Mot-clef : Stéphane Braunschweig

Le compositeur Philippe Fénelon dépose ses archives à la BnF

Le compositeur Philippe Fénelon donne ses archives à la BnF

À tout juste 65 ans, le compositeur français Philippe Fénelon vient de déposer ses archives à la Bibliothèque nationale de France : partitions, enregistrements, écrits, correspondances, films... Un legs qui le rassure, dit-il, tandis qu'il poursuit son travail d'écriture à Barcelone où il réside depuis de nombreuses années. Si son catalogue compte aujourd'hui plus d'une centaine d'opus, son imaginaire le porte vers d'autres expressions artistiques. Il réalise aujourd'hui des ...
DG

Don Giovanni, pour Jérémie Rhorer et Jean-Sébastien Bou

La mise en scène de Don Giovanni par Stéphane Braunschweig avait convaincu le public et la critique. Le CD qui en découle rend justice à la direction équilibrée de Jérémie Rhorer, mais il ne saurait rivaliser, en termes de performances vocales, avec les grands enregistrements du passé. Mention spéciale toutefois pour Jean-Sébastien Bou dans le rôle titre. Cet album est le reflet sonore de la mise en scène de Stéphane Braunschweig reprise ...
Alain Mercier, l’audacieux directeur de l’Opéra de Limoges

Alain Mercier, l’audacieux directeur de l’Opéra de Limoges

Depuis 2010, Alain Mercier est directeur de l’Opéra de Limoges. Il a accepté d'accorder un entretien à ResMusica pour nous parler de son travail et de son ambition de transformer cette salle de province en laboratoire lyrique et symphonique ouvert à une plus grande diversité de publics. L’audace et le grand intérêt des programmations qui s’y succèdent témoignent d’un beau dynamisme des institutions lyriques de province auxquelles nous ne pouvions rester insensibles. "Le modèle ancien qui ...
NORMA -

Maria Agresta grande Norma au Théâtre des Champs-Elysées

A Paris Maria Agresta est une grande Norma dans une mise en scène trop terne. Dans ses notes d'intentions imprimées dans le programme de salle, Stéphane Braunschweig explicite son concept de mise en scène : les gaulois résistants (encore et toujours) à l'empire romain se terrent au fond d'un bunker. Cela nous vaut une production plus que dépouillée, grise sur fond gris, avec un minimum d’accessoires, et peu de direction d'acteur. Un ...

Stéphane Braunschweig au Théâtre de l’Odéon

Pour remplacer Luc Bondy, décédé le 28 novembre 2015, Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, a rapidement proposé au Président de la République (qui aurait accepté) la nomination du metteur en scène Stéphane Braunschweig, actuel directeur du Théâtre national de la Colline, au poste de directeur du Théâtre National de l’Odéon. Qui remplacera Stéphane Braunschweig à la Colline, théâtre qu'il dirigeait depuis janvier 2010?
Gatti © Silvia Lelli

Un National retrouvé qui fait plaisir à entendre

Sortant d'une période sans concert suite aux mouvements sociaux qui ont secoué la Maison de la Radio pendant presque un mois, l'Orchestre National et son chef Daniele Gatti retrouvait non seulement leur public mais aussi un son, une cohésion, une plénitude qu'on avait pas perçu à ce point depuis un moment. De retour au Théâtre des Champs-Élysées pour deux concerts symphoniques inspirés par des œuvres de Shakespeare, préludes aux représentations scéniques ...
Image 7

Un très sage Idomeneo à Montpellier

L'Opéra de Montpellier présente une nouvelle production de Idomeneo de Mozart dans une lecture scéniquement sage et musicalement honnête. On perçoit chez Jean-Yves Courrègelongue l'intérêt porté au corps comme signifiant de l'action, souvent dans un décor de couleurs froides, aux formes simples. La leçon de Robert Wilson n'a rien chez lui d'une imitation et il serait injuste de dire qu'en éteignant les lumières, on se retrouverait dans l'atelier du Watermill ...
2010-06-07 Opera ComiquePelleas et Melisande" Maeterlinck musique Claude Debussy Direction musicale, Sir John Eliot Gardiner Mise en scne et scŽnographie, StŽphane Braunschweig

Pelléas et Mélisande à l’Opéra Comique

Pelléas et Mélisande, l’unique opéra achevé de Claude Debussy, est à l’affiche à l’Opéra Comique, dans une reprise de la production de 2010, qui avait été un succès. Cette production, portée par des musiciens de qualité et une mise en scène simple et efficace, est en effet une réussite. Le metteur en scène, Stéphane Braunschweig, ne prend aucun risque, et donc fournit une mise en scène correcte sans être particulièrement marquante, ...
Don Giovanni_TCE

Don Giovanni du duo Rhorer/Braunschweig

Grosse actualité (et changement radical de répertoire) en ce printemps 2013 pour le chef Jérémie Rhorer, enchaînant en l’espace de quelques semaines la création de Claude de Thierry Escaich à l’Opéra de Lyon et cette nouvelle production de Don Giovanni, dans le cadre de la troisième et dernière édition du Festival Mozart dont il assure la direction artistique au Théâtre des Champs-Elysées. Il retrouve pour l’occasion Stéphane Braunschweig qui avait déjà ...
stephane_braunschweig2

