Lieu : Berlin

Nouveau Wozzeck pour le Deutsche Oper Berlin

Nouveau Wozzeck pour le Deutsche Oper Berlin

Transposée dans la patrie du metteur en scène, la nouvelle production de Wozzeck du Deutsche Oper Berlin n'émeut pas, sans non plus passer à côté du sujet. Stephan Zilias en fosse pour un soir procure une belle dynamique à la partition orchestrale, quand sur scène le Wozzeck intelligent de Johan Reuter s’oppose à la charismatique Marie d’Elena Zhidkova. Ole Anders Tandberg est Norvégien et aime le faire savoir. Déjà pour le ...
Staatsoper Berlin
MEDÉE
Musikalische Leitung: Daniel Barenboim
Inszenierung: Andrea Breth
Bühnenbild: Martin Zehetgruber
Kostüme: Carla Teti
Licht: Olaf Freese
Darsteller: Sonya Yoncheva, Marina Prudenskaya,Elsa Dreisig, Charles Castronovo,

Sonya Yoncheva est Médée au Staatsoper Berlin

Quelques mois après sa splendide interprétation d’Imogene à la Scala, Sonya Yoncheva cherche à nouveau les pas de Maria Callas avec cette fois l’un des rôles fétiches de l’aînée, une Médée peu aidée ici par la faiblesse de la direction de Daniel Barenboim et l’absence d’intensité de la production d’Andrea Breth, là où l’ouvrage reste marqué pour l’amateur contemporain par la géniale proposition de Krzysztof Warlikowski. L’ouverture du chef-d’œuvre de ...
Deutschen Oper Berlin. Titel: Ein Maskenball. Autor: Giuseppe Verdi. Musikal. Leitung: Donald Runnicles. Insz.: Goetz Friedrich. Buehne & Kostueme: Gottfried Pilz, Isabel Ines Glathar. Auff.: 16.09.2016.
Copyright: Marcus Lieberenz/bildbuehne.de (Veroeffentlichung nur gegen Honorar und Belegexemplar!)

Un Bal avec Anja Harteros à Berlin

Pour les Verdi-Tage de mai, une invité de marque est attendue au Deutsche Oper Berlin, et si Anja Harteros a annulé sa participation au Bal Masqué de l’Opéra de Paris cette saison, la soprano est bien présente pour les reprises du même opéra sur la scène berlinoise dans la production de Götz Friedrich, en même temps qu’elle est toujours prévue pour trois Élisabeth de Valois dans Don Carlo ensuite. Ce n’est ...
tugan_sokhiev patrice nin

Tugan Sokhiev convaincant à la tête des Berliner Philharmoniker

L'Orchestre philharmonique de Berlin invitait à sa tête Tugan Sokhiev, actuel directeur musical de l'Orchestre National du Capitole de Toulouse, et jusqu'en 2016 de la seconde grande phalange berlinoise : le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin. Dans un programme dominé par les Tableaux d'une exposition de Moussorgski, le chef exploite avec brio les talents qui composent le premier orchestre de Berlin. En guise d'amuse-bouche, l'orchestre interprète la pétillante Symphonie n° 1 de Prokofiev. Surnommée la ...
HP1Troubadour25CarloVentreAngelaMeadeDaliborJenis(c)BettinaStoess - copie

Distribution des grands soirs pour un Trouvère de répertoire à Berlin

Programmé quatre fois cette saison à la Deutsche Oper Berlin, Il Trovatore retrouve pour deux soirs en mai la direction de Giacomo Sagripanti et la production de Hans Neuenfels créée vingt-deux ans plus tôt, avec une distribution des grands soirs à laquelle il aurait seulement nécessité plus de répétitions pour créer une totale émulation. Si le Comte de Luna de Simone Piazzola comme le Manrico de Murat Karahan intéressent, ...
2018WARigoletto132ShagimuratovaKeenlyside

Avec Keenlyside, intense Rigoletto à Berlin

Habitués aux Wagner-Tage ou Strauss-Tage, la Deutsche Oper Berlin s’essaye cette saison aux Verdi-Tage ("Journées Verdi") en utilisant six de ses productions d’opéras autour du compositeur italien, dont les trois de sa Trilogie Populaire. Parmi Nabucco, Don Carlo, Rigoletto, La Traviata, Il Trovatore et Un Ballo in Maschera joués en mai, commençons par Rigoletto et le plaisir de retrouver Simon Keenlyside en très grande forme vocale autant que très bien ...
heliane_ Loy JagdeJakubiakWagner

