Danse , La Scène, Spectacles Danse

Allegria, la joie de Kader Attou à Chaillot

Plus de détails

Paris. Théâtre national de la danse de Chaillot. 27-XI-2019. CCN La Rochelle / Kader Attou : Allegria. Avec le soutien du Manège de Chaillot. Direction artistique, dramaturgie et chorégraphie : Kader Attou, assisté de Mehdi Ouachek. Scénographie : Camille Duchemin, en collaboration avec Kader Attou. Musique : Régis Baillet – Diaphane. Lumières : Fabrice Crouzet. Avec Gaetan Alin, Khalil Chabouni, Jackshon Ntcham, Medhi Ouachek, Artem Orlov, Sulian Rios, Hugo de Vathaire, Maxime Vicente

Triomphe au Théâtre national de la danse de Chaillot pour Allegria, un spectacle de plein de fantaisie et de surprises qui rafraîchit et poétise l’univers du hip-hop.

Allegria_02 ∏ Mirabelwhite

, installé depuis 2008 au CCN de La Rochelle, fut le premier chorégraphe français de hip-hop auxuel on confia un centre chorégraphique national. Il s’était fait connaître avec le collectif Accrorap qui a donné naissance depuis lors à d’autres écritures singulières. Sur la côte atlantique, le hip-hoppeur a mûri et a pris un air du large qui insuffle aujourd’hui un côté frais à son dernier spectacle Allegria.

Dans Allegria, Kader Attou fait complètement confiance à la danse et à l’écriture chorégraphique pour raconter son histoire d’amitié et de copains. Une bande de Pieds-Nickelés composée de quatre danseurs aguerris et de quatre plus jeunes interprètes, joue de sa complémentarité avec malice. La troupe est multiforme : un garçon géant et dégingandé, un autre danseur plus râblé et souple, un troisième aux gestes amples… Ensemble, ils enchaînent les saynètes sans paroles, mais à la musique enchantée – signée . Entre Buster Keaton et José Montalvo, les acrobaties ressemblent à des tours de magie, tandis que la poésie surgit d’une valise posée au sol, d’un masque en forme de lune ou d’un ballon qui s’envole.

Les danseurs, tous excellents, n’oublient pas d’être virtuoses, tout en servant la cohésion et l’ensemble du groupe. La complicité qui passe entre chaque interprète se voit aussi dans les figures plus complexes, où l’un doit porter ou s’appuyer sur l’autre. Le hip-hop est alors utilisé comme un simple langage chorégraphique, une matière corporelle parmi d’autres, contribuant à faire rentrer cette technique dans l’éventail des écritures de la danse contemporaine. Sans la banaliser, Kader Attou contribue à la normaliser, et ce n’est pas le moindre de ses exploits. Conquis, le public de tous âges, oublie le plus souvent que c’est un spectacle de hip-hop qu’il est venu voir.

Crédits photographiques : © Pierre Meunié, Justine Jugnet, Mirabel White

Plus de détails

Paris. Théâtre national de la danse de Chaillot. 27-XI-2019. CCN La Rochelle / Kader Attou : Allegria. Avec le soutien du Manège de Chaillot. Direction artistique, dramaturgie et chorégraphie : Kader Attou, assisté de Mehdi Ouachek. Scénographie : Camille Duchemin, en collaboration avec Kader Attou. Musique : Régis Baillet – Diaphane. Lumières : Fabrice Crouzet. Avec Gaetan Alin, Khalil Chabouni, Jackshon Ntcham, Medhi Ouachek, Artem Orlov, Sulian Rios, Hugo de Vathaire, Maxime Vicente

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.