Concerts, La Scène, Musique d'ensemble

Les Éléments chantent la Sérénade pour les fêtes

Plus de détails

Saint-Gaudens. Théâtre Jean Marmignon. 7-XII-2022. Claude Debussy (1862-1918) : Yver, vous n’estes qu’un villain. Antoine Busnois (ca. 1430-1492) : Noel Noel Noel. Antoine Brumel (ca. 1460-1512) : Noe noe noe. Claude Goudimel (1510-1572) : Esprits Divins, chantons dans la nuit sainte. Eustache du Caurroy (1549-1609) : Ave Virgo Gloriosa. Zad Moultaka (né en 1967) : Flamma. Traditionnels français : Or nous dites Marie ; Noël Nouvelet. Traditionnel basque : Birjina gaztetto bat zegoen. Francis Poulenc (1899-1963) : Quatre motets pour le temps de Noël ; La blanche neige. Claire-Mélanie Sinnhuber (née en 1973) : Temps de Neige. Léo Delibes (1836-1891) : Chœur des frileuses. Camille Saint-Saëns (1835-1921) : Sérénade d’hiver. Patrick Burgan (né en 1960) : Chants de neige. Claudin de Sermisy (1490-1562) : Disons Nau a pleine teste. Chœur de chambre Les Éléments, direction : Joël Suhubiette

Avec ce nouveau programme « Sérénade d’hiver », le chœur de chambre Les Éléments, a cappella, sort de l’image traditionnel du chœur de Noël par une programmation syncrétique et une interprétation idéalement précise.

Dans ce programme conçu spécifiquement pour fêter Noël, , directeur artistique du chœur de chambre Les Éléments, a fait le choix de mêler profane et sacré, musique française de la Renaissance et musique contemporaine, basque, français, anglais, allemand, italien et espagnol, voix parlée et voix chantée afin de renouveler l’écoute durant toute cette heure et demi de concert. Le spectateur en devient même acteur, le chœur de chambre Les Éléments faisant en sorte de proposer des concerts participatifs dont celui-ci fait partie. La fin de la programmation est donc entonnée par tous avec Disons Nau a pleine teste et La Cambo me faim mau ! de (1490-1562) grâce aux quelques minutes de répétitions menées par le chef, et les partitions diffusées dans le programme papier.

Les chants contemporains ont spécialement été écrits pour le chœur et se mêlent, y compris dans leur composition, avec les œuvres anciennes également interprétées dans cette « Sérénade d’hiver ». L’œuvre de Claire-Mélanie Sinnhuber (née en 1973) a été en effet écrite sur un poème en langue basque du XVIIe siècle. La compositrice a fait le choix d’utiliser la langue française dans un premier temps, le basque venant assez rapidement par la suite. Les seize voix a cappella sont ici seize voix solistes, portées par une approche rythmique marquée par nombre de clusters, d’onomatopées et de percussions corporelles, mais surtout par le jeu quasiment théâtral des chanteurs qui se déplacent à la fin de l’œuvre comme pour se lancer des boules de neige musicales. participe également au chant par une voix parlée parfaitement projetée, son intervention surprenante donnant encore plus d’originalité à cette pièce malicieuse.

La collaboration des Éléments avec (né en 1960), présent ce soir, date des débuts de l’ensemble, le compositeur ayant été le premier à consacrer une création à ce chœur. Cinq petites miniatures en cinq langues, regroupées sous le titre Chants de neige et mêlant voix parlées et voix chantées dans une ambiance posée et sereine, mettent encore une fois en exergue les nombreuses personnalités artistiques individuelles des chanteurs. L’œuvre de Zad Moultaka (né en 1967), tout comme celle de Sinnhuber, emploie une mélodie ancienne, le Beata Viscera Maria Virginis de Pérotin le Grand (1160-1230) chanté par une voix de contre-ténor, accompagné en français par le reste du chœur, et exaltée grâce à une parfaite diction de tous.

Pierre Jeannot, chanteur dans le chœur, s’est chargé des arrangements des différentes pièces traditionnelles du programme, toujours a cappella même si quelques percussions s’immiscent dans Noël Nouvelet (crotales et tambour). Le chœur des frileuses de (1836-1891), extrait de l’opéra Kassya, initialement pour chœur de femmes avec orchestre, est également adapté à l’effectif des Éléments par le chanteur. La musique romantique est de même représentée par des œuvres de et (1835-1921), avec deux motets des Quatre motets pour le temps de Noël (O magnum Mysterium, Quem vidistis pastores dicite), les pupitres d’hommes marquant les esprits avec une Sérénade d’hiver pleine de vie et d’espièglerie, où le sens du collectif de chacun fait merveille.

L’introduction du concert consacrée à Yver, vous n’estes qu’un villain de (1862-1918) et la sélection de chants de la Renaissance française avec des pièces d’, , et , exposent les multiples attraits du travail de ce chœur de chambre : la clarté des lignes, la précision de chaque pupitre, une diction soignée et une projection maîtrisée pour une parfaite homogénéité d’ensemble, démontrent l’exigence des Éléments comme leur complicité qu’ils n’hésitent pas à partager avec le public en terminant la soirée en salle plutôt que sur scène.

Crédits photographiques : © Passerini / Les Eléments

(Visited 171 times, 1 visits today)

Plus de détails

Saint-Gaudens. Théâtre Jean Marmignon. 7-XII-2022. Claude Debussy (1862-1918) : Yver, vous n’estes qu’un villain. Antoine Busnois (ca. 1430-1492) : Noel Noel Noel. Antoine Brumel (ca. 1460-1512) : Noe noe noe. Claude Goudimel (1510-1572) : Esprits Divins, chantons dans la nuit sainte. Eustache du Caurroy (1549-1609) : Ave Virgo Gloriosa. Zad Moultaka (né en 1967) : Flamma. Traditionnels français : Or nous dites Marie ; Noël Nouvelet. Traditionnel basque : Birjina gaztetto bat zegoen. Francis Poulenc (1899-1963) : Quatre motets pour le temps de Noël ; La blanche neige. Claire-Mélanie Sinnhuber (née en 1973) : Temps de Neige. Léo Delibes (1836-1891) : Chœur des frileuses. Camille Saint-Saëns (1835-1921) : Sérénade d’hiver. Patrick Burgan (né en 1960) : Chants de neige. Claudin de Sermisy (1490-1562) : Disons Nau a pleine teste. Chœur de chambre Les Éléments, direction : Joël Suhubiette

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.