Stéphane Braunschweig, metteur en scène

ResMusica : Ces récentes années, vous avez mis en scène plusieurs pièces d’Henrik Ibsen. Et dans Une maison de poupée Christine et Krogstadt se décrivent comme « des naufragés sur une épave ». Les protagonistes de ce Ferne Klang répondent-ils à cette définition ? Stéphane Braunschweig : Oui, sans aucun doute. RM : Et comment avez-vous entendu ce « son lointain » ? SB : Ce son lointain m’est apparu comme le signe de l’idéal, de cet idéal artistique qui hantait Franz Schreker. ...
ferneklang-acte-2-photo-alain-kaiser-35251350674678

Der Ferne Klang en création scénique française à Strasbourg

L’Opéra national du Rhin fait l’événement en ce début de saison en présentant, pour la première fois en France, une production scénique de l’opéra Der ferne Klang (Le son lointain), de Franz Schreker. D’origine autrichienne, Franz Schreker s’imposa surtout comme le plus renommé et le plus représenté compositeur d’opéra allemand de l’entre-deux-guerres, aux côtés de Richard Strauss. Cette célébrité le conduisit à la direction de l’Académie de Musique de Berlin sous ...
Interrogatif Pelléas

Interrogatif Pelléas à l’Opéra Comique

A la sortie de cette production de Pelléas et Mélisande qui ferme la saison de l’Opéra-Comique, on ne peut rester qu’interrogatif, tant les certitudes que l’on peut avoir à propos de ce chef d’œuvre sont bousculées. Pelléas est aimé ou détesté. Cet opéra unique en son genre a depuis sa création ses détracteurs et ses thuriféraires. Les lectures en sont multiples, aussi bien pour la musique que pour le texte. Après ...
Triste ouverture !

Don Carlo à la Scala, triste ouverture !

C’était le spectacle d’ouverture de la saison 2008 de la Scala, donné, comme chaque année, le jour de la Saint Ambroise et diffusé en direct sut les télés du monde (Arte était de la partie). Hardy que l’on connaissait plutôt comme un éditeur de captations historiques et de productions de scènes italiennes secondaires amorce une collaboration avec la prestigieuse Scala. Fort malheureusement, cette soirée ne mérite pas une édition en DVD. ...
Une Walkyrie en haute définition

Rattle-Braunschweig, une Walkyrie en haute définition

Alors que La Tétralogie de Wagner, programmée dans le cadre du Festival d’Aix, commencée en 2006, touche à sa fin avec la programmation cet été du Crépuscule des Dieux, voici que nous arrive la captation de La Walkyrie de 2007, sans que l’édition intégrale des quatre opéras ne soit clairement annoncée. Contentons nous donc de cet extrait du Ring, mais quel extrait, puisqu’il s’agit sans doute du plus génial et ...
Les Atrides sans fard

Les Atrides sans fard

Elektra Avec opportunisme et intelligence, l’Opéra national du Rhin remontait Elektra de Richard Strauss dans la production de Stéphane Braunschweig, datant de 2002 et couverte d’éloges, et doublait l’intérêt en conviant dans le rôle-titre la soprano Janice Baird, grande habituée du rôle, où elle a fait à chaque fois une considérable impression. Pièce centrale de la scénographie, la baignoire, où fut assassiné Agamemnon, occupe l’avant-scène durant tout le spectacle. Elle rappelle en ...
Die Zauberflöte

Die Zauberflöte par Stéphane Braunschweig

Pour l’ouverture de la saison 2004/2005 de l’Opéra de Lyon, Serge Dorny nous propose une reprise de Die Zauberflöte dans la production de l’Académie Européenne de Musique d’Aix en Provence, créée en 1999 au théâtre du Grand St Jean d’après un « work-shop » de jeunes artistes lyriques en formation. Depuis 5 ans ce spectacle a fait le tour de l’Europe et certains des artistes engagés dans l’aventure ont commencé de belles ...
Un Wozzeck exemplaire

Un Wozzeck exemplaire à Lyon

Alban Berg (1885-1935) On a pu voir à l’Opéra de Lyon, coproducteur du spectacle, un formidable « Wozzeck » d’Alban Berg mis en scène par Stéphane Braunschweig, seul spectacle du dernier festival d’Aix-en-Provence à ne pas avoir été présenté au moins une fois par la faute du mouvement des intermittents du spectacle. Musicalement comme scéniquement, c’est une réussite totale qu’il ne faudra pas manquer quand le Festival d’Aix le reprendra en été 2005. C’est ...

L’âme des Atrides

Elektra « Dans mon Elektra, dit le metteur en scène Stéphane Braunschweig, je n’ai pas cherché à rivaliser avec la musique, car si j’avais insisté sur l’hystérie des trois femmes, j’aurais fait redondance. » Braunschweig en effet, tel un psychanalyste, a choisi de s’attacher aux conflits intérieurs vécus par chacun des protagonistes, laissant à la musique le soin d’exprimer la terrifiante bataille que se livrent les trois femmes, même si l’essence ...