Le Miracle d’Heliane a eu lieu à Berlin

Après l’Opéra des Flandres, le Deutsche Oper de Berlin monte également le rare Das Wunder der Heliane d’Erich Wolfgang Korngold, cette fois dans une mise en scène de Christof Loy où la religiosité et l’onirisme ne sont traités que dans les rapports des hommes entre eux. La distribution quasi irréprochable assemble cinq premiers rôles de très haute intensité, à commencer par les deux du couple principal, l’Étranger de Brian ...
Turandot471_Finale_BStoess

Turandot lyrique et moderne à la Deutsche Oper Berlin

En reprenant une énième fois la production de Turandot de Lorenzo Fioroni créée en 2008, la Deutsche Oper montre à nouveau sa capacité à traiter avec la plus belle intelligence le répertoire lyrique. Offrir le rôle-titre à Ricarda Merbeth permet d’entendre une voix moins dure qu’avec les habituées du rôle, entourée d’une distribution de grande qualité et d’un chœur propulsé parmi les meilleurs grâce à l’arrivée de Jeremy Bines ...
Gregory Kunde Prophète à Berlin

Gregory Kunde Prophète à Berlin

Après Vasco de Gama en 2015 et Les Huguenots en 2016, le Deutsche Oper Berlin poursuit son cycle Meyerbeer et s’intéresse cette saison au Prophète, grand-opéra réapparu récemment en Europe avec plusieurs nouvelles productions à Karlsruhe, Essen et Toulouse. En utilisant ses habituelles marottes, Olivier Py ne parvient pas à intéresser à un livret de Scribe pourtant correctement construit, là où Enrique Mazzola dynamise moins la fosse qu’il n’avait su ...
BPhil_021217_Haitink_010

Neuvième de Mahler par les Berliner Philharmoniker et Bernard Haitink

En prenant trois soirs l’orchestre de Simon Rattle pour y diriger la Symphonie n° 9 de Gustav Mahler, Bernard Haitink ne parvient pas à adapter le jeu des Berliner Philharmoniker à son style et livre une lecture sans force, émaillée d’effets entendus habituellement avec le chef britannique et jamais auparavant avec lui. Même avec des noms idéaux au programme, le résultat d’un concert peut fluctuer du génial au passable. Malheureusement, le ...
Le NDT reconquiert Berlin

Le NDT reconquiert Berlin

Le Nederlands Dans Theater revient à Berlin après deux trop longues années d’absence ! Paul Lightfoot, directeur de la compagnie depuis 2011, souligne lui-même l’importance « d’offrir aux Berlinois un tout autre genre de danse contemporaine, que l’on voit clairement peu dans la capitale de la danse conceptuelle, bercée par la Freie Szene et le festival Tanz im August ». C’est en effet très bien vu, dear Paul, tant cette première ...
Le temps s’est arrêté à Berlin avec James Levine

Le temps s’est arrêté à Berlin avec James Levine

Pour un concert exceptionnel, James Levine dirige la Staatskapelle Berlin et emmène la Troisième Symphonie de Gustav Mahler sur des sommets, malgré un orchestre très souvent pris en défaut. Une telle atmosphère électrique à la Philharmonie de Berlin n’avait plus été ressentie depuis les derniers concerts de Claudio Abbado, mais aujourd’hui sur la scène, une longue rampe donne accès à un pupitre surélevé pour permettre à un autre chef d'y accéder, ...

Elektra de grand répertoire au Deutsche Oper Berlin

Les soirées de répertoire du Deutsche Oper Berlin sont toujours d'une grande qualité, même lorsqu’il s’agit d’une simple reprise d’Elektra, avec cette saison Catherine Foster dans le rôle-titre, l’impressionnante Chrysothemis d’Allison Oakes et les graves toujours aussi marqués de Doris Soffel. Les dernières reprises de la production d’Elektra au Deutsche Oper faisaient alterner Evelyn Herlitzius et Nina Stemme dans le rôle-titre. Cette saison, pour seulement trois représentations, Catherine Foster se prête ...
Pelleas Kosky Berlin

Pelléas et Mélisande à côté du sujet au Komische Oper Berlin

À trop chercher à restituer dans la mise en scène l’expressionnisme sous-jacent de la partition de Pelléas et Mélisande, Barrie Kosky passe à côté du chef-d’œuvre de Debussy. La distribution, peu propice à l'exception du Golaud de Günter Papendell, et la direction de Jordan de Souza, qui développe de belles sonorités mais assez peu appropriées, sont à l'avenant. Si le drame lyrique fut créé à l’Opéra-Comique de Paris en 1902, il ...
Deutsche Oper Aida

