Flash info

Des personnalités de la musique et de la danse appellent à voter Macron contre Le Pen

 

De nombreux Français sont tentés par l’abstention ou le vote blanc au second tour de l’élection présidentielle le 24 avril prochain, qui opposera le président-candidat Emmanuel Macron (La République en Marche) et Marine Le Pen (Rassemblement National). Face à cette réalité les personnalités du monde culturel français prennent position publiquement en faveur du vote pour Emmanuel Macron, « sans illusions » mais néanmoins « sans hésitation ».

Dans une première pétition publiée dans Libération le 12 avril  « Second tour: un choix crucial » (article réservé aux abonnés mais également disponible sur Change.org), un collectif d’une centaine de directrices et de directeurs d’établissements artistiques et culturels appellent à voter pour « un monde vivant, imparfait, ouvert, qui porte en lui la différence comme principe actif  » et contre , »un monde clos, mortifère, subjugué par le fantasme identitaire ». Le monde de la musique classique et de la danse est représenté par nombre de personnes en poste au sein d’institutions publiques. Leur prise de position les expose fortement au cas où Le Pen serait élue. On citera, parmi d’autres, les personnalités suivantes :

  • , fondateur de la Cité de la Musique – Philharmonie de Paris
  • Pascal Bertin, directeur du Festival Baroque de Pontoise
  • , directeur artistique du CCN – Ballet de l’Opéra national du Rhin
  • , directeur de l’Odéon – Théâtre de l’Europe, Paris
  • , directeur général et artistique de l’Opéra national de Lyon
  • , directrice générale de l’Opéra orchestre national de Montpellier Occitanie
  • Emilie Delorme, directrice du Conservatoire national supérieur de musique et de danse, Paris
  • Emmanuel Demarcy Mota, directeur du Théâtre de la Ville, Paris
  • Matthieu Dussouillez, directeur de l’Opéra national de Lorraine, Nancy
  • Dominique Hervieu, chorégraphe, directrice culturelle des Jeux Olympiques de Paris 2024
  • Raphaël Imbert, directeur du Conservatoire Pierre Barbizet de Marseille, INSEAM
  • Jack Lang, président de l’Institut du monde arabe, Paris
  • , directeur du Théâtre national de l’Opéra Comique, Paris
  • Nadine Laurens, directrice des études musique de l’institut supérieur des arts et du design de Toulouse
  • , directeur de l’Opéra San Carlo, Naples
  • , directrice du Théâtre National de Marseille, La Criée
  • , directeur de la Cité de la Musique – Philharmonie de Paris et copropriétaire des Bouffes du Nord
  • , directeur général de l’Opéra national de Paris
  • , directeur de Chaillot – Théâtre national de la Danse, Paris
  • Alain Perroux, directeur de l’Opéra national du Rhin, Strasbourg
  • Maëlle Poésy, directrice du Théâtre Dijon-Bourgogne
  • Olivier Poubelle, copropriétaire des Bouffes du Nord et de l’Athénée Louis Jouvet, Paris
  • Olivier Py, directeur du Festival d’Avignon
  • Christophe Rauck, directeur du Théâtre Nanterres Amandiers

Une seconde pétition publiée dans Le Monde le 15 avril « Sans illusions, sans hésitation et sans trembler, nous voterons Emmanuel Macron » (article réservé aux abonnés) mobilise près de 400 personnalités de la culture, parmi lesquelles Ariane Ascaride, Jeanne Balibar, Fabrice Luchini ou encore Charlotte Gainsbourg. Aucun artiste lyrique ni danseur ne figure dans cette pétition à l’heure qu’il est. Côté instrumentistes, on relève la présence de Florent Albrecht,  pianofortiste, et pour les ensembles musicaux, Annelise Clément, directrice artistique de la Compagnie musicale Les Arts-Boutants/Filipendule. (JCLT)

(Visited 1 094 times, 1 visits today)
 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.