À emporter, Audio, Musique d'ensemble, Opéra

Avec le violoncelle d’Ophélie Gaillard, ombres et couleurs sur la lagune

Plus de détails

Antonio Vivaldi (1678-1741) : Concerto pour violoncelle en sol mineur RV 416 ; Aria « Sovvente il sole » extrait de Andromeda liberata RV Anh. 117 ; Concerto pour deux violoncelles en sol mineur RV 531 ; Concerto pour violoncelle et basson en mi mineur RV 409 ; Concerto pour violoncelle piccolo en sol majeur RV 414 ; Sinfonia pour cordes et basse continue en do majeur RV 112 ; Concerto pour deux violons et deux violoncelles en sol majeur RV 575 ; Larghetto du Concerto pour violoncelle en si bémol majeur « per Teresa» RV 788 (reconstruction par Olivier Foures) ; Concerto pour violoncelle en si mineur RV 424 ; Aria « Di verde ulivo » extrait de Tito Manlio RV 738 ; Concerto pour violoncelle en ré mineur RV 405 ; Concerto pour violoncelle en la mineur RV 419. Avec : Ophélie Gaillard, violoncelle ; Lucile Richardot, contralto ; Delphine Galou, mezzosoprano ; Javier Zafra, basson ; Pablo Valetti et Mauro Lopes Ferreira, violons ; Atsushi Sakai, violoncelle ; Pulcinella Orchestra ; direction : Ophélie Gaillard. 2 CD. Aparté. Enregistrés en août et septembre 2019. Notice de présentation bilingue (français et anglais). Durée : 67:10

 

À la tête de son , utilise toute la palette de couleurs dont elle dispose pour renouveler notre approche des concertos pour violoncelle de Vivaldi. Les cordes (vocales) de et de se joignent avec raffinement à celles des instruments.

VivaldiOn oublie parfois que Vivaldi est le compositeur vénitien à avoir le plus écrit pour le violoncelle et que, s’il goûtait certes les sonorités aiguës du violon, il ne composa pas moins d’une centaine d’œuvres pour les instruments graves que sont le basson et le violoncelle. Le nouvel album d’ et de l’ propose ainsi une sélection de pièces et de concerti couvrant l’essentiel de la période d’activité de Vivaldi, les œuvres réunies ici datant des années 1710 à 1730. À côté de concerti pour violoncelle solo, on trouve également des morceaux pour deux violoncelles, pour violoncelle et basson, pour violoncelle piccolo, pour deux violons et deux violoncelles. Cerise sur le gâteau, l’album contient également deux airs d’opéra avec obbligato de violoncelle, belle occasion d’entendre les profondes et opulentes sonorités de la fascinante , royale dans le « Sovvente il cielo » d’Andromeda liberata qui voit sa partie de violon transposée pour violoncelle piccolo. Dotée d’un timbre joliment coloré, interprète quant à elle l’aria « Di verde ulivo » extraite de Tito Manlio.

Qu’il s’agisse de rendre les nervosités intrinsèques au style vivaldien, ou bien de révéler les tendresses de la ligne cantabile propre aux mouvements lents, Ophélie Gaillard restitue les mille couleurs d’une écriture dont on pourrait penser à tort, parfois, qu’elle est faite de prévisibilités et de facilités. Les mouvements s’enchaînent sans susciter la moindre monotonie, créant des atmosphères picturales dont les ombres et lumières nourrissent l’imaginaire de l’auditeur. L’orchestre, duquel se détachent le second violoncelle d’Atsushi Sakai, ainsi que le basson de , réagit au quart de tour, avec virtuosité et poésie. Un album qui, par l’originalité de son programme et par la qualité de l’interprétation, devrait compter dans l’abondante production discographique consacrée aux divers concerti de Vivaldi.

Plus de détails

Antonio Vivaldi (1678-1741) : Concerto pour violoncelle en sol mineur RV 416 ; Aria « Sovvente il sole » extrait de Andromeda liberata RV Anh. 117 ; Concerto pour deux violoncelles en sol mineur RV 531 ; Concerto pour violoncelle et basson en mi mineur RV 409 ; Concerto pour violoncelle piccolo en sol majeur RV 414 ; Sinfonia pour cordes et basse continue en do majeur RV 112 ; Concerto pour deux violons et deux violoncelles en sol majeur RV 575 ; Larghetto du Concerto pour violoncelle en si bémol majeur « per Teresa» RV 788 (reconstruction par Olivier Foures) ; Concerto pour violoncelle en si mineur RV 424 ; Aria « Di verde ulivo » extrait de Tito Manlio RV 738 ; Concerto pour violoncelle en ré mineur RV 405 ; Concerto pour violoncelle en la mineur RV 419. Avec : Ophélie Gaillard, violoncelle ; Lucile Richardot, contralto ; Delphine Galou, mezzosoprano ; Javier Zafra, basson ; Pablo Valetti et Mauro Lopes Ferreira, violons ; Atsushi Sakai, violoncelle ; Pulcinella Orchestra ; direction : Ophélie Gaillard. 2 CD. Aparté. Enregistrés en août et septembre 2019. Notice de présentation bilingue (français et anglais). Durée : 67:10

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.