Atmosphère électrique pour la reprise de l’Aida de Benedikt von Peter à Berlin

Huée en 2015 à sa création, la production d’Aida de Benedikt von Peter triomphe cette saison pour une reprise de très haute intensité, grâce au changement de direction musicale et d’une partie de la distribution. L’orchestre magnifique en arrière-plan et le chœur incroyable, disséminé parmi le public, augmentent la qualité d’une soirée électrique dont l’auditeur ressort pétrifié. Moins médiatisée qu’une nouvelle production, une reprise peut pourtant apporter des surprises en ...
Medea

À Berlin, triomphe retentissant pour la Médée de Reimann

Interprètes habités pour œuvre choc : le public berlinois fait une ovation mémorable à Aribert Reimann, compositeur majeur de notre temps. La Komische Oper aime aussi l'opérette, mais l'atmosphère n'est pas ce soir à la gaieté : créée en 2010 à Vienne, la Medea d'Aribert Reimann est une œuvre noire, qui donne au mythe grec toute sa force tragique. Point d'enchantements comme chez Marc-Antoine Charpentier, point d'élégie amoureuse comme chez Luigi ...
maria-husmann-photo_Chrisoph_Hein

Kurtág et la voix au Festival Infektion!

En une soirée, la Staatsoper réunit un court spectacle de jeunes artistes et un passionnant panorama de la musique vocale de György Kurtág. Dans un festival, la confrontation peut avoir du charme. Le spectacle de fin d'année des participants adolescents (et, très majoritairement, adolescentes) des programmes pédagogiques de la Staatsoper, puis un concert intime d’œuvres de l'un des plus grands compositeurs d'aujourd'hui : pourquoi pas, après tout. Le projet artistique du spectacle ...
Zoroastre

Zoroastre de Rameau à Berlin ou la fête des voisins

Le Komische Oper de Berlin propose avec Zoroastre de Rameau un réjouissant divertissement théâtral qui ne tient pas vraiment ses promesses musicales. L’opéra baroque français est un morceau de bravoure. Il faut du style, beaucoup de style, de l’élégance, de la délicatesse. Mais surtout pas de froideur : sans les passions, sans l’expressivité, sans une éloquence habitée, rien ne tient. Le Komische Oper à Berlin, désormais délivré du poids des traductions allemandes ...
Lenz Berlin_08

Jakob Lenz au Festival Infektion! Rihm écoute la folie

L'intimité malade et le vaste monde : Wolfgang Rihm et Andrea Breth explorent l'intimité d'un poète torturé. Depuis plusieurs années, la Staatsoper de Berlin clôt sa saison sur le mini-festival Infektion!, dédié au théâtre musical sous toutes ses formes. Avant de rejoindre sa maison natale Unter den Linden, la Staatsoper clôt sa présence dans le beau Schillertheater par l'opéra de Rihm Jakob Lenz, succès retentissant de l'opéra contemporain avec plusieurs centaines ...
Martin_Schläpfer_7_GertWeigelt

Un Schläpfer sombrement lumineux à Berlin

L’an dernier, le Staatsballett de Berlin avait invité le Ballet National de Norvège et la pièce Ghosts de la jeune chorégraphe Cina Espejord, rappelant la noirceur de certaines chorégraphies de Nacho Duato. En invitant cette année le Ballett am Rhein et la pièce 7 (créée en octobre 2013) de Martin Schläpfer, le Staatsballett joue une carte toute aussi noire mais prouve aussi à certains (qui veulent encore bien l’entendre…) que ...
András Schiff, un poète du piano à Berlin

András Schiff, un poète du piano à Berlin

Deux cents ans de musique pour piano réunis en un récital prodigieux d'intelligence et de poésie sonore. Trop rare en France, András Schiff livre avec ce long et ambitieux programme une démonstration d'intelligence qui tient sous le charme, deux heures et demie durant, un public berlinois venu en nombre. La première partie alterne les Inventions à trois voix de Bach avec des pièces de Bartók : dans sa longue introduction parlée, ...
Le Grand Macabre à Berlin : Ligeti, un génie célébré par Rattle

Le Grand Macabre à Berlin : Ligeti, un génie célébré par Rattle

Une belle distribution, un orchestre inspiré, et un chef-d’œuvre toujours plus indispensable : seule la version scénique de Peter Sellars est ici oubliable. Poursuivant leur série de spectacles semi-scéniques embrassant tout l'espace de la Philharmonie de Berlin, Simon Rattle et Peter Sellars ont choisi cette année d'y faire résonner l'unique opéra de György Ligeti, unique à bien des titres. Peter Sellars connaissait déjà bien l’œuvre pour avoir mis en scène la ...
Staatsballett_Berlin_Daphnis_et_Chlo_photo_Yan_Revazov_2

