Archives de l’auteur : David Christoffel

avatar

À propos de David Christoffel

À la fois poète et compositeur, créateur radiophonique et chercheur, David Christoffel place la poésie et la musique dans des voisinages particuliers. Il est l’auteur de recueils de poèmes (Litteralicismes aux Éditions de l’Attente et Argus du cannibalisme chez Publie.net), de disques (Oecumetrucs chez Artalect et la série Radio Toutlemonde pour Super Moyen les disques), il produit des opéras parlés (Le Cul de la quinte à l’université de Tours en 2017 ou Échecs opératiques à l’Opéra de Rouen en 2018) et des performances sonores (La voix de Foucault pour le festival ManiFeste 2014). Il est producteur pour Radio France (pour les programmes de création radiophonique de France Culture et, précédemment, pour la Matinale de France Musique), correspondant musical de la Radio Télévision Suisse pour la radio Espace 2, et directeur d’antenne de la webradio du Printemps des Arts de Monte-Carlo de 2016 à 2018. Docteur en musicologie de l’EHESS, il est professeur associé au CNSMDP, chargé de cours à Telecom ParisTech, au CNAM, à l'ENSAD et à l'ESMDL, et médiateur pour le programme Écoute ! du Festival d’Automne à Paris depuis 2015. Sur la musique, il a publié Ouvrez la tête (ma thèse sur Satie) aux éditions MF en 2017, Orphée dissipé aux Presses du septentrion et La musique vous veut du bien aux PUF en 2018. Il participe aux revues Il Particolare, Action Restreinte, Multitudes et Espace(s)...
Accéder à son site →
Excursion osée dans le Moyen-Orient baroque

Excursion osée dans le Moyen-Orient baroque

Exotisme et XVIIIe siècle. Voyage après voyage, l’Ensemble XVIII-21 met sa facture baroque à l’épreuve d’horizons extra-européens des plus variés. Après le Brésil baroque ou les Vêpres à la Vierge ...
Un gala à la Beckett ?

Le violon de Diego Tosi, un gala à la Beckett ?

La grande salle de l’Athénée est si prestigieuse, tellement pittoresque, le récital d’un brillant jeune violoniste ne peut qu’y prendre une tournure théâtrale. C’est en effet dans le décor de ...
Un disque pour faire les fous

Un disque pour faire les fous

Puisque nous avons tous des souvenirs de carnaval, nous héritons généralement de quelque réserve devant les joies forcées, quand sonne l’heure des festivités, chacun part avec un enthousiasme un peu ...
Un 8ème quatuor nettement supérieur

Le Quatuor de Jérusalem joue Chostakovitch

Les membres du Quatuor de Jérusalem sont très unis. Leur complicité satisfaite est débordante, si bien que leurs échanges de regards ludiques, dès les premières minutes du concert, offraient un ...
« Le cœur mangé », que trop digéré ?

« Le cœur mangé », que trop digéré ?

S’il est une première génération de trouvères, aux côtés de Gace Brulé, trouve-t-on le châtelain de Coucy. Pour être l’auteur d’une quinzaine de chansons authentifiées, ledit châtelain voit son œuvre ...
Daishin Kashimoto et Itamar Golan au Louvre

Daishin Kashimoto et Itamar Golan au Louvre

De l’épure tout en intensité Un piano racé, un violon aux timbrages stupéfiants (Jupiter, le Stradivarius de 1722) et, jusque dans la pureté des traits de chacun des deux musiciens, comme ...
Besogne et coloris

Besogne et coloris

Benoît Mernier possède une maîtrise de l’artisanat compositionnel proprement époustouflante. Même, l’écoute des œuvres du compositeur belge a de quoi laisser perplexe qui entreprendrait d’en élucider les ressorts. Cela dit, ...
Du très grand violon, jardiné baroque

Johann Jakob Walther : du très grand violon, jardiné baroque

Après un disque consacré aux œuvres de Westhoff (ZZT 050201), copieusement distingué par la critique européenne, il était naturel pour l’ensemble Les Plaisirs du Parnasse de s’arrêter sur les œuvres ...
L’intrigue est dans le geste

La Légende de Rama, l’intrigue est dans le geste

Le Festival d’Ile de France a profité du Festival Culturel Thaïlandais « Tout à fait thaï 2006 » pour accueillir le Théâtre National de Thaïlande dont le spectacle La Légende de Rama ...
Bijoux d’« orguerie » et contrepoints mécaniques

Mozart par Olivier Vernet : Bijoux d’« orguerie » et contrepoints mécaniques

Dans la discographie d’Olivier Vernet, il y a plusieurs genres d’enregistrement. D’abord, les « incontournables » qui prennent pour échelle le catalogue des œuvres des grands compositeurs, pour en offrir les exhaustivités. ...
Saint-Saëns comme jamais

Aldo Ciccolini à Pleyel, Saint-Saëns comme jamais

Pour pouvoir affirmer une consistance propre à la musique française (de Couperin à Boulez ?), il faut jeter le trouble dans l’âme de ceux qui s’autoriseraient encore une préférence entre Ravel ...
Des pianistes vinyles, poussières et souffles coupés

Des pianistes vinyles, poussières et souffles coupés

Ampico Le projet de Pascal Marcelin est comme une synthèse entre la rénovation d’enregistrements rares et la transcription pour piano mécanique : mais au lieu de passer au VST des chefs d’œuvre ...
De l’easy-listening et rien de plus

Ouverture du cycle « New Consonant Music » : De l’easy-listening et rien de plus

Avant le concert, un laïus de Gérard Sutton pour prévenir l’auditoire que les pièces qui vont suivre sont comme des emblèmes, au regard d’un concept : « la « Nouvelle Musique Consonante » invite ...
L’envers dramatique de l’ambiant

Kaija Saariaho, l’envers dramatique de l’ambiant

Les œuvres pour violoncelle de Saariaho Après avoir commencé le concert en interprétant Petals, Alexis Descharmes avertit le public de l’Institut finlandais : cette œuvre est la « clé de voûte » du répertoire ...