Mot-clef : Pascal Bertin

San Marco di Venezia

Les joyaux de l’âge d’or de la musique de la Renaissance à Venise

Pour leur nouveau disque, les Traversées Baroques proposent un fascinant panorama de la musique de la Renaissance italienne, en nous emmenant dans un voyage imaginaire à la basilique Saint-Marc de Venise, où furent vraisemblablement créées, ou du moins exécutées, les œuvres à partir desquelles ce programme est construit. Si la conception du projet n'est pas innovante dans la mesure où d'autres réalisations semblables à celle-ci ont déjà vu le jour – ...
AVSA9924INEXCELSISDEO

Valls, Desmarest et Savall entre la Catalogne et la France

Leçon musicale et leçon d’histoire, comme souvent avec le chef catalan. Cette dernière entre cette fois en résonance plus que troublante avec l’actualité, tout au long d’un très prenant double disque nous faisant voyager de Versailles à Barcelone. La Missa Scala Aretina de Francesc Valls pour onze voix réparties en trois chœurs, et la Messe à deux chœurs d'Henry Desmarest, composées de chaque côté des Pyrenées, ne sont pas des inédits ...
Francois Guery_1902

L’Oristeo de Cavalli : le retour

Pour sa 14e édition, le festival Mars en baroque, imaginé par Jean-Marc Aymes et Concerto Soave, crée l'événement en redonnant vie, après 365 ans de silence, aux notes ensorcelantes de l'Oristeo de Francesco Cavalli. Et si l'explication de la popularité encore toute relative de Cavalli, en sus de l'état problématique des manuscrits, se trouvait aussi dans la complexité extrême de ses livrets, voire dans le fil de scénarii plus lâches que ...
xerse_1066-050

Redécouverte d’un chef-d’œuvre : Xerse de Cavalli à l’opéra de Lille

Xerse est LA belle surprise de cette rentrée lyrique. L'opéra baroque de Francesco Cavalli, agrémenté par la musique de ballet de Lully est actuellement donné à l'Opéra de Lille. Emmanuelle Haïm y déploie une lecture dramatique très dense et animée, face à un plateau de haute tenue. En programmant Xerse de Cavalli, l'Opéra de Lille choisit de redonner vie à un opéra interprété lors du mariage de Louis XIV avec Marie-Thérèse ...
Raphaël PICHON_6901

Quand la musique est belle et bonne à La Chaise-Dieu

Parmi son programme, toujours aussi copieux et de qualité, l’édition 2015 du Festival de La Chaise-Dieu proposait à son fidèle public une journée particulièrement dense avec la Messe en si de Bach et Un Requiem Allemand de Brahms. C’est, d’abord, La Chapelle Rhénane de Benoît Haller qui propose un après-midi Bach. Avec la Messe en si, l’ensemble s’attaquait à un monument. Les versions sont nombreuses et les choix difficiles. Si Benoît ...
George Benjamin (©) Robert Millar

George Benjamin invité au Pays de la Meije

Comme chaque année, le Festival Messiaen s'exportait à Briançon pour une journée qui constitue l'un des moments forts de la manifestation. C'est dans la Collégiale, où France Musique avait posé ses micros, qu'avaient lieu cette année les concerts, invitant en soirée rien moins que le London Sinfonietta sous la baguette de George Benjamin. L'ampleur de l'édifice n'était pas vraiment favorable au Consort de violes Sit Fast qui s'y installait pour le ...
jordi_savall_cite_paris1111

Jeanne la Pucelle par Jordi Savall

C’est un véritable film sonore que nous a projeté la Cité de la Musique avec Jeanne la Pucelle. Une représentation remarquablement construite, entremêlant récit, théâtre, chants sacrés, musique instrumentale. Pour permettre cette récréation historique unique en son genre, la musique de l’époque de Jeanne d’Arc cotoyait celle de Jordi Savall : celle composée pour le film de Jacques Rivette Jeanne La Pucelle, sorti en 1993. Sandrine Bonnaire, qui incarnait dans ...
CdlM-13-09-2011_vign

Savall se penche sur le cas des Borgia

Jordi Savall nous conviait à un spectacle fleuve autour de la famille Borgia, d'après le livre-cd qu'il vient de faire paraître. Centré sur les quatre principaux représentants de cette dynastie sulfureuse, à savoir le pape Alexandre VI (excusez du peu), ses enfants César et Lucrèce (ah ? tiens …) et le petit dernier, François, le programme se propose d'illustrer leur parcours par l'alternance de pièces instrumentales, vocales et de lectures ...
Musique et histoire(s) Ombres et Lumières

Musique et histoire(s) Ombres et Lumières par Montserrat Figueras et Jordi Savall

Quatre siècles de la dynastie Borgia permettent à Jordi Savall et à ses complices de nous offrir un cocktail culturel du type «absolute». Musiques bien sûr, mais au gré de l’Histoire et des histoires, de l’art et des artistes, qu’ils soient peintres, sculpteurs ou compositeurs. Près de quatre heures de musiques suivent cette dynastie qui s’est illustrée de bien des façons, du pouvoir séculier au pouvoir spirituel. Les Borgia étaient ...
Une Saint Jean qui déménage

