence. Notice en espagnol, catalan, anglais et français. Durée : 67:44

 

El GrialDans la redécouverte musicologique et la diffusion du patrimoine musical du Moyen-Age, La est une référence. Avec le sujet légendaire qu’est celui du Graal, ce 57e disque d’un catalogue foisonnant se révèle une quête personnelle menée autant par chaque musicien que par l’auditeur qui fait partie du voyage.

Pour ce disque autour du mythe du Graal, le directeur de l’Ensemble de Valence, , a construit un parcours autant littéraire que musical. Les dix-neuf titres s’articulent de ce fait en cinq blocs selon les sources « El cuento del Grial » de (c. 1150-c. 1183), « El Rey Arturo y la gran historia del Grial » de (c. 1190-1210), « De Perceval a Parzival » de (1170-1220), « El significado del Grial » d’ (c. 1160-1230) et « Virtut apurar no’m fretura sola » de (c. 1123-1458).

En première lecture, la mise en musique de cette légende qui fait encore aujourd’hui parler, nous entraîne dans un univers chevaleresque de croisades (Chanterai por mon coraige, Guiot de Dijon) où morale et honneur font foi (Karitas habundat, ) ; un univers spirituel (Ung lanceman a tout, Montecassino) et mystérieux (Meie, din liechter schin, Neidhart von Reuental) révélé par une vertu religieuse constante (Los set gotxs recomptarem, Llibre Vermell).

Mais à quoi ressemble le Graal pour le trouver ? Un calice donné par Pilate à Joseph d’Arimathie contenant les dernières gouttes de sang du Christ crucifié ? Un sépulcre en Terre Sainte qui anima les Croisades ? Une pierre magique recherchée ardemment par Parzival ? Un objet précieux en forme de plat ? Pour , « ce n’est pas une réalité matérielle, mais plutôt une réalité intérieure. » En nous probablement ? Quoi de mieux que la musique alors pour le trouver !

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.