Le Staatsballett de Berlin aux couleurs de la France

Le 22 janvier, c’était le premier tour des primaires PS mais aussi (et surtout) le 54e anniversaire de la signature du Traité de l’Élysée, scellant l’amitié franco-allemande. Pour l’occasion, le Staatsballett de Berlin s’était mis aux couleurs tricolores en invitant deux danseurs français et chorégraphes phare à entrer au répertoire de la compagnie. Au menu de cette soirée, Altro Canto de Jean-Christophe Maillot et Daphnis et Chloé de Benjamin Millepied. ...
hannigan

Aux applaudissements, Grisey l’emporte sur Bruckner

Soirée de rêve à la Philharmonie de Berlin avec deux concerts consécutifs. Le premier offrait les retrouvailles de Gidon Kremer avec le Philharmonique de Berlin dans un concerto de Gubaidoulina, ainsi qu'une Messe de Bruckner dirigée par Christian Thielemann (à qui les musiciens préférèrent Kirill Petrenko pour leur nouveau directeur musical en 2015) et le second confrontait l'actuel directeur de l'orchestre, sir Simon Rattle, et la soprano Barbara Hannigan dans ...
Komische Oper Berlin "DIE ZAUBERFLOETE"

La Flûte très enchantée du Komische Oper

C'est une mise en scène qui a fait le tour du monde. Après son triomphe dans de nombreux pays, et en attendant Paris en novembre 2017, La Flûte enchantée de Barrie Kosky et Suzanne Andrade revient à sa première maison : le Komische Oper de Berlin. Dans cet éblouissant alliage de vidéos animées, où on voit littéralement des éléphants roses, on s'amuse, s'ébahit mais aussi et surtout, on y retrouve ...
01_bph_rattle_simon_haenel

Mahler trop lisse par Simon Rattle à Berlin

Est-ce l'ombre de Claudio Abbado ? Simon Rattle ne parvient pas à faire vivre la Septième symphonie de Mahler. Juste avant de partir en tournée américaine, l’Orchestre philharmonique de Berlin donne le second de ses programmes de tournée, qui comme le premier donné la veille ne comporte aucun soliste. Ce concert-ci, déjà donné par l’orchestre à Berlin et dans une tournée européenne à la fin de l’été, attire comme la veille ...
02_berliner-philharmoniker_c_bph-stefan-hoderath_quer

Musiques viennoises version Rattle à Berlin

Une soirée viennoise pleine de contrastes pas toujours convaincants à la Philharmonie de Berlin. La Onzième symphonie de Mahler, vraiment ? C'est ainsi que Simon Rattle, au début du concert, a présenté la série de pièces pour orchestre de Schoenberg, Webern et Berg qui constituait la première partie de son programme, donné à Berlin une seule soirée avant de partir en tournée en Amérique du Nord pour une quinzaine de jours. ...
elektra_050

Berlin : Elektra, Herlitzius, Chéreau

Historique, toujours historique : musicalement et scéniquement, Elektra vue par Chéreau est un triomphe à Berlin comme ailleurs. Il y a trois ans que cette ultime production de Patrice Chéreau bouleverse le monde lyrique, à Aix d'abord, en DVD peu après, récemment au Met et à Helsinki. Avant-dernier des coproducteurs initiaux à accueillir la production, la Staatsoper de Berlin en affiche seulement cinq représentations cet automne, avec une distribution très proche ...
julian-pregardien-2

Julian Prégardien, trop sage héros haendelien

Julian Prégardien défend le Haendel anglais dans un récital un peu fade. À force d'évoquer la Philharmonie, on finit par oublier que Berlin possède avec le Konzerthaus une autre salle de concert d'importance, certes moins grande et moins prestigieuse par son architecture (le bâtiment précédent ayant été largement détruit en 1944, la RDA finissante a attendu 1984 pour le reconstruire, avec un goût certain pour le trompe-l’œil historiciste), mais qui offre ...
Il barbiere di Siviglia

Bob Dylan chante Rossini à Berlin

Moderne ? Non, clinquant. Le Barbier de Séville version boulevard hype à Berlin. Ceux qui étaient jeunes il y a cinquante ans l’auront reconnu à la première seconde : c’est le jeune Bob Dylan lui-même (Tansel Akzeybek) qui, accompagné à la guitare électrique, susurre avec tous les maniérismes du temps (le sien, pas le nôtre, ni celui de Rossini) la sérénade du comte Almaviva (et la vidéo ira bien sûr ensuite sur Youtube). ...