Une Saint Jean qui déménage par la Chapelle Rhénane

Après s’être forgé une identité sonore au contact de Schütz et Buxtehude, Bach, en l’occurrence les Passions, s’imposait en quelque sorte aux musiciens de la Chapelle Rhénane. Mais passé le constat initial de l’existence de quantité d’enregistrements de la Saint Jean depuis les années 1950, une problématique se pose : comment se positionner en apportant quelque chose de nouveau ? La réponse est « facilitée » par le fait que nous connaissons quatre versions de ...
Un semi-opéra nationaliste

King Arthur de Purcell, semi-opéra nationaliste

C’est toujours une gageure de monter scéniquement King Arthur de Purcell, s’agissant d’un semi-opéra où la musique n’a pas grand-chose à voir avec l’histoire racontée. En effet, Purcell a composé des intermèdes musicaux destinés à accompagner une pièce de théâtre de John Dryden, à la façon des fameux masques élisabéthains ou des comédies-ballet alors en vogue en France. Pour autant, la musique de Purcell est sublime et s’il serait complexe ...
Bach chez les Cisterciens

Royaumont 2009, Bach chez les Cisterciens

Une Passion de Bach, c’est une véritable somme théologique et musicale du baroque en terre germanique et réformée. C’est ensuite la promesse de beaux moments de musique pour les auditeurs. C’est enfin le défi qu’a voulu relever Benoit Haller, secondé par son fidèle et dynamique ensemble La Chapelle Rhénane, ainsi que par le chœur Carpe Diem. Rendons tout de suite hommage au jeune ténor Julian Prégardien, Évangéliste idéal malgré de menus ...
Musa Latina, l’ivresse de l’antique

Musa Latina, l’ivresse de l’antique

En une seule vibration, celle d’un gong, que va venir prolonger la fusion de la vièle et des violes de gambe dans Invocatio Musarum, ce CD nous fait pénétrer au cœur d’un monde antique, où de la marche exaltée au sacrifice à la mélancolie dévorante des amours impossibles, le rythme nous entraîne dans une danse enivrante hors du temps. En quête d’une antiquité mythique, la Renaissance vit naître des expériences musicales ...
Petit traité de manipulation à l’usage  des honnêtes gens.

Résurrection d’Il Sant’Alessio de Landi par Christie et Lazar

La résurrection d’Il Sant’Alessio de Landi, a déjà remporté de beaux succès à Paris et Gagliano, ou des partitions d’Emilio de Cavalieri, sans parler de Monteverdi. Les longs récitatifs de Landi sont pesants, les ritournelles simples et les airs bien trop embryonnaires. Le livret a pour originalité un sujet embarrassant. Les inepties prononcées par Alessio, le candidat à la sainteté, sont nombreuses, seuls le malin et les serviteurs ont des paroles ...
Magie et fastes du baroque

Il Sant’Alessio, magie et fastes du baroque de Stefano Landi

Après Caen, Londres, New York, Paris et avant Luxembourg en février prochain puis Genève en 2011, la tournée de William Christie et des Arts Florissants avec Il Sant’Alesssio du compositeur romain Stefano Landi fait une halte pour cinq représentations à l’Opéra National de Lorraine. La curiosité de découvrir une œuvre qui s’insère dans les tout débuts de l’opéra baroque romain, et même dans les tout débuts du genre opéra, trente-deux ...
Un instant d’éternité

Il Sant’Alessio au TCE, un instant d’éternité

La mort comme un murmure, comme un soupir « O Morte soave ». Paris frisonne cet hiver des promesses de la magie baroque. En cette soirée, le Théâtre des Champs-Elysées n’était pas loin de nous ramener à la félicité de cette voie céleste. La salle s’obscurcie, le rideau ne s’est pas encore levé et alors que l’orchestre entame la première des sinfonie orchestrales un rayon de lune vient illuminer le ...
Tout avec trois fois rien !

La Calisto de Francesco Cavalli, tout avec trois fois rien !

Parce que la passion de l’opéra les habite, certains n’hésitent pas à être des touche-à-tout pour partager cet amour avec le plus grand nombre. C’est le cas d’Alain Perroux. Licencié en musicologie et littérature allemande, d’abord critique musical émérite de la presse romande, chanteur, auteur de plusieurs ouvrages (dont l’excellent « L’Opéra, mode d’emploi » Ed. L’Avant-Scène Opéra, ISBN 2-84385-194-7), chargé du Service Culturel du Grand-Théâtre de Genève, il conduit aujourd’hui l’Opéra ...
orfeo_affiche_2005

Savoir se retourner sur ce qu’il y a de mieux !

« Orfeo » au Grand Théâtre Les premiers instants de la mise en scène de Philippe Arlaud ont de quoi nourrir maintes inquiétudes. Tout d’abord, un jeune enfant lit avec empressement et impétuosité juvénile un texte qui, en l’état, doit être parfaitement inintelligible au-delà du dixième rang. S’ensuit la projection de la distribution sur le rideau de scène rigide à la façon d’un générique de péplum hollywoodien avec sur le devant ...
Agostino Steffani (1654-1728) - Soavità assoluta

Agostino Steffani (1654-1728) – Soavità assoluta

Le joli disque que voilà, et qui a le mérite non négligeable de nous faire mieux connaître un compositeur peu enregistré en regard de la qualité de son oeuvre. Né à Castelfranco Veneto, Agostino Steffani eut une vie hors du commun : musicien, diplomate et dignitaire ecclésiastique, chargé de missions politiques pour l’Eglise, il voyagea en Italie, en Allemagne puis en Belgique, où il fut l’envoyé extraordinaire de la Cour de Bavière ...