Audio, Musique de chambre et récital, Musique symphonique, Parutions

Les romantiques et inédites mélodies pour orchestre de Massenet

Plus de détails

Jules Massenet (1842-1912) : 25 mélodies pour orchestre. Nicole Car, soprano ; Jodie Devos, soprano ; Cyrille Dubois, ténor ; Etienne Dupuis, baryton ; Véronique Gens, soprano ; Chantal Santon Jeffery, soprano ; Orchestre de chambre de Paris, direction : Hervé Niquet. 1 CD Bru Zane. Enregistré à la salle des concerts de la Cité de la musique du 17 au 20 novembre 2020. Notice en français, anglais et allemand. Durée : 66:40

 

Romantiques à souhait, les mélodies « symphoniques » de Massenet sont la nouvelle découverte du .

Publié en 2016, le catalogue exhaustif des œuvres de , ne recense pas moins de 300 mélodies, souvent inédites pour des oreilles actuelles. Avec ce nouvel opus du label Bru Zane autour du compositeur, après Le Mage ou encore Thérèse, le Centre de musique romantique française s’inscrit toujours dans la (re)découverte de partitions françaises oubliées avec 22 mélodies inédites pour ce seul disque.

Sous la direction pointilleuse d’, l’ déploie un univers orchestral intimiste avec une consistance sonore où la transparence et la délicatesse font foi. A l’image de l’Hymne d’amour chanté par , la harpe y trouve naturellement une place prépondérante au sein de cet univers sonore conçu comme de la dentelle. Est-ce un problème de programmation musicale ou alors simplement de corpus (nous le serons probablement avec l’arrivée probable d’un deuxième disque de mélodies avec orchestre qui complétera celui-ci), mais une monotonie s’affirme au fur et à mesure de l’écoute continue de ces 66 minutes, heureusement atténuée par un casting prestigieux et habitué des productions du .

L’attrait du verbe et les qualités ciselées de ces interprètes ne sont plus à démontrer, tant nous sommes habitués à les retrouver dans ce répertoire, que ce soit la soprano , seule performance « opératique » dans Amoureuse, la soprano Jodie Devos, le ténor , le baryton , et les sopranos et . Mais là encore, cette force se transforme en faiblesse au regard du peu de consistance de textes souvent naïvement mielleux. On s’en étonne alors que la pochette le dévoilait sans détour : ce disque est bien destiné aux âmes fleurs bleues ! Au-delà de ce constat, reconnaissons la qualité de souplesse des lignes alors que ces mélodies nécessitent un ambitus peu large.

Le texte de présentation d’ qui donne une explication à l’oubli de ce répertoire (« A l’aube d’une renaissance »), la présentation érudite de Jean-Christophe Branger de ce répertoire, et le lien fait par Hervé Oléon avec leurs créateurs et dédicataires, sont également une force de cette proposition discographique.

(Visited 196 times, 1 visits today)

Plus de détails

Jules Massenet (1842-1912) : 25 mélodies pour orchestre. Nicole Car, soprano ; Jodie Devos, soprano ; Cyrille Dubois, ténor ; Etienne Dupuis, baryton ; Véronique Gens, soprano ; Chantal Santon Jeffery, soprano ; Orchestre de chambre de Paris, direction : Hervé Niquet. 1 CD Bru Zane. Enregistré à la salle des concerts de la Cité de la musique du 17 au 20 novembre 2020. Notice en français, anglais et allemand. Durée : 66:40

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.